Ouvrir le menu principal
SNCF 150 B&P
Description de cette image, également commentée ci-après
La 150 P 13
Identification
Exploitant(s) SNCF
Désignation 150 P
Type Decapod
Concepteur Division des études des locomotives (DEL)
Modèle d’origine 150 B ex-Nord
Constructeur(s) Divers
No  de série 1 à 115
Mise en service de 1940 à 1950
Période de service de 1940 à 1968
Production totale 115
Affectation Est, Nord
Utilisation Marchandises
Préservation 150 P 13
Caractéristiques techniques
Disposition des essieux oOOOOO + T
Écartement 1 435 mm
Foyer Belpaire
Surface de la grille 3,56 m2
Pression de la chaudière 18 kg/cm²
Surface de chauffe 193,380 m2
Surface de surchauffe 58,540 (Schmidt) ou 82,100 (Houlet) m2
Moteur Compound
 Cylindres 2 HP + 2 BP
 Alésage × course HP 490 * 640 mm
 Alésage × course BP 680 * 700 mm
 Distribution Walschaerts
 Échappement Lemaître type XI à tuyère mobile
Puissance au crochet 1 450 kW
à 60 km/h
Effort au crochet (démarrage) 215.3 kN
Ø roues motrices 1 550 mm
Ø roues AV 950 mm
Tare 95,650 ou 96,400 t
Masse en service 104,200 ou
104,650 t
Masse adhérente 89,700 ou 90,200 t
Longueur HT 12,530 m
Largeur 3,208 m
Hauteur 4,248 m
Tender 34 P, 36 P et 38 P
Longueur totale 22,46 m
Vitesse maximale 105 km/h
Tender 38 P
 Tare du tender 38,600 t
 Capacité en eau 38 m3
 Capacité en charbon 9,8 t
 Masse en charge 85,600 t

Les Decapod de la série 150 P numéros 1 à 115 sont des locomotives à vapeur unifiées de la SNCF mises en service entre avril 1940 et avril 1950.

GenèseModifier

La série fut construite par :

Les locomotives furent livrées du 16 avril 1940 au 15 avril 1950 pour la SNCF. Elles étaient la reproduction, avec des améliorations, des 150 Nord 5.1201 à 5.1230 (futures : 2-150 B 1 à 30) à la suite d'un déficit en machines pour trains lourds.

Les 50 premières machines ont été réquisitionnées par les nazis pour la Deutsche Reichsbahn, certaines dès leur sortie d'usine, et 3 machines (les 150P 14, 40 et 49) ne sont pas revenues de ce séjour forcé.

ServiceModifier

Ces locomotives seront attribuées à la région Nord de la SNCF puis à partir de 1956 mutées sur la région Est, pour la traction de tous les trains lourds (charbon, minerai, acier) et trains de marchandises diverses. Au Nord elles furent affectées aux dépôts suivants :

À l'Est, ce furent les dépôts suivants qui reçurent les 150 P :

La progression de l'électrification sur la région Nord aura pour conséquence le transfert de 45 machines sur la région Est. Les dernières représentantes au Nord furent les 2-150 P 93 et 103 qui seront radiées le 17 mars 1967, soit seulement 18 ans après leurs mises en service. Sur la région Est, elles ne durèrent en définitive pas beaucoup plus longtemps ; en effet, la dernière fut la 1-150 P 86 qui sera radiée le 19 février 1968 avec seulement 954 500 km au compteur !

Outre leurs régions d'affectation, les 150P ont également circulé sur les réseaux de l'Ouest (trains de marchandises entre Rouen et Amiens avec les machines du dépôt de Longueau) et du sud-est (trains de marchandises entre Chalindrey et Dijon, machines affectées à Chalindrey ou Chaumont).

DescriptionModifier

Les 150 P ont un châssis construit en tôles de 35 mm d'épaisseur d'où une grande rigidité, idéale pour la stabilité de la machine en route. Ces Decapod disposaient d'un moteur à quatre cylindres compound, avec les deux HP extérieurs et les deux BP intérieurs, et la distribution était du type « Walschaerts ». Le foyer équipé d'un siphon Nicholson était de type « Belpaire » à grille étroite et profonde, pour une chaudière identique à celle des 2-150 B[1]. Elles disposaient d'un stoker de type « HT 1 » sauf les machines 150 P 16 à 25 et 150 P 40 à 50. L'échappement était variable de type « Lemaître ». Le bissel du type « Nord » avait un déplacement latéral de + ou - 65 mm et était couplé au premier essieu moteur qui avait un déplacement latéral de + ou - 15 mm. Les 150 P peuvent circuler sur des courbes de 105 mètres de rayon. Elles furent toutes munies d'écrans pare-fumées.

TenderModifier

Les tenders qui leur furent accouplés ont toujours été les mêmes : il s'agissait des tenders unifiés à stoker et à bogies contenant 34 m3 d'eau et 12 t de charbon immatriculés 34 P 1 à 418 ou des tenders à bogies contenant 36 m3 d'eau et 9 t de charbon immatriculés 36 P 1 à 29, mais beaucoup plus rarement, ou bien encore des tenders de la série 36Q 1 à 11. Ces tenders ne différaient entre eux que par le dessin de la soute à charbon et étaient issus des 37 m3 de type Nord. Ils furent aussi attelés aux 241 P et 141 P. Pour les machines ne possédant pas le stocker HT 1, les tenders furent ceux à bogies contenant 38 m3 d'eau et 9 t de charbon immatriculés 38 P 1 à 21.

CaractéristiquesModifier

  • Surface de grille: 3,54 m2
  • Surface de chauffe: 198,40 m2
  • Surface de surchauffe: 82,1 m2
  • Nombre d'éléments: ?
  • Nombre de cylindres: 2 HP et 2 BP
  • Diamètre cylindres HP: 490 mm
  • Diamètre cylindres BP: 680 mm
  • Course cylindres HP: 640 mm
  • Course cylindres BP: 700 mm
  • Pression de la chaudière : 18 kg/cm²
  • Diamètre des roues motrices : 1 550 mm
  • Diamètre des roues du bissel : 950 mm
  • Masse à vide: 96,4 t (Avec Stoker) , 95,65 t (Sans Stoker)
  • Masse en ordre de marche : 105,7 tonnes
  • Masse adhérente : 91 tonnes
  • Longueur hors tout de la locomotive seule: 12,53 m
  • Puissance maximum indiquée: 2 134 kW
  • Puissance à la jante: 1 840 kW
  • Puissance au crochet du tender: 1 656 kW
  • Effort de traction maximum (mode compound): 240 KN
  • Effort de traction maximum (mode simple expansion): 304 KN
  • Vitesse maxi en service : 105 km/h

Tender:

  • Tare du tender: 38,8 tonnes
  • Capacité en eau: 34 m3
  • Capacité en charbon: 10,8 tonnes
  • Capacité en briquettes: 1,2 tonnes
  • Masse du tender en ordre de marche : 84,8 t
  • Masse totale locomotive + tender : 190,5 t
  • Longueur du tender: 9,955 m
  • Longueur totale locomotive + tender: 22,485 m

Seule la locomotive 150 P 13 a été préservée à la Cité du train à Mulhouse d'où elle a émigré vers la rotonde du dépôt de Mohon.

Galerie d'imagesModifier

La 150 P 13 exposée au Grand Palais à Paris (exposition :"L'art entre en gare" pour les 70 ans de la SNCF)

Notes et référencesModifier

  1. Aurélien Prévot, ”Les 150 P : Portrait du Rail", Ferrovissime, n°59, Avril 2013.

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

BibliographieModifier

  : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

  • Aurélien Prévot, « Les 150 P : Des « unifiées » héritières du Nord », Ferrovissime,‎ mars 2008 (n°3)
  • Aurélien Prévot, ”Les 150 P : Portrait du Rail", Ferrovissime, no 59, Avril 2013, Auray, LR Presse. 
  • Bernard Collardey, "Les effectifs et carrières des locomotives à vapeur", Tome 1, Editions La Vie du rail, octobre 2013