Ouvrir le menu principal

Article général Pour un article plus général, voir Tour de France 2013.

Tour de France 2013
14e étape
Image illustrative de l’article 14e étape du Tour de France 2013

Saint-Pourçain-sur-Sioule à Lyon
Résultats de l’étape
1erDrapeau : Italie Matteo Trentin h 15 min 11 s
(44,908 km/h)
2eDrapeau : Suisse Michael Albasini m.t
3eDrapeau : États-Unis Andrew Talansky m.t
Jersey red number.svg Comb.Drapeau : France Julien Simon
Classement général à l’issue de l’étape
Jersey yellow.svg M. jauneDrapeau : Royaume-Uni Christopher Froome 55 h 22 min 58 s
(41,989 km/h)
2eDrapeau : Pays-Bas Bauke Mollema + min 28 s
(41,958 km/h)
3eDrapeau : Espagne Alberto Contador + min 45 s
(41,954 km/h)
Classements annexes à l’issue de l’étape
Jersey green.svg M. vertDrapeau : Slovaquie Peter Sagan 357 pts
Jersey polkadot.svg M. à poisDrapeau : France Pierre Rolland 50 pts
Jersey white.svg M. blancDrapeau : Pologne Michał Kwiatkowski 55 h 27 min 42 s
(41,929 km/h)
Jersey yellow number.svg D. jauneDrapeau : Danemark Saxo-Tinkoff 152 h 22 min 21 s
(42,155 km/h)
Chronologie

La 14e étape du Tour de France 2013 s'est déroulée le samedi . Elle part de Saint-Pourçain-sur-Sioule et arrive à Lyon.

Sommaire

ParcoursModifier

Cette étape de 191 km relie Saint-Pourçain-sur-Sioule, dans l'Allier à Lyon, dans le Rhône. Elle compte sept difficultés répertoriées pour le classement de meilleur grimpeur : les côtes de Marcigny, de la Croix Couverte, de Lozanne, de la Duchère, et de la Croix Rousse, toutes de quatrième catégorie, ainsi que la côte de Thizy-les-Bourgs et le col du Pilon (727 m), de troisième catégorie[1].

Déroulement de la courseModifier

 
Passage du peloton dans la côte de la Croix-Rousse.

Au kilomètre huit, Jens Voigt (RadioShack-Leopard) lance la première attaque de cette étape accidentée. Un trio se forme, avec le Français Blel Kadri (AG2R La Mondiale) et le Danois Lars Ytting Bak (Lotto-Belisol), rapidement rejoint par Arthur Vichot (FDJ.fr) et Christophe Le Mével (Cofidis). Ce dernier est rapidement lâché, et rejoint par le peloton, mené par l’équipe Vacansoleil-DCM. Les quatre coureurs en tête disposent d’une trentaine de secondes d’avance. Au kilomètre 40, une contre-attaque est menée par une quinzaine de coureurs. Deux kilomètres plus tard, la jonction est faite, formant une échappée de dix-huit coureurs. Elle est composée de Bak, Vichot et Kadri, ainsi que Marcus Burghardt et Tejay van Garderen (BMC Racing), Voigt et Jan Bakelants (RadioShack–Leopard), Cyril Gautier (Europcar), Pavel Brutt (Katusha), Imanol Erviti et José Joaquín Rojas (Movistar), Egoitz García (Cofidis), Matteo Trentin (Omega Pharma-Quick Step), David Millar et Andrew Talansky pour la (Garmin-Sharp), Michael Albasini (Orica-GreenEDGE), Simon Geschke (Argos-Shimano) et Julien Simon (Sojasun).

Les équipes Euskaltel Euskadi et Lampre-Merida, dont aucun coureur n'est à l’avant, mènent le peloton pour essayer de revenir sur l’échappée. Ne parvenant pas à rejoindre les dix-huit fuyards, ils cessent la chasse à quatre-vingts kilomètres de l’arrivée. Au sprint intermédiaire de Thizy-les-Bourgs, Rojas passe le premier. Au sommet de la côte de la même localité, les dix-huit coureurs ont 3 minutes 50 secondes d'avance sur le peloton, tandis que Johnny Hoogerland (Vacansoleil DCM), accompagné de Damiano Cunego (Lampre-Merida), se lancent en vain dans une poursuite. Hoogerland part seul dans le col du pilon, revient à cinquante secondes de la tête de la course, mais sur les conseils de son directeur sportif, se relève. Hoogerland et Cunego sont repris par le peloton.

À vingt-cinq kilomètres de l’arrivée, le groupe des dix-huit échappés a six minutes et trente secondes d'avance. C’est à ce moment que viennent les premières offensives, portées par Albasini et Millar, sans succès. Bakelants bascule en tête de la côte de la Duchère, mais se fait reprendre dans la descente. Simon passe à son tour à l'offensive. Il prend jusqu’à 20 secondes d'avance sur ses poursuivants, à dix kilomètres de la ligne d’arrivée. À deux kilomètres, Bak essaie de combler les dix secondes de retard qui le sépare de Simon. Il est suivi de Bakelants et de Gautier. Simon est rejoint par Albasini et s’accroche dans la roue de celui-ci. À quelques centaines de mètres de l’arrivée, les douze coureurs restants de l'échappée sont regroupés. Albasini mène le sprint mais Trentin le passe sur la ligne. Celui-ci offre une troisième victoire en quatre jours à son équipe en remportant sa première victoire d’étape sur le tour. Talansky prend la troisième place. Le peloton finit la course avec plus de sept minutes de retard. Christopher Froome (Sky) conserve le maillot jaune.

