Ouvrir le menu principal

17e étape du Tour de France 2010

Article général Pour un article plus général, voir Tour de France 2010.

Tour de France 2010
17e étape
Résultats de l’étape
1erDrapeau : Luxembourg Andy Schleck h 3 min 29 s
(34,401 km/h)
2eDrapeau : Espagne Alberto Contador m.t.
3eDrapeau : Espagne Joaquim Rodríguez +min 18 s
(34,253 km/h)
Jersey red number.svg Comb.Drapeau : Russie Alexandr Kolobnev
Classement général à l’issue de l’étape
Jersey yellow.svg M. jauneDrapeau : Espagne Alberto Contador 83 h 32 min 39 s
(39,373 km/h)
2eDrapeau : Luxembourg Andy Schleck +s
(39,317 km/h)
3eDrapeau : Espagne Samuel Sánchez +min 32 s
(39,261 km/h)
Classements annexes à l’issue de l’étape
Jersey green.svg M. vertDrapeau : Norvège Thor Hushovd 191 pts
Jersey polkadot.svg M. à poisDrapeau : France Anthony Charteau 143 pts
Jersey white.svg M. blancDrapeau : Luxembourg Andy Schleck 83 h 32 min 47 s
(39,317 km/h)
Jersey yellow number.svg D. jauneDrapeau : États-Unis Team RadioShack 250 h 44 min 40 s
(39,355 km/h)
Chronologie

La 17e étape du Tour de France 2010 s'est déroulée le jeudi entre Pau et le Col du Tourmalet sur 174 km. L'étape a lieu au lendemain de la deuxième journée de repos. À l'issue de cette étape le porteur du maillot à pois, sauf abandon, est assuré de le garder jusqu'à l'arrivée à Paris car il n'y a plus de côte ou col répertorié.

Profil de l'étapeModifier

Le début d'étape est légèrement vallonné, avec notamment la côte de Renoir (2,2 km à 6 %), une côte de quatrième catégorie dont le sommet est au km 13.5, et un sprint intermédiaire au km 33. Après le sommet du col de Marie-Blanque (9,3 km à 7,6 %), classé en première catégorie, au km 56,5 et la descente, les coureurs auront un peu de répit avec environ 35 km de plat et la zone de ravitaillement au km 87,5. Après le col du Soulor (11,9 km à 7,8 %), difficulté de première catégorie dont le sommet est au km 117.5, les coureurs empruntent la descente, en 3 parties (7,5 km de descente raide, environ 3 km plus doux et la fin plus abrupte), puis 5 km de plat avant de disputer le deuxième sprint intermédiaire (km 141,5). S'ensuivent une petite quinzaine de kilomètres de faux plats montants, puis le col du Tourmalet (18,6 km à 7,5 %), en haut duquel est jugée l'arrivée, après 174 km de course depuis Pau, à travers les Pyrénées-Atlantiques et les Hautes-Pyrénées. Le souvenir Henri-Desgrange est attribué au sommet de cette ascension Hors Catégorie.

La courseModifier

Au km 2, Kristjan Koren (Liquigas-Doimo) attaque. Au km 5, il est rejoint par Juan Antonio Flecha, Edvald Boasson Hagen (Team Sky), Alexandr Kolobnev (Team Katusha), Marcus Burghardt (BMC Racing), Rémi Pauriol (Cofidis) et Rubén Pérez Moreno (Euskaltel-Euskadi). Les 7 hommes vont prendre lentement de l'avance. Mais, au km 23, la chute de Samuel Sánchez (Euskaltel-Euskadi) perturbe la poursuite. Carlos Sastre (Cervélo TestTeam), un temps accompagné par son coéquipier Ignatas Konovalovas, va se lancer à la poursuite des échappés peu avant le col de Marie-Blanque.

Dans le col de Marie-Blanque, les fuyards cèdent du terrain sur leurs poursuivants. En effet, le retard de Sastre passe de 3 min 35 s au pied à 1 min 20 s au sommet, tandis que celui du peloton passe de 9 à 8 minutes. Le vainqueur du Tour de France 2008 va perdre beaucoup de temps dans la descente puis la vallée, mais refait une partie de son retard dans le col du Soulor, dont il franchit le sommet avec 2 min 55 s de retard. Le peloton passe avec 4 min 17 s de retard sur les hommes de tête, après une ascension assez calme marquée par le passage d'un troupeau de moutons, qui aura néanmoins décroché des coureurs comme Christophe Le Mével, et mis en difficulté notamment Luis León Sánchez et Denis Menchov. La descente se faisant sous un épais brouillard, le peloton ne prend aucun risque, ce qui permet aux coureurs distancés de recoller. L'avance des échappés va augmenter de nouveau, passant au-dessus de la barre des 5 min. Les Astana, les Rabobank et les Team Saxo Bank vont alors enclencher pour de bon la poursuite. Sastre est repris au km 140, tandis que le groupe de tête aborde l'ascension finale avec seulement 3 minutes d'avance.

Dès le début la montée, l'échappée explose, d'abord avec le décrochage rapide de Flecha et Boasson Hagen, puis avec l'accélèration de Kolobnev, seulement suivi par Burghardt. Les Team Saxo Bank prennent les commandes du peloton, ce qui, à la fois, fait craquer notamment Ivan Basso (Liquigas-Doimo), Cadel Evans (BMC Racing) et Carlos Sastre, et réduit l'écart avec le duo de tête, qui n'est plus que de 2 min 30 s à 15 km de l'arrivée. Le groupe maillot jaune n'est alors plus composé que d'une trentaine d'éléments. Kolobnev attaque à 13 km du sommet. Le rythme très rapide imprimé par Jakob Fuglsang fait craquer Alexandre Vinokourov (Astana) à 12,5 km du but.

À 10,5 km de l'arrivée, l'homme de tête n'a plus qu'une minute d'avance sur le groupe maillot jaune, qui ne compte plus que 20 coureurs. Carlos Barredo (Quick Step) attaque alors, suivi par Pierre Rolland (BBox Bouygues Telecom) et Andy Schleck (Team Saxo Bank). Ce dernier relance l'allure, et n'est suivi que par Alberto Contador (Astana) et Joaquim Rodriguez. Denis Menchov est juste derrière. Rodriguez est rapidement lâché, puis repris par Menchov. À 9 km de la ligne, les deux premiers du classement général rejoignent et lâchent Kolobnev. Derrière eux, on retrouve un groupe composé de Joaquim Rodríguez (Team Katusha), Jurgen Van den Broeck (Omega Pharma-Lotto), Samuel Sánchez (Euskaltel-Euskadi), Denis Menchov, Robert Gesink (Rabobank), Christopher Horner (Team RadioShack) et Ryder Hesjedal (Garmin-Transitions). Contador ne prend pas de relais, tandis que le groupe Sanchez, mené par Gesink, pointe à 50 secondes à 7,5 km du sommet. L'écart va continuer de grandir (1 min 30 s à 5 km du sommet) et quelques coureurs, dont Roman Kreuziger (Liquigas-Doimo) recollent au groupe de poursuivants.

Contador attaque à 4 km du sommet, mais ne parvient pas à distancer Schleck. Tandis que l'écart avec le deuxième groupe se stabilise autour d'1 min 40 s, Schleck défie défie son rival du regard, mais Contador reste impassible. Ce dernier ne dispute pas la victoire d'étape à Andy Schleck, mais celui-ci ne réussit pas à prendre du temps, et reste toujours à 8 secondes au classement général. Dans le groupe Sanchez, Joaquim Rodriguez parvient à sortir dans le final, suivi par Ryder Hesjedal. Rodriguez franchit la ligne 1 min 18 s après le duo, tandis que Hesjedal est quatrième, à 9 secondes de Rodriguez. Dans la lutte pour le podium, Samuel Sanchez reprend 8 s à Denis Menchov, qui finit avec Robert Gesink.

Sprints intermédiairesModifier

  • 1. Sprint intermédiaire de Bidos (kilomètre 33)
Premier   Edvald Boasson Hagen 6 pts.
Deuxième   Juan Antonio Flecha 4 pts.
Troisième   Alexandr Kolobnev 2 pts.
  • 2. Sprint intermédiaire de Adast (kilomètre 141,5)
Premier   Edvald Boasson Hagen 6 pts.
Deuxième   Alexandr Kolobnev 4 pts.
Troisième   Rémi Pauriol 2 pts.

