14e cérémonie des César

14e cérémonie des César
Award-star-gold-3d.png César du cinéma
Organisé par l'Académie des arts et techniques du cinéma
Détails
Date
Lieu Théâtre de l'Empire, Paris
Drapeau de la France France
Présentateur Pierre Tchernia
Diffusé sur Antenne 2
Site web http://www.lescesarducinema.com
Résumé
Meilleur film Camille Claudel
Meilleur réalisateur Jean-Jacques Annaud
L'Ours
Meilleur acteur Jean-Paul Belmondo
Itinéraire d'un enfant gâté
Meilleure actrice Isabelle Adjani
Camille Claudel
Chronologie

La 14e cérémonie des César du cinéma - dite aussi Nuit des César - récompensant les films sortis en 1988, s'est déroulée le au théâtre de l'Empire.

Elle fut présidée par Peter Ustinov et retransmise sur Antenne 2.

Présentateurs et intervenantsModifier

PalmarèsModifier

César du meilleur filmModifier

César du meilleur film étrangerModifier

César du meilleur acteurModifier

César de la meilleure actriceModifier

César du meilleur acteur dans un second rôleModifier

César de la meilleure actrice dans un second rôleModifier

César du meilleur espoir masculinModifier

César du meilleur espoir fémininModifier

César du meilleur réalisateurModifier

César de la meilleure première œuvreModifier

César du meilleur scénario original ou adaptationModifier

César de la meilleure musiqueModifier

César de la meilleure photographieModifier

César des meilleurs costumesModifier

César du meilleur décorModifier

César du meilleur sonModifier

César du meilleur montageModifier

César du meilleur court-métrage d'animationModifier

César du meilleur court-métrage de fictionModifier

César du meilleur court-métrage documentaireModifier

César de la meilleure afficheModifier

César du meilleur film de l'Europe communautaireModifier

César d'honneurModifier

Deux césars d'honneur sont remis, l'un au réalisateur de films d'animation Paul Grimault et l'autre à l'acteur Bernard Blier. Ce dernier, atteint d'un cancer, apparaît sur la scène du théâtre de l'Empire, très affaibli et amaigri, arrivant à petit pas. Il prend sa statuette des mains de Michel Serrault qui contient difficilement son émotion et ses larmes, échange avec lui quelques mots humoristiques, et puis s'en va. Il meurt trois semaines plus tard, le à la clinique du Val d'Or, à Saint-Cloud.

Belmondo et son refus du CésarModifier

Jean-Paul Belmondo indique dès l'annonce de sa nomination ne pas être intéressé par le prix et préférer que les voix se portent sur ses collègues. L'Académie passe outre et le couronne meilleur acteur pour Itinéraire d'un enfant gâté mais Belmondo n'ira jamais chercher son prix. L'une des raisons parfois évoquées pour justifier ce refus est son antipathie pour le sculpteur César, naguère préféré à son père Paul Belmondo pour concevoir le trophée[1].

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier

  1. Gilles Durieux, Belmondo, Le Cherche-midi, 2009, pages 309-312