1405 en santé et médecine

événements liés à la santé et la médecine en 1405
Chronologies
Années :
1402 1403 1404  1405  1406 1407 1408
Décennies :
1370 1380 1390  1400  1410 1420 1430
Siècles :
XIVe siècle  XVe siècle  XVIe siècle
Millénaires :
Ier millénaire  IIe millénaire  IIIe millénaire
Chronologies géographiques
Chronologies thématiques
Arts plastiques Musique classique Santé et médecine
Calendriers
Romain · Chinois · Grégorien · Hébraïque · Hindou · Hégirien · Persan · Républicain

ÉvénementsModifier

  • Fondation d'une maison-Dieu à Mormant, confiée à l'origine aux augustins, et qui deviendra commanderie templière puis hospitalière[1].
  • Fondation d'un hôpital à Opoczno, en Pologne[2].
  • Un hôtel-Dieu est attesté à Luynes, en Touraine[3].
  • L'hôpital Saint-Georges (St. George's Hospital) est attesté à Bodmin en Cornouailles[4].
  • Les statuts de l'université de Bologne, en y autorisant officiellement les dissections qui s'y pratiquent en fait depuis longtemps, limitent le nombre des étudiants qui y assistent à vingt ou à trente, selon qu'il s'agit d'un homme ou d'une femme, le second cas étant plus rare[5].
  • La citoyenneté romaine est accordée à Elijah di Sabbato, médecin juif que les papes Martin V et Eugène IV prendront à leur service[6].
  • 1405-1406 : fondation de l'Officium pietatis pauperum de Milan, composé de clercs et de laïcs chargés d'organiser l'assistance aux pauvres et leur placement dans les hospices[7],[8].

PublicationsModifier

  • Rédaction à Erfurt d'un Tractatus de peste sananda ad rectores Erfodenses[9].
  • Le De urina non visa de Guillaume l'Anglais, publié en 1220, est au programme des lectures de la faculté de médecine de Bologne[10].

DécèsModifier

RéférencesModifier

  1. « Abbaye de Mormant », notice BnF no FRBNF16703604.
  2. (pl) « Opoczno : Ciekawostki z historii zamku i grodu », dans Polskie Zamki, 2017 [lire en ligne (page consultée le 14 janvier 2018)].
  3. Daniel Pépin, « L'Hôpital : Une tradition séculaire », La Nouvelle République,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  4. (en) Rotha Mary Clay (préf. George Forrest Browne (en)), The Mediaeval Hospitals of England, Londres, Methuen & Co., coll. « The Antiquary's Books », s. d. 1909, 358 p. (lire en ligne), p. 283.
  5. (en) Katharine Park, « The Criminal and the Saintly Body : Autopsy and Dissection in Renaissance Italy », Renaissance Quaterly, vol. 47, no 1,‎ , p. 15 (lire en ligne).
  6. (en) Norman Roth (éd.), Medieval Jewish Civilization : An Encyclopedia, New York, Routledge, , 702 p. (lire en ligne), p. 434 et 441.
  7. Caroline Giron-Panel, Gilles Bertrand (dir.) et Giovanni Morelli (dir.), À l'origine des conservatoires : Le Modèle des ospedali de Venise (XVIe-XVIIe siècles) (thèse pour le doctorat d'histoire, soutenue le 30 octobre 2010), Université de Grenoble, école doctorale « Sciences de l'homme, du politique et du territoire » et université Ca' Foscari de Venise, Scuola di Dottorato « Scienze umanistiche », , 678 p. (lire en ligne), p. 70, n. 2.
  8. Claude Quétel, Histoire de la folie : De l'Antiquité à nos jours, Paris, Tallandier, coll. « Texto », , 622 p. (ISBN 979-10-210-0226-5, lire en ligne).
  9. Nicolas Weill-Parot, « La Rationalité médicale à l'épreuve de la peste : Médecine, Astrologie et Magie (1348-1500) », Médiévales, no 46 « Éthique et pratiques médicales »,‎ , § 27, n. 36 de l'édition numérique (lire en ligne).
  10. Guillaume l'Anglais et Laurence Moulinier-Brogi (éd. et trad.), Guillaume l'Anglais le frondeur de l'uroscopie médiévale (XIIIe s.) : Édition commentée et traduction du De urina non visa, Paris, Droz, coll. « Hautes études médiévales et modernes » (no 101), , 304 p. (ISBN 978-2-600-01363-5, présentation en ligne).
  11. « Évrart de Conty » (1330?-1405) », notice BnF no FRBNF12054313.
  12. « Marsile de Sainte-Sophie (13..-1405)  », notice BnF no FRBNF13485150.
  13. « Kyeser, Konrad (1366-1405) », notice BnF no FRBNF15559636.