CôtesModifier

  • 1. Côte de Renoir, 4e catégorie (kilomètre 13,5)
Premier   Alexandr Kolobnev 3 pts
Deuxième   Rémi Pauriol 2 pts
Troisième   Juan Antonio Flecha 1 pt
Premier   Juan Antonio Flecha 15 pts
Deuxième   Kristjan Koren 13 pts
Troisième   Rémi Pauriol 11 pt
Quatrième   Rubén Pérez Moreno 9 pts
Cinquième   Alexandr Kolobnev 8 pts
Sixième   Marcus Burghardt 7 pts
Septième   Edvald Boasson Hagen 6 pts
Huitième   Carlos Sastre 5 pts

Premier   Marcus Burghardt 15 pts
Deuxième   Kristjan Koren 13 pts
Troisième   Rubén Pérez Moreno 11 pts
Quatrième   Rémi Pauriol 9 pts
Cinquième   Juan Antonio Flecha 8 pts
Sixième   Alexandr Kolobnev 7 pts
Septième   Edvald Boasson Hagen 6 pts
Huitième   Carlos Sastre 5 pts
  • 4. Col du Tourmalet (Souvenir Henri Desgrange), hors-catégorie (kilomètre 174)
Premier   Andy Schleck 40 pts
Deuxième   Alberto Contador 36 pts
Troisième   Joaquim Rodríguez 32 pts
Quatrième   Ryder Hesjedal 28 pts
Cinquième   Samuel Sánchez 24 pts
Sixième   Denis Menchov 20 pts
Septième   Robert Gesink 16 pts
Huitième   Christopher Horner 14 pts
Neuvième   Jurgen Van den Broeck 12 pts
Dixième   Roman Kreuziger 10 pts

Classement de l'étapeModifier

Classement de la 17e étape
  Coureur Pays Équipe Temps
1er Andy Schleck   LUX Team Saxo Bank en h 3 min 29 s
2e Alberto Contador   ESP Astana m.t.
3e Joaquim Rodríguez ESP Team Katusha + min 18 s
4e Ryder Hesjedal CAN Garmin-Transitions + min 27 s
5e Samuel Sánchez ESP Euskaltel-Euskadi + min 32 s
6e Denis Menchov RUS Rabobank + min 40 s
7e Robert Gesink NED Rabobank + min 40 s
8e Christopher Horner USA Team RadioShack   + min 45 s
9e Jurgen Van den Broeck BEL Omega Pharma-Lotto + min 48 s
10e Roman Kreuziger CZE Liquigas-Doimo + min 14 s

Classement généralModifier

Classement général à la 17e étape
  Coureur Pays Équipe Temps
1er Alberto Contador   ESP Astana en 83 h 32 min 39 s
2e Andy Schleck   LUX Team Saxo Bank + s
3e Samuel Sánchez ESP Euskaltel-Euskadi + min 32 s
4e Denis Menchov RUS Rabobank + min 53 s
5e Jurgen Van den Broeck BEL Omega Pharma-Lotto + min 27 s
6e Robert Gesink NED Rabobank + min 41 s
7e Joaquim Rodríguez ESP Team Katusha + min 3 s
8e Ryder Hesjedal CAN Garmin-Transitions + min 18 s
9e Roman Kreuziger CZE Liquigas-Doimo + 10 min 12 s
10e Christopher Horner USA Team RadioShack   + 10 min 37 s

Classements annexesModifier

Classement par pointsModifier

Classement par points
  Coureur Pays Équipe Point(s)
1er Thor Hushovd   NOR Cervélo TestTeam 191 points
2e Alessandro Petacchi ITA Lampre-Farnese Vini 187 pts
3e Mark Cavendish GBR Team HTC-Columbia 162 pts

Classement du meilleur grimpeurModifier

Classement du meilleur grimpeur
  Coureur Pays Équipe Point(s)
1er Anthony Charteau   FRA BBox Bouygues Telecom 143 points
2e Christophe Moreau FRA Caisse d'Épargne 128 pts
3e Andy Schleck   LUX Team Saxo Bank 116 pts

Classement du meilleur jeuneModifier

Classement général du meilleur jeune
  Coureur Pays Équipe Temps
1er Andy Schleck   LUX Team Saxo Bank en 83 h 32 min 47 s
2e Robert Gesink NED Rabobank + min 33 s
3e Roman Kreuziger CZE Liquigas-Doimo + 10 min 4 s

Classement par équipesModifier

Classement par équipes
  Équipe Pays Temps
1re Team RadioShack     États-Unis en 250 h 44 min 40 s
2e Caisse d'Épargne   Espagne + min 30 s
3e Rabobank   Pays-Bas + 33 min 59 s

AbandonModifier

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :