Ouvrir le menu principal
Article général Pour des articles plus généraux, voir Chronologie des États-Unis et 1896.
Éphémérides
Description de cette image, également commentée ci-après
Bimétallisme aux États-Unis : un billet de 5 dollars argent de 1896
Chronologie des États-Unis
1893 1894 1895 1896  1897 1898 1899
Décennies aux États-Unis :
1860 1870 1880  1890  1900 1910 1920
Chronologie dans le monde
1893 1894 1895  1896  1897 1898 1899
Décennies :
1860 1870 1880  1890  1900 1910 1920
Siècles :
XVIIIe siècle  XIXe siècle  XXe siècle
Chronologies géographiques
Chronologies thématiques
Architecture Arts plastiques Automobile Chemins de fer Cinéma Droit Football Littérature Musique populaire Musique classique Parcs de loisirs Photographie Philosophie Santé et médecine Science Science-fiction Sociologie Sport Terrorisme Théâtre

Cette page concerne des événements d'actualité qui se sont produits durant l'année 1896 du calendrier grégorien aux États-Unis.

ÉvénementsModifier

  • 4 janvier : l'Utah devient le quarante-cinquième État de l'Union américaine.
  • 18 mai : dans son arrêt Plessy v. Ferguson, la cour suprême des États-Unis reconnaît aux États le droit d'imposer la ségrégation raciale dans les écoles et les lieux publics, pourvu que les conditions offertes aux deux races soient égales. Les juges justifient la ségrégation raciale en posant le principe de la coexistence d’établissements « séparés mais égaux ».
  • 26 mai : création du Dow Jones.
  • 17 août : découverte d'or au Yukon. Début de la Ruée vers l'or du Klondike (fin en 1898). L’or de l’Alaska va permettre au gouvernement McKinley de surmonter la crise monétaire. En quelques mois, plus de 100 000 personnes se précipitent dans une région particulièrement inhospitalière pour tenter d’y faire fortune.
  • 3 novembre : élection de William McKinley (R) comme Président des États-Unis.
    • À la Convention démocrate, les représentants des États producteurs d’argent et des petits fermiers blancs empêchent les délégués du Nord-est de défendre le Président. Le parti dénonce l’influence de Wall Street et rallie les Populistes. William Jennings Bryan est désigné pour briguer la présidence après son discours de la Croix d'or vilipendant l'étalon-or.
    • Industriels et financiers se rallient au républicain William McKinley qui bat le candidat démocrate William Jennings Bryan à la présidentielle, à l’issue d’une campagne dont la querelle sur le bimétallisme a constitué l’essentiel des débats.

Notes et référencesModifier

AnnexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :