Ouvrir le menu principal

15e étape du Tour de France 2019

étape du Tour de France 2019

Article général Pour un article plus général, voir Tour de France 2019.
15e étape du Tour de France 2019 Cycling (road) pictogram.svg
Généralités
Course15e étape, Tour de France 2019
TypeMountainstage.svg Étape de montagne
Date21 juillet 2019
Distance185 km
Lieu de départLimoux
Lieu d'arrivéeFoix
PaysFRA France
Vitesse moyenne38,666 km/h
Résultats de l’étape
1erGBR Simon Yates 4 h 47 min 04 s
(Mitchelton-Scott)
2eFRA Thibaut Pinot+ 33 s
3eESP Mikel Landa+ 33 s
Classement général à l’issue de l’étape
LeaderFRA Julian Alaphilippe61 h 00 min 22 s
(Deceuninck-Quick-Step)
2eGBR Geraint Thomas+ 1 min 35 s
3eNED Steven Kruijswijk+ 1 min 47 s
Classements annexes à l’issue de l’étape
Jersey green.svgPointsSVK Peter Sagan
(Bora-Hansgrohe)
Jersey polkadot.svgMontagneBEL Tim Wellens
(Lotto-Soudal)
Jersey white.svgJeuneCOL Egan Bernal
(Ineos)
Jersey yellow number.svgÉquipeESP Movistar
14e étape16e étape
Documentation Wikidata-logo S.svg

La 15e étape du Tour de France 2019 se déroule le dimanche entre Limoux et Foix - Prat d'Albis, sur une distance de 185 kilomètres.

Sommaire

ParcoursModifier

Outre l'arrivée en altitude, quatre difficultés référencées sont au programme de cette étape : le Col de Montségur puis, après un passage dans la plaine par Tarascon-sur-Ariège, le Port de Lers et ses pentes irrégulières, qui sera suivi après la traversée de Massat par le Mur de Péguère qui figurait précédemment sur le parcours du Tour en 2012 et en 2017. Pour la première fois, l'arrivée n'aura pas lieu dans la ville de Foix elle-même, mais sur un plateau proche, le Prat d'Albis, site habituellement emprunté pour les départs de vol libre, pour le VTT ou pour la randonnée pédestre à 1 205 mètres d'hauteur.

Histoire et patrimoineModifier

La renommée de Limoux tient pour beaucoup à la blanquette et au plus long carnaval du monde qu’elle organise chaque hiver. En matière de vélo, la cité accueillera pour la troisième fois le départ d’une étape du Tour. En 2012, lors du dernier envol donné ici, c’est déjà vers Foix que se dirigeait l’étape, remportée par Luis León Sánchez sur le modèle qu’il maîtrise le mieux, en exploitant un final en descente.

Déroulement de la courseModifier

Dans l'échappée du jour, qui mit du temps à se former, trente-six coureurs. Parmi eux, Nairo Quintana, Romain Bardet, Dan Martin, Michael Woods ou Simon Yates, vainqueur de la première étape pyrénéenne. Figuraient également Alejandro Valverde, et deux coureurs de la Groupama-FDJ, prêts à servir de relais pour Thibaut Pinot derrière. Quelques coureurs de cette échappée se détachèrent successivement dans le Port de Lers, mais sans faire d'écarts sérieux, ce qui permit à tout le monde d'arriver groupé au sommet. Seul Bardet a attaqué pour prendre les dix points au sommet, avant de rentrer dans le rang. Derrière, le peloton, emmené par des Deceuninck peu à l'aise en montagne, maintenait l'écart à 5 minutes, et reprenait quelques fuyards matinaux, largués par l'échappée.

Dans la descente, les coureurs trouvent une pluie éphémère, avant d'attaquer le mur de Péguère, dans lequel Geschke s'échappa, jusqu'à prendre 40 secondes sur les poursuivants. Le reste se passait derrière. Les Deceuninck, toujours seuls pour travailler à l'avant du peloton, réussirent à ramener l'écart à 3 min 30, grâce à un étonnant Yves Lampaert. L'échappée, elle, est restée compacte à l'avant, et s'égrenait par l'arrière, tant les pourcentages des quatre derniers kilomètres ne pardonnent rien. D'un coup d'un seul, les Deceuninck disparaissaient de l'avant du peloton. Mikel Landa en a profité pour sortir du peloton, Jakob Fuglsang sur le porte-bagage. Au sommet, Simon Yates a placé une accélération dans le groupe de poursuivants, pour ne pas laisser Geschke s'envoler seul. En quelques centaines de mètres, le Britannique a bouché l'écart. Geschke est tout de même passé en tête au sommet. Derrière, Landa a creusé son écart. Les orages épars se sont mêlés à la bataille, tandis que le peloton réduisait l'écart à 2 min 30. Les favoris jouaient encore l'étape.

Au pied du Prat d'Albis, le peloton est revenu à 2 min 40 des échappés. Landa a fondu sur les poursuivants, à une minute trente du duo de tête. À moins de neuf kilomètres de l'arrivée, Simon Yates s'est défait de son compagnon. L'Allemand a été bien incapable de suivre l'abrupte accélération du Britannique. Derrière, Landa se devait de réagir, espérant toujours l'étape, et fit exploser le groupe des poursuivants. Comme la veille, l'écrémage se fit par l'arrière, Barguil et Uran en furent les premières victimes. À sept kilomètres du sommet, Gaudu ouvrit la porte à Pinot qui prit de suite quelques mètres. Le Franc-Comtois put compter sur le relais de Reichenbach. Alaphilippe suivit sans souci, mais ce ne fut le cas, ni de Kruijswijk, ni de Thomas, ni de Fuglsang. Pinot accéléra encore quelques hectomètres plus loin. Seuls Bernal, Alaphilippe et Buchmann s'accrochèrent, mais le Français est à son tour lâché peu après. Dans le même temps, Pinot fit sauter les deux autres. Pinot est revenu sur Landa, mais Yates, qui montait aussi vite que les favoris, a assuré sa victoire en confortant son avance. Alaphilippe est repris par le groupe Thomas-Kruijswijk; Thomas a alors attaqué pour faire sauter Alaphilippe, laissant le Français seul, en perdition. Le Britannique est monté dans un effort violent et court pour limiter la casse. Alaphilippe l'imita, mais en moins bien. Pinot termine à la deuxième place derrière le vainqueur Simon Yates pour prendre des bonifications. Si rien n'a vraiment bougé au classement général, les écarts se resserrent, Alaphilippe reste maillot jaune à environ une minute et demie devant Thomas, Pinot se repositionne, les coureurs classés aux places 2 à 6 (Thomas, Kruijswijk, Pinot, Bernal et Buchmann) sont dans un intervalle de 39 secondes à peine, avec un trou de 2 min 40 s entre le 6e et le 7e. Chez les jeunes par contre, Egan Bernal, maillot blanc, est à 12 minutes devant David Gaudu et à plus d'une demi-heure devant Enric Mas.

RésultatsModifier

Classement de l'étapeModifier

Classement de la 15e étape
  Coureur Pays Équipe Temps
1er Simon Yates   Royaume-Uni Mitchelton-Scott en h 47 min 4 s
2e Thibaut Pinot   France Groupama-FDJ + 33 s
3e Mikel Landa   Espagne Movistar   + 33 s
4e Emanuel Buchmann   Allemagne Bora-Hansgrohe + 51 s
5e Egan Bernal     Colombie Ineos + 51 s
6e Lennard Kämna   Allemagne Sunweb + min 3 s
7e Geraint Thomas   Royaume-Uni Ineos + min 22 s
8e Steven Kruijswijk   Pays-Bas Jumbo-Visma + min 22 s
9e Alejandro Valverde   Espagne Movistar   + min 22 s
10e Richie Porte   Australie Trek-Segafredo + min 30 s

Points attribuésModifier

Sprint intermédiaire
Tarascon-sur-Ariège (km 93,5)
  Coureur Pays Équipe Point(s)
1er Michael Matthews   Australie Sunweb 20
2e Nils Politt   Allemagne Katusha-Alpecin 17
3e Damiano Caruso   Italie Bahrain-Merida 15
4e Julien Bernard   France Trek-Segafredo 13
5e Peio Bilbao   Espagne Astana 11
6e Marc Soler   Espagne Movistar   10
7e Anthony Perez   France Cofidis 9
8e Tony Gallopin   France AG2R La Mondiale 8
9e Andrey Amador   Costa Rica Movistar   7
10e Patrick Konrad   Autriche Bora-Hansgrohe 6
11e Giulio Ciccone   Italie Trek-Segafredo 5
12e Mathias Frank   Suisse AG2R La Mondiale 4
13e Jesús Herrada   Espagne Cofidis 3
14e Nairo Quintana   Colombie Movistar   2
15e Sébastien Reichenbach   Suisse Groupama-FDJ 1
Arrivée d'étape
Foix - Prat d'Albis (km 185)
  Coureur Pays Équipe Point(s)
1er Simon Yates   Royaume-Uni Mitchelton-Scott 20
2e Thibaut Pinot   France Groupama-FDJ 17
3e Mikel Landa   Espagne Movistar   15
4e Emanuel Buchmann   Allemagne Bora-Hansgrohe 13
5e Egan Bernal     Colombie Ineos 11
6e Lennard Kämna   Allemagne Sunweb 10
7e Geraint Thomas   Royaume-Uni Ineos 9
8e Steven Kruijswijk   Pays-Bas Jumbo-Visma 8
9e Alejandro Valverde   Espagne Movistar   7
10e Richie Porte   Australie Trek-Segafredo 6
11e Julian Alaphilippe     France Deceuninck-Quick Step 5
12e Wout Poels   Pays-Bas Ineos 4
13e Warren Barguil   France Arkéa-Samsic 3
14e Jakob Fuglsang   Danemark Astana 2
15e Guillaume Martin   France Wanty-Gobert 1

