Ouvrir le menu principal
Chronologies
Description de cette image, également commentée ci-après
Le général Bonaparte, par Jacques-Louis David, 1797.
Années :
1794 1795 1796  1797  1798 1799 1800
Décennies :
1760 1770 1780  1790  1800 1810 1820
Siècles :
XVIIe siècle  XVIIIe siècle  XIXe siècle
Millénaires :
Ier millénaire  IIe millénaire  IIIe millénaire
Chronologies géographiques
Chronologies thématiques
Architecture Arts plastiques Droit Littérature Musique classique Photographie Philosophie Santé et médecine Science Terrorisme Théâtre
Calendriers
Romain · Chinois · Grégorien · Hébraïque · Hindou · Hégirien · Persan · Républicain

Cette page concerne l'année 1797 du calendrier grégorien.

ÉvénementsModifier

 Sommaire :  Haut - Janvier - Février - Mars - Avril - Mai - Juin - Juillet - Août - Septembre - Octobre - Novembre - Décembre 

JanvierModifier

FévrierModifier

MarsModifier

 
Point de convention, de Boilly représentant un muscadin et une merveilleuse.

AvrilModifier

MaiModifier

JuinModifier

JuilletModifier

  • 16 juillet : Talleyrand est nommé ministre des Relations extérieures[22] (fin en juillet 1799).
  • 23 juillet : le renouvellement de l'interdiction des clubs n'a aucun effet. Les Directeurs, républicains modérés, entrent en conflit avec les Conseils. Le pouvoir est paralysé. Les Directeurs s'assurent le concours de l'armée (Hoche et Augereau, envoyé par Bonaparte)[12].

AoûtModifier

SeptembreModifier

 
Journée célèbre du 18 fructidor an 5e de la République. L'adjudant-général Jean-Pierre Ramel l'aîné (1768-1815) au jardin des Tuileries. Eau-forte et burin de Pierre-Gabriel Berthault (1737-1831) d'après Abraham Girardet (1763-1823).
  • 4 septembre (18 fructidor an V) : coup d'État du Directoire (Barras, La Révellière-Lépeaux, Reubell) avec le soutien de l'armée (Hoche, Augereau) contre les modérés et les royalistes du club de Clichy[24]. Barthélemy et onze membres du Conseils des Anciens sont arrêtés et déportés. Les élections de germinal sont annulées dans 49 départements (177 députés sont invalidés) ainsi que les mesures en faveur des émigrés (160 condamnations à mort). Le pouvoir exécutif est renforcé aux dépens du législatif. François de Neufchâteau et Merlin de Douai entrent au Directoire en remplacement Barthélemy, arrêté, et de Carnot, en fuite. Le second Directoire poursuit une politique autoritaire de stabilisation politique, financière et extérieure. De tendance annexionniste, ils encouragent la politique d'expansion révolutionnaire (La Révellière-Lépeaux, Merlin de Douai), visent à assurer la sécurité par l'acquisition de « frontières naturelles » (Reubell) et sont conscients des ressources financières de la guerre[12].
  • 5 septembre : le ministère de la police est chargé de la surveillance de la presse ; 35 journaux sont interdits et leurs directeurs déportés en Guyane[25].
  • 15 septembre : loi qui exclut les ex-nobles des fonctions publiques et les prive de l'usage des droits politiques[10].
  • 18 septembre : rupture des négociations séparées avec la Grande-Bretagne à Lille ; le lendemain Lord Lord Malmesbury part pour Londres[10].
  • 30 septembre : banqueroute des deux tiers dite Liquidation Ramel. La dette publique est réduite par l'opération du « tiers consolidé » : les créances sur l'état et les rentes sont remboursées à concurrence des deux tiers de leur capital en bons de Trésorerie admis en paiement des impôts ou de biens nationaux, le tiers restant, consolidé, est inscrit au grand-livre de la Dette publique et les intérêts sont payés en bons de Trésorerie[26]. Rétablissement de la loterie nationale[10].

OctobreModifier

 
Descente de Jacques Garnerin en parachute.

NovembreModifier

DécembreModifier

Articles connexesModifier

Notes et référencesModifier

  1. Amable Guillaume Brugière de Barante, La vie politique de m. Royer-Collard, vol. 1, Paris, Didier et Cie, (présentation en ligne)
  2. a et b Charles Pierre Victor Pajol, Pajol : général en chef, vol. 1, Firmin Didot frères, (présentation en ligne)
  3. Charles Théodore Beauvais de Préau et Jacques Philippe Voïart, Victoires, conquêtes, désastres, revers et guerres civiles des Français, C.L.F. Panckoucke, (présentation en ligne)
  4. Pierre Giguet, Histoire de la campagne d'Italie, 1796-1797, Paris, L. Hachette et cie., (présentation en ligne)
  5. Félix Oger, Histoire de France et histoire générale, depuis l'avènement de Louis XIV jusqu'à la chute de l'Empire (1643-1815), Mallet-Bachelier, (présentation en ligne)
  6. a et b Christophe Guillaume de Koch et Maximilian Samson Friedrich Schoell, Histoire abrégée des traités de paix, vol. 1, Bruxelles, Méline, Cans et Cie, (présentation en ligne)
  7. a et b Ulane Bonnel, La France, les États-Unis et la guerre de course (1797-1815), Nouvelles Editions Latines, (présentation en ligne)
  8. a b et c Albert Soboul, Le Directoire et le Consulat, 1795-1804, Presses universitaires de France (ISBN 9782705910495, présentation en ligne)
  9. Michel Péronnet, Jean Sagnes, La Révolution dans l'Hérault, 1789-1799, Horvath, (présentation en ligne)
  10. a b c d e f g h i j k l m n o p et q Ludovic Lalanne, Dictionnaire historique de la France, Hachette, (présentation en ligne)
  11. Christophe de Koch et Frédéric Schoell, Histoire abrégée des traités de paix, entre les puissances de l'Europe, depuis la paix de Westphalie, vol. 5, Chez Gide fils, (présentation en ligne)
  12. a b et c Michel Péronnet, Le XVIIIe siècle (1740-1820) : Des Lumières à la Sainte-Alliance, Hachette supérieur (ISBN 9782014612479, présentation en ligne)
  13. David Hume, Histoire d'Angleterre, depuis l'invasion de Jules-César jusqu'à la révolution de 1688, vol. 37, Hocquart, (présentation en ligne)
  14. Georges de Bouteiller, Le Pays de Montbéliard : du Wurtemberg à la France, 1793, Société d'émulation de Montbéliard, (présentation en ligne)
  15. Philippe Séguy, Histoire des modes sous l'Empire, Tallandier (ISBN 9782402173117, présentation en ligne)
  16. Victoires, conquêtes, désastres, revers et guerres civiles des Français depuis 1792, vol. 4, Didot, (présentation en ligne)
  17. Gael Nofri, Une histoire des révolutions en France, Éditions du Cerf, (ISBN 9782204117432, présentation en ligne)
  18. a b c d e f g h et i Alessandro Fontana et Georges Saro, Venise 1297-1797 : La République des castors, ENS Éditions, (ISBN 9782902126293, présentation en ligne)
  19. Auguste Jubé de La Perelle, Le temple de la gloire ou les fastes militaires de la France : depuis le règne de Louis XIV jusqu’à nos jours, vol. 2, Rapet, (présentation en ligne)
  20. Alessandro Fontana, op. cit, p. 129.
  21. Jean-Marc Schiappa, Gracchus Babeuf avec les Egaux, Éditions de l'Atelier, (ISBN 9782708228924, présentation en ligne)
  22. Émile Dard, Napoléon et Talleyrand, Éditions de Fallois, (ISBN 9791032100592, présentation en ligne)
  23. Revue artistique et littéraire, vol. 5, Aux Bureaux de la Revue, (présentation en ligne)
  24. Philippe Valode, L'histoire de France en 2 000 dates, Acropole, (ISBN 9782735703616, présentation en ligne)
  25. Alois Schumacher, Idéologie révolutionnaire et pratique politique de la France en Rhénanie de 1794 à 1801, Presses Univ. Franche-Comté, (ISBN 9782251603988, présentation en ligne)
  26. Pierre-Cyrille Hautcoeur, Georges Gallais-Hamonno, Le marché financier français au XIXe siècle: Aspects quantitatifs des acteurs et des instruments à la Bourse de Paris, Publications de la Sorbonne, (ISBN 9782859445744, présentation en ligne)
  27. Encyclopédie des gens du monde, vol. 12, Treuttel et Würtz, (présentation en ligne)