Ouvrir le menu principal

15e étape du Tour de France 2019

étape du Tour de France 2019

Article général Pour un article plus général, voir Tour de France 2019.
15e étape du Tour de France 2019 Cycling (road) pictogram.svg
Tour de France 2019, Marc Soler and Alexey Lutsenko (48417059882).jpg
Généralités
Course15e étape, Tour de France 2019
TypeMountainstage.svg Étape de montagne
Date21 juillet 2019
Distance185 km
Lieu de départLimoux
Lieu d'arrivéeFoix
PaysFRA France
Vitesse moyenne38,666 km/h
Résultats de l’étape
1erGBR Simon Yates 4 h 47 min 04 s
(Mitchelton-Scott)
2eFRA Thibaut Pinot+ 33 s
3eESP Mikel Landa+ 33 s
Classement général à l’issue de l’étape
LeaderFRA Julian Alaphilippe61 h 00 min 22 s
(Deceuninck-Quick-Step)
2eGBR Geraint Thomas+ 1 min 35 s
3eNED Steven Kruijswijk+ 1 min 47 s
Classements annexes à l’issue de l’étape
Jersey green.svgPointsSVK Peter Sagan
(Bora-Hansgrohe)
Jersey polkadot.svgMontagneBEL Tim Wellens
(Lotto-Soudal)
Jersey white.svgJeuneCOL Egan Bernal
(Ineos)
Jersey yellow number.svgÉquipeESP Movistar
14e étape16e étape
Documentation Wikidata-logo S.svg

La 15e étape du Tour de France 2019 se déroule le dimanche entre Limoux et Foix - Prat d'Albis, sur une distance de 185 kilomètres.

ParcoursModifier

Courue dans les deux départements de l'Aude et de l'Ariège, cette étape se termine sur une ascension inédite sur le Tour de France : le plateau du Prat d'Albis[1], près de Foix, classé en 1ère catégorie.

Déroulement de la courseModifier

Le début d'étape est très rapide avec un long faux-plat sur le plateau de Sault. L'échappée ne parvient à sortir qu'un peu avant la première difficulté du jour, le col de Montségur, après plus de 50 km. Alors que l'échappée prend forme avec 28 coureurs, dont Romain Bardet, Vincenzo Nibali, Ilnur Zakarin, et même Nairo Quintana (qui est le mieux classé au général), à l'arrière, un gruppetto se forme déjà avec notamment Tim Wellens, porteur du maillot à pois, qui ne marquera aucun point au classement de la montagne sur cette journée. Le bon placement de Quintana amène la Deceuninck-Quick Step à rouler même si l'avance approchera les 6 minutes en cours d'étape. Le Port de Lers fait une première sélection dans le peloton et parmi les échappées, mais c'est le redoutable Mur de Péguère — et ses 3,5 derniers km à 12 % de moyenne — qui va réellement faire exploser tous les groupes. A l'avant, Simon Geschke et Simon Yates s'extirpent du groupe de tête, suivis par un autre groupe composé de Bardet, Quintana, Sébastien Reichenbach et Alexey Lutsenko. Mais ce deuxième groupe, incapable de s'entendre dans la descente, laisse prendre de l'avance au duo de tête. Dans le peloton, devenu groupe maillot jaune, les favoris sont toujours présents mais Julian Alaphilippe perd tous ses coéquipiers, et aucune équipe ne passe le sommet avec plus de trois coureurs, qu'il s'agisse des Ineos (pour Geraint Thomas et Egan Bernal), des Groupama-FDJ (pour Thibaut Pinot) ou des Jumbo-Visma (pour Steven Kruijswijk). Mikel Landa a également profité de l'ascension pour s'échapper et réaliser une tactique d'équipe avec un autre coureur de la Movistar placé à l'avant.

Dans la descente vers Foix, l'heure est au regroupement et certaines équipes regagnent des membres lâchés dans Péguère. Dans l'ultime ascension vers le Prat d'Albis, Simon Yates parvient à lâcher Geschke et se retrouve seul en tête. Derrière, tout s'agite. Alaphilippe montre les premiers vrais signes de faiblesse, tandis que Pinot, emmené par ses coéquipiers Gaudu puis Reichenbach, finit par creuser un écart sur les autres favoris. Bernal est le seul à le suivre un temps avant de lâcher prise et de revenir aux côtés de Thomas, Kruijswijk, Buchmann et Alaphilippe. Ce dernier finit par craquer après une attaque de Thomas. Au sommet, Simon Yates a conservé une avance suffisante pour remporter sa deuxième victoire d'étape sur ce Tour. Pinot est bien remonté et arrive deuxième pour empocher 6 secondes de bonifications supplémentaires et Landa arrive troisième avec lui. Buchmann et Bernal arrivent ensemble et perdent une vingtaine de secondes sur Pinot. Thomas et Kruijswijkarrivent un peu plus loin et perdent près d'une minute sur le français de la Groupama-FDJ. Enfin, Alaphilippe a résisté et n'a perdu qu'une trentaine de secondes, ce qui lui permet de conserver son maillot jaune. A l'issue de cette étape, Pinot a totalement récupéré le temps qu'il avait perdu dans la bordure vers Albi, Alaphilippe montre ses limites en montagne, le duo d'Ineos vacille mais reste très bien placé, et les favoris plus discrets comme Kruijswijk et Buchmann restent toujours dans la course pour la victoire finale. Aucun maillot ne change d'épaules, aucun n'ayant pu marquer assez de points au classement du meilleur grimpeur pour détrôner Wellens.

RésultatsModifier

Classement de l'étapeModifier

Classement de la 15e étape
  Coureur Pays Équipe Temps
1er Simon Yates   Royaume-Uni Mitchelton-Scott en h 47 min 4 s
2e Thibaut Pinot   France Groupama-FDJ + 33 s
3e Mikel Landa   Espagne Movistar   + 33 s
4e Emanuel Buchmann   Allemagne Bora-Hansgrohe + 51 s
5e Egan Bernal     Colombie Ineos + 51 s
6e Lennard Kämna   Allemagne Sunweb + min 3 s
7e Geraint Thomas   Royaume-Uni Ineos + min 22 s
8e Steven Kruijswijk   Pays-Bas Jumbo-Visma + min 22 s
9e Alejandro Valverde   Espagne Movistar   + min 22 s
10e Richie Porte   Australie Trek-Segafredo + min 30 s

Points attribuésModifier

Sprint intermédiaire
Tarascon-sur-Ariège (km 93,5)
  Coureur Pays Équipe Point(s)
1er Michael Matthews   Australie Sunweb 20
2e Nils Politt   Allemagne Katusha-Alpecin 17
3e Damiano Caruso   Italie Bahrain-Merida 15
4e Julien Bernard   France Trek-Segafredo 13
5e Peio Bilbao   Espagne Astana 11
6e Marc Soler   Espagne Movistar   10
7e Anthony Perez   France Cofidis 9
8e Tony Gallopin   France AG2R La Mondiale 8
9e Andrey Amador   Costa Rica Movistar   7
10e Patrick Konrad   Autriche Bora-Hansgrohe 6
11e Giulio Ciccone   Italie Trek-Segafredo 5
12e Mathias Frank   Suisse AG2R La Mondiale 4
13e Jesús Herrada   Espagne Cofidis 3
14e Nairo Quintana   Colombie Movistar   2
15e Sébastien Reichenbach   Suisse Groupama-FDJ 1
Arrivée d'étape
Foix - Prat d'Albis (km 185)
  Coureur Pays Équipe Point(s)
1er Simon Yates   Royaume-Uni Mitchelton-Scott 20
2e Thibaut Pinot   France Groupama-FDJ 17
3e Mikel Landa   Espagne Movistar   15
4e Emanuel Buchmann   Allemagne Bora-Hansgrohe 13
5e Egan Bernal     Colombie Ineos 11
6e Lennard Kämna   Allemagne Sunweb 10
7e Geraint Thomas   Royaume-Uni Ineos 9
8e Steven Kruijswijk   Pays-Bas Jumbo-Visma 8
9e Alejandro Valverde   Espagne Movistar   7
10e Richie Porte   Australie Trek-Segafredo 6
11e Julian Alaphilippe     France Deceuninck-Quick Step 5
12e Wout Poels   Pays-Bas Ineos 4
13e Warren Barguil   France Arkéa-Samsic 3
14e Jakob Fuglsang   Danemark Astana 2
15e Guillaume Martin   France Wanty-Gobert 1

Point Bonus du Mur de Péguère (km 147)
Coureur Pays Équipe Bonifications
1 Simon Geschke   Allemagne CCC s
2 Simon Yates   Royaume-Uni Mitchelton-Scott s
3 Romain Bardet   France AG2R La Mondiale s
Bonifications à l'arrivée
Coureur Pays Équipe Bonifications
1 Simon Yates   Royaume-Uni Mitchelton-Scott 10 s
2 Thibaut Pinot   France Groupama-FDJ s
3 Mikel Landa   Espagne Movistar   s

Cols et côtesModifier

Col de Montségur (km 60,5)
2e catégorie (6,8km à 6,0%)
  Coureur Pays Équipe Point(s)
1er Michael Woods   Canada EF Education First 5
2e Vincenzo Nibali   Italie Bahrain-Merida 3
3e Romain Bardet   France AG2R La Mondiale 2
4e Alexey Lutsenko   Kazakhstan Astana 1
Port de Lers (km 120,5)
1re catégorie (11,4km à 7,0%)
  Coureur Pays Équipe Point(s)
1er Romain Bardet   France AG2R La Mondiale 10
2e Simon Geschke   Allemagne CCC 8
3e Marc Soler   Espagne Movistar   6
4e Omar Fraile   Espagne Astana 4
5e Michael Woods   Canada EF Education First 2
6e Simon Yates   Royaume-Uni Mitchelton-Scott 1