Point Bonus du Mur de Péguère (km 147)
Coureur Pays Équipe Bonifications
1 Simon Geschke   Allemagne CCC s
2 Simon Yates   Royaume-Uni Mitchelton-Scott s
3 Romain Bardet   France AG2R La Mondiale s
Bonifications à l'arrivée
Coureur Pays Équipe Bonifications
1 Simon Yates   Royaume-Uni Mitchelton-Scott 10 s
2 Thibaut Pinot   France Groupama-FDJ s
3 Mikel Landa   Espagne Movistar   s

Cols et côtesModifier

Col de Montségur (km 60,5)
2e catégorie (6,8km à 6,0%)
  Coureur Pays Équipe Point(s)
1er Michael Woods   Canada EF Education First 5
2e Vincenzo Nibali   Italie Bahrain-Merida 3
3e Romain Bardet   France AG2R La Mondiale 2
4e Alexey Lutsenko   Kazakhstan Astana 1
Port de Lers (km 120,5)
1re catégorie (11,4km à 7,0%)
  Coureur Pays Équipe Point(s)
1er Romain Bardet   France AG2R La Mondiale 10
2e Simon Geschke   Allemagne CCC 8
3e Marc Soler   Espagne Movistar   6
4e Omar Fraile   Espagne Astana 4
5e Michael Woods   Canada EF Education First 2
6e Simon Yates   Royaume-Uni Mitchelton-Scott 1

Mur de Péguère (km 147)
1re catégorie (9,3km à 7,9%)
  Coureur Pays Équipe Point(s)
1er Simon Geschke   Allemagne CCC 10
2e Simon Yates   Royaume-Uni Mitchelton-Scott 8
3e Romain Bardet   France AG2R La Mondiale 6
4e Alexey Lutsenko   Kazakhstan Astana 4
5e Sébastien Reichenbach   Suisse Groupama-FDJ 2
6e Nairo Quintana   Colombie Movistar   1
Foix - Prat d'Albis (km 185)
1re catégorie (11,8km à 6,9%)
  Coureur Pays Équipe Point(s)
1er Simon Yates   Royaume-Uni Mitchelton-Scott 10
2e Thibaut Pinot   France Groupama-FDJ 8
3e Mikel Landa   Espagne Movistar   6
4e Emanuel Buchmann   Allemagne Bora-Hansgrohe 4
5e Egan Bernal     Colombie Ineos 2
6e Lennard Kämna   Allemagne Sunweb 1

Prix de la combativitéModifier

Classements à l'issue de l'étapeModifier

Classement généralModifier

Classement général
  Coureur Pays Équipe Temps
1er Julian Alaphilippe     France Deceuninck-Quick Step en 61 h 0 min 22 s
2e Geraint Thomas   Royaume-Uni Ineos + min 35 s
3e Steven Kruijswijk   Pays-Bas Jumbo-Visma + min 47 s
4e Thibaut Pinot   France Groupama-FDJ + min 50 s
5e Egan Bernal     Colombie Ineos + min 2 s
6e Emanuel Buchmann   Allemagne Bora-Hansgrohe + min 14 s
7e Mikel Landa   Espagne Movistar   + min 54 s
8e Alejandro Valverde   Espagne Movistar   + min 0 s
9e Jakob Fuglsang   Danemark Astana + min 27 s
10e Rigoberto Urán   Colombie EF Education First + min 33 s

Classement par pointsModifier

Classement du meilleur jeuneModifier

Classement général du meilleur jeune
  Coureur Pays Équipe Temps
1er Egan Bernal     Colombie Ineos en 61 h 2 min 24 s
2e David Gaudu   France Groupama-FDJ + 12 min 29 s
3e Enric Mas   Espagne Deceuninck-Quick Step + 33 min 16 s
4e Laurens De Plus   Belgique Jumbo-Visma + 45 min 26 s
5e Giulio Ciccone   Italie Trek-Segafredo + 49 min 16 s
6e Gregor Mühlberger   Autriche Bora-Hansgrohe + 50 min 55 s
7e Lennard Kämna   Allemagne Sunweb + h 16 min 26 s
8e Tiesj Benoot   Belgique Lotto-Soudal + h 17 min 56 s
9e Gianni Moscon   Italie Ineos + h 35 min 29 s
10e Søren Kragh Andersen   Danemark Sunweb + h 37 min 29 s

Classement du meilleur grimpeurModifier

Classement par équipesModifier

Classement de l'étape
  Équipe Pays Temps
1re Movistar     Espagne en 183 h 28 min 20 s
2e Trek-Segafredo   États-Unis + 30 min 45 s
3e Ineos   Royaume-Uni + 30 min 54 s
4e Groupama-FDJ   France + 36 min 22 s
5e Jumbo-Visma   Pays-Bas + 49 min 41 s
6e Bora-Hansgrohe   Allemagne + 59 min 38 s
7e EF Education First   États-Unis + 59 min 46 s
8e Mitchelton-Scott   Australie + h 5 min 3 s
9e AG2R La Mondiale   France + h 8 min 6 s
10e Astana   Kazakhstan + h 14 min 4 s

Abandon(s)Modifier

Le maillot jaune du jourModifier

Miguel Indurain est l’unique coureur à avoir gagné le Tour cinq fois consécutivement et il est le représentant du jour.

RéférencesModifier

Liens externesModifier