Ouvrir le menu principal

16e étape du Tour de France 2019

étape du Tour de France 2019

Article général Pour un article plus général, voir Tour de France 2019.
16e étape du Tour de France 2019 Cycling (road) pictogram.svg
Généralités
Course16e étape, Tour de France 2019
TypePlainstage.svg Étape de plaine
Date23 juillet 2019
Distance177 km
Lieu de départNîmes
Lieu d'arrivéeNîmes
PaysFRA France
Vitesse moyenne44,784 km/h
Résultats de l’étape
1erAUS Caleb Ewan3 h 57 min 08 s
(Lotto-Soudal)
2eITA Elia Viviani+ 0 s
3eNED Dylan Groenewegen+ 0 s
CombatifFRA Alexis Gougeard
(AG2R La Mondiale)
Classement général à l’issue de l’étape
LeaderFRA Julian Alaphilippe64 h 57 min 30 s
(Deceuninck-Quick-Step)
2eGBR Geraint Thomas+ 1 min 35 s
3eNED Steven Kruijswijk+ 1 min 47 s
Classements annexes à l’issue de l’étape
Jersey green.svgPointsSVK Peter Sagan
(Bora-Hansgrohe)
Jersey polkadot.svgMontagneBEL Tim Wellens
(Lotto-Soudal)
Jersey white.svgJeuneCOL Egan Bernal
(Ineos)
Jersey yellow number.svgÉquipeESP Movistar
15e étape17e étape
Documentation Wikidata-logo S.svg

La 16e étape du Tour de France 2019 se déroule le mardi autour de Nîmes, sur une distance de 177 kilomètres.

Sommaire

ParcoursModifier

Cette étape en boucle est intégralement tracée dans le Gard. Après le départ de Nîmes les coureurs passeront assez vite sur le Pont-du-Gard, un privilège exceptionnel puisque ce site n'est normalement plus ouvert à la circulation routière. C'est en toute logique une étape pour les sprinteurs, quoiqu'il va falloir faire attention au vent car il y a une portion de la route sur une quinzaine de kilomètres du côté d'Uzès où les coureurs seront entièrement exposés au vent avant le retour à Nîmes.

Histoire et patrimoineModifier

La préfecture du Gard fait partie des villes qui ont une histoire plus que centenaire avec le Tour de France qui s’y est arrêté dès 1905. En 2008, Nîmes faisait connaissance avec le sprint ravageur de Mark Cavendish et devenait la quatrième des vingt-six villes de France où le coureur britannique a maintenant laissé son empreinte. Un autre sprinteur s’imposait six ans plus tard au pied des arènes : Alexander Kristoff signait alors son deuxième succès sur le Tour au terme d’un scénario insoutenable pour l’échappé Jack Bauer repris dans les vingt derniers mètres. Au-delà du Tour, la cité romaine a également accueilli le Grand Départ de la Vuelta en 2017 et de très nombreuses arrivées d’étapes du Grand Prix du Midi Libre.

Déroulement de la courseModifier

Au lendemain d'une seconde journée de repos qui a fait le plus grand bien à l'ensemble des coureurs, cette étape ne présentait pas de difficultés majeures, si ce n'est ces fortes chaleurs qui sévissent actuellement en France. 5 courageux ont tout de même essayé de bouleverser l'ordre établi et ont donc tenté leur chance en s'échappant en début d'étape, pour offrir un scénario des plus classiques dans ce genre de journée. Les Français Alexis Gougeard, Stéphane Rosseto et Paul Ourselin, le Polonais Lukasz Wisniowski et le Danois Lars Bak forment l'échappée du jour mais n'arriveront jamais à creuser un écart leur permettant de penser que l'exploit est possible.

Car, à l'arrière, les équipes des sprinteurs - principalement Jumbo-Visma pour Dylan Groenewegen, Lotto Soudal pour Caleb Ewan et UAE Team Emirates pour Alexander Kristoff - se placent très rapidement en tête du peloton et maintiennent le groupe d'échappés à moins de 2 minutes. Dans une étape ne présentant aucun danger, Geraint Thomas retombe dans ses travers de coureur maladroit et trouve le moyen de toucher la roue d'un de ses coéquipiers dans un virage à droite. Plus de peur que de mal pour le tenant du titre, même si des éraflures sont à signaler au niveau de son coude et de son genou droit.

À une cinquantaine de kilomètres de l'arrivée, la nervosité au sein du peloton devient palpable car le vent souffle légèrement, ce qui oblige les équipiers des leaders à remonter ceux-ci dans les premières places afin de ne pas se faire piéger par un éventuel coup de bordure. Cette nervosité fait une victime, et pas n'importe laquelle, puisque Jakob Fuglsang est pris dans une chute à une trentaine de kilomètres de l'arrivée, en compagnie notamment de Chad Haga et Michael Valgren . Le Danois se relève difficilement mais se montre incapable de remonter sur son vélo. Blessé au bras, il est donc contraint de quitter la route.

À l'avant, les 5 échappés se montrent très forts dans les derniers kilomètres et arrivent à résister au peloton malgré le très gros travail des équipes des sprinteurs. C'est à un peu moins de 2 kilomètres de l'arrivée que l'aventure des cinq hommes prend fin. La Deceuninck Quick-Step emmène parfaitement Elia Viviani mais celui-ci est débordé par l'Australien Caleb Ewan. Peter Sagan prend la 4ème place et consolide son maillot vert.

RésultatsModifier

Classement de l'étapeModifier

Points attribuésModifier

Sprint intermédiaire
Vallérargues (km 65)
  Coureur Pays Équipe Point(s)
1er Lars Bak   Danemark Dimension Data 20
2e Stéphane Rossetto   France Cofidis 17
3e Paul Ourselin   France Total Direct Énergie 15
4e Lukasz Wisniowski   Pologne CCC 13
5e Alexis Gougeard   France AG2R La Mondiale 11
6e Elia Viviani   Italie Deceuninck-Quick Step 10
7e Michael Mørkøv   Danemark Deceuninck-Quick Step 9
8e Sonny Colbrelli   Italie Bahrain-Merida 8
9e Peter Sagan     Slovaquie Bora-Hansgrohe 7
10e Thomas De Gendt   Belgique Lotto-Soudal 6
11e Matej Mohorič   Slovénie Bahrain-Merida 5
12e Maxime Monfort   Belgique Lotto-Soudal 4
13e Tony Martin   Allemagne Jumbo-Visma 3
14e Vegard Stake Laengen   Norvège UAE Emirates 2
15e Laurens De Plus   Belgique Jumbo-Visma 1
Arrivée d'étape
Nîmes (km 177)
  Coureur Pays Équipe Point(s)
1er Caleb Ewan   Australie Lotto-Soudal 50
2e Elia Viviani   Italie Deceuninck-Quick Step 30
3e Dylan Groenewegen   Pays-Bas Jumbo-Visma 20
4e Peter Sagan     Slovaquie Bora-Hansgrohe 18
5e Niccolò Bonifazio   Italie Total Direct Énergie 16
6e Michael Matthews   Australie Sunweb 14
7e Matteo Trentin   Italie Mitchelton-Scott 12
8e Jasper Stuyven   Belgique Trek-Segafredo 10
9e Alexander Kristoff   Norvège UAE Emirates 8
10e Andrea Pasqualon   Italie Wanty-Gobert 7
11e Jens Debusschere   Belgique Katusha-Alpecin 6
12e Edvald Boasson Hagen   Norvège Dimension Data 5
13e Sonny Colbrelli   Italie Bahrain-Merida 4
14e Maximiliano Richeze   Argentine Deceuninck-Quick Step 3
15e André Greipel   Allemagne Arkéa-Samsic 2


Bonifications à l'arrivée
Coureur Pays Équipe Bonifications
1 Caleb Ewan   Australie Lotto-Soudal 10 s
2 Elia Viviani   Italie Deceuninck-Quick Step s
3 Dylan Groenewegen   Pays-Bas Jumbo-Visma s

Cols et côtesModifier

Côte de Saint-Jean-du-Pin (km 96)
4e catégorie (1,8km à 4,2%)
  Coureur Pays Équipe Point(s)
1er Lars Bak   Danemark Dimension Data 1

Prix de la combativitéModifier

Classements à l'issue de l'étapeModifier

Classement généralModifier

Classement général
  Coureur Pays Équipe Temps
1er Julian Alaphilippe     France Deceuninck-Quick Step en 64 h 57 min 30 s
2e Geraint Thomas   Royaume-Uni Ineos + min 35 s
3e Steven Kruijswijk   Pays-Bas Jumbo-Visma + min 47 s
4e Thibaut Pinot   France Groupama-FDJ + min 50 s
5e Egan Bernal     Colombie Ineos + min 2 s
6e Emanuel Buchmann   Allemagne Bora-Hansgrohe + min 14 s
7e Mikel Landa   Espagne Movistar   + min 54 s
8e Alejandro Valverde   Espagne Movistar   + min 0 s
9e Rigoberto Urán   Colombie EF Education First + min 33 s
10e Richie Porte   Australie Trek-Segafredo + min 30 s

Classement par pointsModifier

Classement du meilleur jeuneModifier

Classement général du meilleur jeune
  Coureur Pays Équipe Temps
1er Egan Bernal     Colombie Ineos en 64 h 59 min 32 s
2e David Gaudu   France Groupama-FDJ + 13 min 31 s
3e Enric Mas   Espagne Deceuninck-Quick Step + 42 min 0 s
4e Laurens De Plus   Belgique Jumbo-Visma + 49 min 15 s
5e Giulio Ciccone   Italie Trek-Segafredo + 51 min 24 s
6e Gregor Mühlberger   Autriche Bora-Hansgrohe + 51 min 49 s
7e Lennard Kämna   Allemagne Sunweb + h 17 min 46 s
8e Tiesj Benoot   Belgique Lotto-Soudal + h 21 min 45 s
9e Gianni Moscon   Italie Ineos + h 35 min 29 s
10e Søren Kragh Andersen   Danemark Sunweb + h 38 min 31 s

Classement du meilleur grimpeurModifier

Classement par équipesModifier

Classement de l'étape
  Équipe Pays Temps
1re Movistar     Espagne en 195 h 19 min 44 s
2e Trek-Segafredo   États-Unis + 30 min 45 s
3e Ineos   Royaume-Uni + 30 min 54 s
4e Groupama-FDJ   France + 37 min 24 s
5e Jumbo-Visma   Pays-Bas + 50 min 8 s
6e EF Education First   États-Unis + 59 min 46 s
7e Bora-Hansgrohe   Allemagne + h 0 min 32 s
8e AG2R La Mondiale   France + h 8 min 46 s
9e Mitchelton-Scott   Australie + h 9 min 3 s
10e UAE Emirates   Émirats arabes unis + h 15 min 38 s

Abandon(s)Modifier

Le maillot jaune du jourModifier

Les arènes de Nîmes bouillonnent à l’occasion de la Feria mais ont aussi accueilli la Coupe Davis ou encore les coureurs de la Vuelta. C'est donc normal qu'elles soient représentés sur le maillot jaune.

RéférencesModifier

Liens externesModifier