RésultatsModifier

Classement de l'étapeModifier

Points attribuésModifier

Sprint intermédiaire
de Thizy-les-Bourgs (km 109,5)
  Coureur Pays Équipe Point(s)
1er José Joaquín Rojas   Espagne Movistar 20
2e Lars Ytting Bak   Danemark Lotto-Belisol 17
3e Jan Bakelants   Belgique RadioShack-Leopard 15
4e David Millar   Royaume-Uni Garmin-Sharp 13
5e Marcus Burghardt   Allemagne BMC Racing 11
6e Jens Voigt   Allemagne RadioShack-Leopard 10
7e Michael Albasini   Suisse Orica-GreenEDGE 9
8e Simon Geschke   Allemagne Argos-Shimano 8
9e Egoitz García   Espagne Cofidis 7
10e Imanol Erviti   Espagne Movistar 6
11e Tejay van Garderen   États-Unis BMC Racing 5
12e Julien Simon   France Sojasun 4
13e Blel Kadri   France AG2R La Mondiale 3
14e Andrew Talansky   États-Unis Garmin-Sharp 2
15e Arthur Vichot   France FDJ.fr 1

Cols et côtesModifier

Côte de Marcigny (km 66,5)
4e catégorie
  Coureur Pays Équipe Point(s)
1er Simon Geschke   Allemagne Argos-Shimano 1
Côte de la Croix Couverte (km 98,5)
4e catégorie
  Coureur Pays Équipe Point(s)
1er Jan Bakelants   Belgique RadioShack-Leopard 1

Côte de Thizy-les-Bourgs (km 113)
3e catégorie
  Coureur Pays Équipe Point(s)
1er Blel Kadri   France AG2R La Mondiale 2
2e Tejay van Garderen   États-Unis BMC Racing 1
Col du Pilon (km 126,5)
3e catégorie
  Coureur Pays Équipe Point(s)
1er Blel Kadri   France AG2R La Mondiale 2
2e Andrew Talansky   États-Unis Garmin-Sharp 1

Côte de Lozanne (km 161)
4e catégorie
  Coureur Pays Équipe Point(s)
1er Jens Voigt   Allemagne RadioShack-Leopard 1
Côte de la Duchère (km 176)
4e catégorie
  Coureur Pays Équipe Point(s)
1er Michael Albasini   Suisse Orica-GreenEDGE 1

Côte de la Croix Rousse (km 181,5)
4e catégorie
  Coureur Pays Équipe Point(s)
1er Julien Simon   France Sojasun 1

Classements à l'issue de l'étapeModifier

Classement généralModifier

Classement général
  Coureur Pays Équipe Temps
1er Christopher Froome     Royaume-Uni Sky en 55 h 22 min 58 s
2e Bauke Mollema   Pays-Bas Belkin + min 28 s
3e Alberto Contador   Espagne Saxo-Tinkoff   + min 45 s
4e Roman Kreuziger   République tchèque Saxo-Tinkoff   + min 48 s
5e Laurens ten Dam   Pays-Bas Belkin + min 1 s
6e Jakob Fuglsang   Danemark Astana + min 39 s
7e Michał Kwiatkowski     Pologne Omega Pharma-Quick Step + min 44 s
8e Nairo Quintana   Colombie Movistar + min 18 s
9e Jean-Christophe Péraud   France AG2R La Mondiale + min 39 s
10e Joaquim Rodríguez   Espagne Katusha + min 48 s

Classement par pointsModifier

Classement par points
  Coureur Pays Équipe Point(s)
1er Peter Sagan     Slovaquie Cannondale 357 points
2e Mark Cavendish   Royaume-Uni Omega Pharma-Quick Step 273 pts
3e André Greipel   Allemagne Lotto-Belisol 217 pts

Classement du meilleur grimpeurModifier

Classement du meilleur grimpeur
  Coureur Pays Équipe Point(s)
1er Pierre Rolland     France Europcar 50 points
2e Christopher Froome     Royaume-Uni Sky 33 pts
3e Richie Porte   Australie Sky 28 pts

Classement du meilleur jeuneModifier

Classement général du meilleur jeune
  Coureur Pays Équipe Temps
1er Michał Kwiatkowski     Pologne Omega Pharma-Quick Step en 55 h 27 min 42 s
2e Nairo Quintana   Colombie Movistar + 34 s
3e Andrew Talansky   États-Unis Garmin-Sharp + min 10 s

Classement par équipesModifier

Classement par équipes
  Équipe Pays Temps
1re Saxo-Tinkoff     Danemark en 165 h 28 min 45 s
2e Movistar   Espagne + min 26 s
3e Belkin   Pays-Bas + min 32 s

Notes et référencesModifier

  1. « Parcours de l'étape », sur letour.fr (consulté le 5 juillet 2013).

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :