Ouvrir le menu principal

Tour de France 2007
16e étape
Image illustrative de l’article 16e étape du Tour de France 2007

Orthez à Gourette - Col d'Aubisque
Résultats de l’étape
1erDrapeau : Danemark Michael Rasmussen 6 h 23 min 21 s
2eDrapeau : États-Unis Levi Leipheimer[1] + 26 s
3eDrapeau : Espagne Alberto Contador + 35 s
Classement général à l’issue de l’étape
Jersey yellow.svg M. jauneDrapeau : Danemark Michael Rasmussen 76 h 15 min 15 s
2eDrapeau : Espagne Alberto Contador + 3 min 10 s
3eDrapeau : Australie Cadel Evans + 5 min 03 s
Classements annexes à l’issue de l’étape
Jersey green.svg M. vertDrapeau : Belgique Tom Boonen 195 pts
Jersey polkadot.svg M. à poisDrapeau : Colombie Mauricio Soler 206 pts
Jersey white.svg M. blancDrapeau : Espagne Alberto Contador 76 h 18 min 25 s
Jersey yellow number.svg D. jauneDrapeau : États-Unis Discovery Channel 229 h 09 min 32 s
Chronologie

La 16e étape du Tour de France 2007 a lieu le 25 juillet. Le parcours de 218 km relie Orthez à Gourette - Col d'Aubisque.

Sommaire

Profil de l'étapeModifier

La majorité de l'étape se déroule dans le département des Pyrénées-Atlantiques, sauf un court passage par la Communauté forale de Navarre en Espagne. Voici la liste des principaux sites traversés lors de l'étape (avec les principales difficultés en italique) :

RécitModifier

 
Les cyclistes Carlos Sastre, Mauricio Soler et Iban Mayo sur les pentes du Port de Larrau

Les coureurs entament cette dernière étape de montagne après une journée de repos, à l'exclusion des membres de l'équipe Astana qui s'est retirée de la course à la demande des organisateurs, à la suite du contrôle positif de son leader Alexandre Vinokourov[2].

Parmi les favoris, trois coureurs se détachent dans la montée du Port de Larrau : Carlos Sastre, Mauricio Soler et Iban Mayo. Ils sont accompagnés par José Vicente García Acosta et Gorka Verdugo dans la montée du col de la Pierre Saint-Martin. Soler franchit en tête le col et prend la 1re place au classement de la montagne.

Soler, Sastre, Mayo et Verdugo passent en tête au sommet du col de Marie-Blanque, le peloton avec le maillot jaune est distancé de 2 minutes 20 secondes.

Les quatre premiers du classement général se détachent dans la montée du col d'Aubisque : Michael Rasmussen, Alberto Contador, Cadel Evans et Levi Leipheimer. Le maillot jaune, Michael Rasmussen, distance Alberto Contador et Levi Leipheimer dans le dernier kilomètre et l'emporte au col d'Aubisque.

Mais ce sont les affaires de dopage qui ont animé la journée après le retrait de l'équipe Astana et l'exclusion de Alexandre Vinokourov la veille, convaincu de dopage par transfusion homogène. Six équipes françaises et deux allemandes ont profité du départ de l'étape pour faire un sit-in de quelques minutes alors que les autres équipes s'engagent dans la course. L'atmosphère est plombée par des rumeurs d'un nouveau cas de dopage qui serait annoncé à l'issue de l'étape : c'est l'Italien Cristian Moreni de l'équipe française Cofidis qui est convaincu de dopage à la testostérone entraînant son exclusion immédiate. La Cofidis annonce alors son retrait et ses membres font l'objet d'interrogatoires et de perquisitions au sein de l'hôtel qui les accueille au soir de l'étape. À 23 h, le Danois vainqueur de l'étape et actuel maillot jaune Michael Rasmussen est limogé de son équipe, la Rabobank. Il s'était soustrait à quatre contrôles anti-dopage les jours précédant le départ du Tour de France et a menti sur son emploi du temps à son équipe ainsi qu'aux instances sportives chargées de le contrôler.

Classement de l'étapeModifier

Classement étape
1. Michael Rasmussen   Danemark en 6 h 23 min 21 s
DSQ Levi Leipheimer[1]   États-Unis + 26 s
3. Alberto Contador   Espagne + 35 s
4. Cadel Evans   Australie + 43 s
5. Mauricio Soler   Colombie + 1 min 25 s
6. Haimar Zubeldia   Espagne + 1 min 52 s
7. Juan José Cobo   Espagne + 1 min 54 s
8. Carlos Sastre   Espagne + 2 min 12 s
9. Óscar Pereiro   Espagne + 2 min 27 s
10. Alejandro Valverde   Espagne + 2 min 27 s

Classement généralModifier

Classement général
1. Michael Rasmussen   Danemark en 76 h 15 min 15 s
2. Alberto Contador   Espagne + 3 min 10 s
3. Cadel Evans   Australie + 5 min 03 s
DSQ Levi Leipheimer[1]   États-Unis + 5 min 59 s
5. Carlos Sastre   Espagne + 9 min 12 s
6. Haimar Zubeldia   Espagne + 9 min 39 s
7. Alejandro Valverde   Espagne + 13 min 28 s
8. Kim Kirchen   Luxembourg + 14 min 46 s
9. Yaroslav Popovych   Ukraine + 16 min 00 s
10. Mauricio Soler   Colombie + 16 min 41 s

Classements annexesModifier

Classement par pointsModifier

Classement par points Total
  Tom Boonen 195 pts
  Robert Hunter 175 pts
  Erik Zabel 174 pts

Classement de la montagneModifier

Classement de la montagne Total
  Mauricio Soler 206 pts
  Michael Rasmussen 196 pts
  Alberto Contador 128 pts

Classement du meilleur jeuneModifier

Classement du meilleur jeune Total
  Alberto Contador 76 h 18 min 25 s
  Mauricio Soler + 13 min 31 s
  Amets Txurruka 45 min 54 s

Classement par équipesModifier

Classement par équipes Total
  Discovery Channel 229 h 09 min 32 s
  Caisse d'Épargne + 2 min 53 s
  Team CSC 25 min 01 s

Notes et référencesModifier

  1. a b et c En 2012, Levi Leipheimer fait partie des anciens coureurs de l'US Postal/Discovery Channel témoignant devant l'USADA des pratiques de dopage au sein de cette équipe. Il avoue s'être dopé entre 1999 et 2007. L'USADA le suspend pour six mois à compter du 1er septembre 2012 et lui retire les résultats sportifs obtenus du 1er juin 1999 au 30 juillet 2006, et du 7 au 29 juillet 2007 : (en) Leipheimer accepts USADA sanction following doping admission, Cycling News, 10 octobre 2012. Consulté le 19 juin 2013.
  2. « Retrait de Astana : communiqué officiel », sport365.fr, .

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :