1725 en France

Chronologies
Description de cette image, également commentée ci-après
5 septembre : mariage de Louis XV et de Marie Leszczyńska dans la chapelle de Fontainebleau.
1722 1723 1724  1725  1726 1727 1728
Décennies :
1690 1700 1710  1720  1730 1740 1750
Siècles :
XVIe XVIIe  XVIIIe  XIXe XXe
Millénaires :
-Ier Ier  IIe  IIIe
Chronologies thématiques
Calendriers

Cette page concerne l’année 1725 du calendrier grégorien.

ÉvénementsModifier

  • 20 février : le roi est frappé d’une maladie foudroyante qui met durant quarante-huit heures ses jours en péril[1].
  • 1er mai : ouverture à Nîmes du synode clandestin des églises protestantes du Languedoc et des Cévennes en présence d’Antoine Court. Benjamin Duplan, d’Alès, est nommé député général des synodes des Églises réformées de France auprès des puissances protestantes d’Europe[3].
  • 12 mai : naissance de Louis-Philippe d'Orléans, duc de Chartres, petit-fils du régent[4].
  • 27 mai : Louis XV, à son petit lever, annonce à la Cour son mariage avec la princesse de Pologne Marie Leszczynska[5].
  • 5 juin : rétablissement du droit de joyeux avènement[6].
  • 8 juin : établissement par un lit de justice de l’impôt du cinquantième des revenus foncier (2 %), y compris ceux des nobles, prélevés en nature sur le produits agricoles, en argent sur les autres, élaboré par Dodun. Le maréchal de Villars s’y oppose et l’impôt échoue[7].
  • Été pluvieux. Déficits céréaliers issus des fortes pluies. Disette en France du Nord[8]. Émeutes de subsistances à Caen, à Reims, à Rouen, à Paris et autres lieux[9].
  • 25 juin : émotion populaire à Caen au sujet du prix du blé. Des maisons sont pillées, l’intendant François Richer d’Aube, pris à partie, doit fuir. Le 26 juin, la troupe intervient dans la halle et un passant est blessé à mort[10].
  • 20 novembre : déclaration royale ordonnant la réduction des pensions[13].


Articles connexesModifier

Notes et référencesModifier

  1. Jean-Charles-Léonard Simonde Sismondi, Histoire des Français, vol. 27, Treuttel et Würtz, (présentation en ligne)
  2. Evelyne Lever, Dictionnaire amoureux des reines, edi8, , 425 p. (ISBN 978-2-259-25956-9, présentation en ligne)
  3. Edmond Hugues, Histoire de la restauration du protestantisme en France au XVIIIe siècle : Antoine Court, vol. 1, Grassart, (présentation en ligne)
  4. a b et c Eudoxe Soulié, Notice du Musée Impérial de Versailles, vol. 1, Charles de Mourgues frères, (présentation en ligne)
  5. a b et c Catherine Salles, Louis XV, Tallandier, , 166 p. (ISBN 979-10-210-1483-1, présentation en ligne)
  6. Mémoires de l'Académie impériale des sciences inscriptions et belles-lettres de Toulouse, vol. 5, Académie des sciences, inscriptions et belles-lettres de Toulouse, (présentation en ligne)
  7. Jean-Christian Petitfils, Louis XV, edi8, , 936 p. (ISBN 978-2-262-05007-8, présentation en ligne)
  8. a et b François Arago, Œuvres complètes : notices scientifiques, vol. 8, Librairie des sciences naturelles, (présentation en ligne)
  9. Charles Desmaze, Trésor judiciaire de la France : curiosités des anciennes justices d’après leurs registres, Henri Plon, (présentation en ligne)
  10. a et b Jean Nicolas, La rébellion française. Mouvements populaires et conscience sociale (1661-1789), Éditions Gallimard, (présentation en ligne)
  11. Bulletin de la Société de l'Histoire de France, vol. 3, Paris, Jules Renouard et Cie, (présentation en ligne)
  12. Christophe-Guillaume Koch, Tableau des révolutions de l'Europe, depuis le bouleversement de l'empire romain en Occident jusqu'à nos jours, vol. 2, Paris, Gide fils, (présentation en ligne)
  13. a et b Mireille Touzery, L’invention de l’impôt sur le revenu : La taille tarifée 1715-1789, Institut de la gestion publique et du développement économique, , 618 p. (ISBN 978-2-11-087168-8, présentation en ligne)
  14. Anne Muratori-Philip, Marie Leszczynska, Pygmalion, , 314 p. (ISBN 978-2-7564-0347-2, présentation en ligne)
  15. François Favre, Documents maçonniques, recueillis et annotés, Librairie maçonnique de A. Teissier, (présentation en ligne)