Mur de Péguère (km 147)
1re catégorie (9,3km à 7,9%)
  Coureur Pays Équipe Point(s)
1er Simon Geschke   Allemagne CCC 10
2e Simon Yates   Royaume-Uni Mitchelton-Scott 8
3e Romain Bardet   France AG2R La Mondiale 6
4e Alexey Lutsenko   Kazakhstan Astana 4
5e Sébastien Reichenbach   Suisse Groupama-FDJ 2
6e Nairo Quintana   Colombie Movistar   1
Foix - Prat d'Albis (km 185)
1re catégorie (11,8km à 6,9%)
  Coureur Pays Équipe Point(s)
1er Simon Yates   Royaume-Uni Mitchelton-Scott 10
2e Thibaut Pinot   France Groupama-FDJ 8
3e Mikel Landa   Espagne Movistar   6
4e Emanuel Buchmann   Allemagne Bora-Hansgrohe 4
5e Egan Bernal     Colombie Ineos 2
6e Lennard Kämna   Allemagne Sunweb 1

Prix de la combativitéModifier

Classements à l'issue de l'étapeModifier

Classement généralModifier

Classement général
  Coureur Pays Équipe Temps
1er Julian Alaphilippe     France Deceuninck-Quick Step en 61 h 0 min 22 s
2e Geraint Thomas   Royaume-Uni Ineos + min 35 s
3e Steven Kruijswijk   Pays-Bas Jumbo-Visma + min 47 s
4e Thibaut Pinot   France Groupama-FDJ + min 50 s
5e Egan Bernal     Colombie Ineos + min 2 s
6e Emanuel Buchmann   Allemagne Bora-Hansgrohe + min 14 s
7e Mikel Landa   Espagne Movistar   + min 54 s
8e Alejandro Valverde   Espagne Movistar   + min 0 s
9e Jakob Fuglsang   Danemark Astana + min 27 s
10e Rigoberto Urán   Colombie EF Education First + min 33 s

Classement par pointsModifier

Classement du meilleur jeuneModifier

Classement général du meilleur jeune
  Coureur Pays Équipe Temps
1er Egan Bernal     Colombie Ineos en 61 h 2 min 24 s
2e David Gaudu   France Groupama-FDJ + 12 min 29 s
3e Enric Mas   Espagne Deceuninck-Quick Step + 33 min 16 s
4e Laurens De Plus   Belgique Jumbo-Visma + 45 min 26 s
5e Giulio Ciccone   Italie Trek-Segafredo + 49 min 16 s
6e Gregor Mühlberger   Autriche Bora-Hansgrohe + 50 min 55 s
7e Lennard Kämna   Allemagne Sunweb + h 16 min 26 s
8e Tiesj Benoot   Belgique Lotto-Soudal + h 17 min 56 s
9e Gianni Moscon   Italie Ineos + h 35 min 29 s
10e Søren Kragh Andersen   Danemark Sunweb + h 37 min 29 s

Classement du meilleur grimpeurModifier

Classement par équipesModifier

Classement de l'étape
  Équipe Pays Temps
1re Movistar     Espagne en 183 h 28 min 20 s
2e Trek-Segafredo   États-Unis + 30 min 45 s
3e Ineos   Royaume-Uni + 30 min 54 s
4e Groupama-FDJ   France + 36 min 22 s
5e Jumbo-Visma   Pays-Bas + 49 min 41 s
6e Bora-Hansgrohe   Allemagne + 59 min 38 s
7e EF Education First   États-Unis + 59 min 46 s
8e Mitchelton-Scott   Australie + h 5 min 3 s
9e AG2R La Mondiale   France + h 8 min 6 s
10e Astana   Kazakhstan + h 14 min 4 s

Abandon(s)Modifier

Le maillot jaune du jourModifier

Chaque jour, un maillot jaune différent est remis au leader du classement général, avec des imprimés rendant hommage à des coureurs ou à des symboles qui ont marqué l'histoire l'épreuve, à l'occasion du centième anniversaire du maillot jaune[2].

Miguel Indurain est l’unique coureur à avoir gagné le Tour cinq fois consécutivement et il est le représentant du jour.

RéférencesModifier

  1. « Le Tour de France très attendu au sommet du Prat d’Albis », La Dépêche du midi,‎ (lire en ligne)
  2. « un maillot jaune différent tous les jours », sur leparisien.fr,

Liens externesModifier