Ouvrir le menu principal
Chronologies
Description de cette image, également commentée ci-après
Réception par Louis XV de Cornelis Hop, ambassadeur des États généraux de Hollande, le 24 juillet 1719. Louis-Michel Dumesnil, vers 1720-1729
Années :
1716 1717 1718  1719  1720 1721 1722
Décennies :
1680 1690 1700  1710  1720 1730 1740
Siècles :
XVIIe siècle  XVIIIe siècle  XIXe siècle
Millénaires :
Ier millénaire  IIe millénaire  IIIe millénaire
Chronologies géographiques
Chronologies thématiques
Architecture Arts plastiques Droit Littérature Musique classique Philosophie Santé et médecine Science Terrorisme Théâtre
Calendriers
Romain · Chinois · Grégorien · Hébraïque · Hindou · Hégirien · Persan · Républicain

Cette page concerne l’année 1719 du calendrier grégorien.

ÉvénementsModifier

  • 14 avril : lettres patentes de Louis XV pour l’établissement de l’instruction gratuite dans les collèges de Paris[3]. Le Régent Philippe d’Orléans octroie aux universitaires de Paris, jansénistes de cœur, la gratuité scolaire et le financement par l’État de leur enseignement.
  • 20 avril : l’armée française commandée par le maréchal de Berwick passe la Bidassoa[1].
  • Été : épidémie de variole à Paris, qui tue 14 000 personnes[5]. Été chaud et sec[6]. Les canicules de 1718 et 1719 auraient causé 700 000 morts (dont 450 000 pour la seule année 1719. La dysenterie fut favorisée par des eaux devenues trop basses[7].
  • 21 juillet : mort de Marie Louise Élisabeth d’Orléans, duchesse de Berry, fille aînée du Régent, des suites d’un accouchement laborieux[8]. Protagoniste des « petits soupers » licencieux du Régent, sa sexualité explosive et ses grossesses cachées font à la jeune veuve une réputation de Messaline.
  • 24 juillet : Law est nommé surintendant des monnaies conjointement avec la compagne des Indes[9].
  • Juillet : cent cinquante filles destinées à peupler le Mississippi sont envoyées à La Rochelle, mais se révoltent. Six d’entre elles sont tuées, douze blessées[10].
  • 19 août : Berwick prend Saint-Sébastien[1].
  • 27 août : le bail de la ferme générale est accordé à la Compagnie des Indes. Aux termes du même arrêt, la Compagnie prête à l’État au taux de 3% la somme de 1,2 milliard de livres bientôt portée à 1,6 milliard[11].
  • 13 septembre : un arrêt du Conseil d’État donne la permission aux directeurs de la Compagnie des Indes de faire pour cinquante millions de nouvelles actions ; début de l’émission massive d’action de la Compagnie[1].
  • 11 septembre
  • 3 octobre : lettres patentes créant une chambre de justice pour juger les « conspirateurs » bretons[14].
  • 10 octobre : augmentation du droit d’entrée sur les vins à Paris[15].
  • 11 octobre : victoire de la France à Urgell sur l’Espagne[16].
  • 23 octobre : Dubois entre au conseil de régence[1].
  • 30 octobre : une frégate espagnole parait au large des côtes bretonnes puis débarque 300 hommes dans la rivière de Crach, sous le manoir de Kergurioné, appartenant à un des conjurés. Ce-dernier, prenant peur en apprenant la formation d’une chambre de justice à Nantes le même jour, fait rembarquer les soldats espagnols[13].

Articles connexesModifier

Notes et référencesModifier

  1. a b c d e f et g André Zysberg, La Monarchie des Lumières (1715-1786), Points (ISBN 9782757845677, présentation en ligne)
  2. Annuaire du Gouvernement général de l'Afrique occidental française, E. Larose, (présentation en ligne)
  3. Pierre-Thomas-Nicolas Hurtaut, Dictionnaire historique de la Ville de Paris et de ses environs, vol. 2, Moutard, (présentation en ligne)
  4. a et b Antoin E. Murphy, John Law : économiste et homme d'état, Peter Lang, (ISBN 9789052013664, présentation en ligne)
  5. Jacques Attali, L'ordre cannibale, Grasset, (ISBN 9782246083696, présentation en ligne)
  6. Emmanuel Le Roy Ladurie, Abrégé d'histoire du climat : Du Moyen Âge à nos jours, Fayard, (ISBN 9782213644578, présentation en ligne)
  7. Julien Colliat, « Mortelles canicule », sur herodote.net, (consulté le 7 août 2018)
  8. Jean-Christian Petitfils, Les Rois de France : Louis XIII, Louis XIV, Louis XV, Louis XVI, EDI8, (ISBN 9782262050412, présentation en ligne)
  9. Jean Buvat, Émile Campardon, Journal de la régence (1715-1723), vol. 1, H. Plon, (présentation en ligne), p. 415-417
  10. Gilles Henry, Cartouche: Roi du pavé de Paris, Éditions du Rocher, (ISBN 9782268078717, présentation en ligne)
  11. Philippe Guignet, René Grevet, La France et les Français au XVIIIe siècle (1715-1788) : économie et culture, Éditions OPHRYS, (ISBN 9782708006720, présentation en ligne)
  12. Emmanuel Le Roy Ladurie, Histoire humaine et comparée du climat : Canicules et glaciers (XIIIe-XVIIIe siècles), vol. 1, Fayard, (ISBN 9782213640174, présentation en ligne)
  13. a et b Joël Cornette, Histoire de la Bretagne et des Bretons : Des Lumières au XXIe siècle, vol. 2, Paris, Le Seuil, (ISBN 978-2-02-116481-7, présentation en ligne).
  14. Joël Cornette et Eva Guillorel, Dastum, Le Marquis et le régent : Une conspiration bretonne à l'aube des Lumières, Paris, Tallandier, , 476 p. (ISBN 978-2-84734-482-0, présentation en ligne).
  15. Michel Surun, Harmattan, 9782296031296, (présentation en ligne)
  16. Frédéric Schoell, Franz Xaver Zach, Cours d'histoire des états européens, vol. 37, de l'imprimerie royale et chez Duncker et Humblot, (présentation en ligne)
  17. Jean Buvat, op. cit, p. 465.
  18. Michel Pierre Joseph Picot, Mémoires pour servir à l'histoire ecclésiastique pendant le dix-huitième siècle, Le Clere, (présentation en ligne)