Ouvrir le menu principal

1456 en santé et médecine

événements liés à la santé et la médecine en 1456
Chronologies
Années :
1453 1454 1455  1456  1457 1458 1459
Décennies :
1420 1430 1440  1450  1460 1470 1480
Siècles :
XIVe siècle  XVe siècle  XVIe siècle
Millénaires :
Ier millénaire  IIe millénaire  IIIe millénaire
Chronologies géographiques
Chronologies thématiques
Arts plastiques Musique classique Santé et médecine Terrorisme
Calendriers
Romain · Chinois · Grégorien · Hébraïque · Hindou · Musulman · Persan · Républicain

Sommaire

ÉvénementsModifier

  • Fondation de l'université de Greifswald, en Allemagne, qui comporte dès l'origine une faculté de médecine[1].
  • Fondation à Lille, en Flandre, de l'hôpital des Bluets pour les enfants orphelins[2].
  • Fondation de l'hôpital de la Sainte-Trinité à Niederdorf, dans le Tyrol du Sud[3].
  • Refondation, par Amilhete de Sarda, de l'hôpital de l'Annonciation de Marseille, « pour servir de retraite aux mendiants et aux pèlerins[4] ».
  • L'hôtel-Dieu de la ville libre de Besançon, en Franche-Comté, s'attache un médecin pour la première fois[5].
  • 1451-1456 : à l'initiative de Francesco Sforza, duc de Milan, construction de l'Ospedale dei Poveri (« hôpital des Pauvres »), connu sous les noms de Ca' Granda ou Ospedale Maggiore (« Grand Hôpital[6],[7] »).

PublicationModifier

  • Parution de la Chirurgie des chevaux, de Guillaume de Villiers[8].

DécèsModifier

RéférencesModifier

  1. Jean-Jacques Rousset, « (de) Hans Georg Thümmel (de), Geschichte der medizinischen Fakultaet Greifswald [« Histoire de la faculté de médecine de Greifswald »], Stuttgart, Franz Steiner, [compte rendu] », Histoire des sciences médicales, vol. 36, no 4,‎ , p. 484 (lire en ligne).
  2. Ernest Semichon, Histoire des enfants abandonnés depuis l'Antiquité jusqu'à nos jours : Le Tour, Paris, E. Plon et Cie, , 344 p. (lire en ligne), p. 89.
  3. (en) « Holy Trinity Hospital Church », Drei Zinnen Dolomites, s. d. [lire en ligne (page consultée le 3 avril 2018)].
  4. Louis Méry et F. Guindon, Histoire analytique et chronologique des actes et des délibérations du corps et du conseil de la municipalité de Marseille depuis le Xe siècle jusqu'à nos jours, t. 5, Marseille, Barlatier-Feissat et Demonchy, , LV-688 p. (lire en ligne), p. 411.
  5. « Histoire de l'hôtel-Dieu de Besançon », musée d'anesthésie-réanimation et des techniques médico-chirurgicales du centre hospitalier universitaire de Besançon, 30 mars 2007 [lire en ligne (page consultée le 3 avril 2018)].
  6. (en) Roberto Villani et Giustino Tomei, « Lo Spedale di Poveri, the Hospital for the Poor in Milan : 15th to 20th Century », Neurosurgery, vol. 55, no 4,‎ , p. 756-760 (lire en ligne).
  7. Description de la cathédrale de Milan […], Milan, Ferdinand Artaria, , 180-62 p. (lire en ligne), p. 27.
  8. Yves Lignereux, « Les Soins vétérinaires aux chevaux au Moyen Âge », dans Mireille Mousnier (dir.), Les Animaux malades en Europe occidentale (VIe-XIXe siècle) : Actes des 25es journées internationales d'histoire de l'abbaye de Flaran (12, 13, 14 septembre 2003), Toulouse, Presses universitaires du Mirail, , 278 p. (ISBN 2-85816-794-X, lire en ligne), p. 45 et 53.
  9. Antoine Thomas, « Nouveaux documents sur Thomas Le Franc, médecin de Charles VII, protecteur de l'humanisme », Comptes rendus des séances de l'Académie des inscriptions et belles-lettres, vol. 55, no 9,‎ , p. 671-676 (lire en ligne).
  10. Laurent Garrigues, « Les Professions médicales à Paris au début du XVe siècle : Praticiens en procès au Parlement », Bibliothèque de l'École des chartes, vol. 156, no 2,‎ , p. 356, n. 238 (lire en ligne).
  11. (cs) Emma Urbànkovà, « Zbytky knihovny snad M. Jana Sindela v Universitni knihovnê [« Les Restes de la bibliothèque privée de Jean Sindel à la bibliothèque universitaire de Prague »] », dans Rocenka Universitni knihovny 1960-61, , p. 87-97 (voir notice dans Charles Astruc et al., « Bulletin codicologique », Scriptorium, vol. 18, no 1,‎ , p. 173 (lire en ligne).
  12. Ernest Wickersheimer et Guy Beaujouan (éd.), Dictionnaire biographique des médecins en France au Moyen Âge, vol. 2, Genève, Droz, coll. « Hautes études médiévales et modernes » (no 34/2), (1re éd. 1936) (ISBN 978-2-600-04716-6, lire en ligne), « Jean Spelini », p. 486.