Chronologies
Description de cette image, également commentée ci-après
Jacques II, Louis XIV et leurs compatriotes caricaturés comme arlequins, ivrognes et hypocondriaques. Gravure de Romeyn de Hooghe, 1688.
Années :
1685 1686 1687  1688  1689 1690 1691
Décennies :
1650 1660 1670  1680  1690 1700 1710
Siècles :
XVIe siècle  XVIIe siècle  XVIIIe siècle
Millénaires :
Ier millénaire  IIe millénaire  IIIe millénaire
Chronologies géographiques
Chronologies thématiques
Architecture Arts plastiques Droit Littérature Musique classique Philosophie Santé et médecine Science Terrorisme Théâtre
Calendriers
Romain · Chinois · Grégorien · Hébraïque · Hindou · Hégirien · Persan · Républicain

Cette page concerne l’année 1688 du calendrier grégorien.

ÉvénementsModifier

  • 7 janvier : le chapitre de Cologne élit cardinal de Fûrstenberg comme coadjuteur. Le pape refuse de donner son approbation. La mort le 3 juin de l’archevêque-électeur de Cologne, Maximilien Henri de Wittelsbach, provoque une querelle de succession. Le pape Innocent XI donne une dispense au jeune Joseph-Clément de Bavière, candidat de l’Empereur, et bien qu’il ait moins de voix que Fürstenberg le 19 juillet, confirme son élection[1].
  • 22 janvier, querelle des « franchises » : le procureur Achille de Harlay se rend au Parlement pour interjeter appel contre la bulle sur les franchises du et l’interdit du  ; l’avocat général Denis Talon prononce le 23 janvier un violent réquisitoire, qui conclut à l’appel au futur concile et au maintien des franchises. Le même jour un arrêt du Parlement ordonne « l’enregistrement de » l’acte d’appel du procureur-général au futur concile[2].
  • 23 janvier : le sénéchal d’Auray, maître Vincent Boutouillic de Kerlan, se déplace en personne à Pluvigner à la suite de nouveau désordres contre les Caquins de Bretagne. La population leur refuse le droit d’enterrer leurs morts dans le cimetière paroissial, et un cadavre a été abandonné sur les chemins. Le sénéchal et sa suite procèdent à l’inhumation sous les jets de pierre, et plusieurs personnes sont blessées, dont le sénéchal lui-même, qui doit fuir avec sa suite en tirant en l’air pour se dégager. Le lendemain, le cadavre est déterré et abandonné sur un chemin[3].
  • 2-3 février : début du prêche d’Isabeau Vincent, jeune bergère protestante de Saou, en Dauphiné, qui parle de religion dans son sommeil et attire les foules pendant plusieurs mois. Elle est arrêtée le 8 juin et emprisonnée à Crest, avant d’être enfermée dans un couvent à Grenoble ; sa prédication marque le début du mouvement des « petits prophètes » en Dauphiné[5].
  • 26 novembre : Louis XIV déclare la guerre aux Provinces-Unies[16].
  • 29 novembre : règlement pour la levée des milices[16]. Le roi oblige ses sujets à fournir des milices provinciales pour compléter ses troupes. La milice crée un service militaire obligatoire pour les célibataires de 20 à 40 ans, mal vécu par les populations rurales qui résistent : mariage, mutilation de l'’index pour ne pas tirer au fusil, fuite pour échapper à l’enrôlement ou désertion[17].

Articles connexesModifier

Notes et référencesModifier

  1. a et b P. Blet, Les assemblées du Clergé et Louis XIV (1670-1693), Gregorian Biblical BookShop, (ISBN 9788876521607, présentation en ligne)
  2. Ernest Lavisse, Louis XIV, histoire d'un grand règne : 1643-1715, Nouveau Monde éditions (ISBN 9782365833981, présentation en ligne)
  3. Croix Alain, « L'histoire d'un trait de mentalité. Les caquins en Bretagne », Annales de Bretagne et des pays de l'Ouest. (Persée), no Tome 86, numéro 4, pp. 553-564,‎ (lire en ligne).
  4. Charles Burgaux, Histoire des papes, Imprimerie de Persan-Beaumont, (présentation en ligne)
  5. Patrick Cabanel, Histoire des protestants en France : XVIe-XXIe siècle, Fayard, (ISBN 9782213669991, présentation en ligne)
  6. Laurent Feller, Contrôler les agents du pouvoir : actes du colloque organisé par l'Equipe d'accueil histoire comparée des pouvoirs à l'Université de Marne-la-Vallée, 30, 31 mai et 1er juin 2002, Presses Univ. Limoges, (ISBN 9782842873356, présentation en ligne)
  7. Jean-Philippe Marty, "Les caractères", Jean de La Bruyère, Éditions Bréal, (ISBN 9782749503769, présentation en ligne)
  8. F. Ellen Weaver, Le domaine de Port-Royal : Histoire documentaire, 1669-1710, Nolin, (ISBN 9782910487393, présentation en ligne)
  9. Pascale Mormiche, Devenir prince : L’école du pouvoir en France. XVIIe-XVIIIe siècles, CNRS Éditions via OpenEdition, (ISBN 9782271091062, présentation en ligne)
  10. a et b Charles de Coeckelberghe de Dutzele, Histoire de l'Empire d'Autriche, vol. 6, Gerold, (présentation en ligne).
  11. Hervé Hasquin, Louis XIV face à l'Europe du Nord : l'absolutisme vaincu par les libertés, Lannoo Uitgeverij, (ISBN 9782873863906, présentation en ligne)
  12. Tony Jaques, Dictionary of Battles and Sieges : P-Z, vol. 3, Greenwood Publishing Group, (ISBN 9780313335396, présentation en ligne).
  13. Maximilian Samson Friedrich Schöll, Cours d'histoire des états européens depuis le bouleversement de l'Empire romain d'Occident jusqu'en 1789, vol. 27, Gide fils, (présentation en ligne)
  14. Précis historique sur la ville d'Avignon et le Palais apostolique, Th. Fischer aîné, (présentation en ligne).
  15. Lucien Bély, Dictionnaire Louis XIV, Robert Laffont/bouquins/segher, (ISBN 9782221191019, présentation en ligne)
  16. a et b A. J. L. Jourdan, Decrusy, F. A. Isambert, Armet, Alphonse-Honoré Taillandier, Recueil général des anciennes lois françaises, vol. 20, Belin-Le-Prieur, Verdiere, (présentation en ligne).
  17. Lucien Bély, Louis XIV : le plus grand roi du monde, Éditions Jean-paul Gisserot, (ISBN 9782877477727, présentation en ligne)