Ouvrir le menu principal

13e étape du Tour de France 2019

étape du Tour de France 2019

Article général Pour un article plus général, voir Tour de France 2019.
13e étape du Tour de France 2019 Cycling (track) pictogram.svg
Généralités
Course13e étape, Tour de France 2019
TypeTime Trial.svg Contre-la-montre cycliste
Date19 juillet 2019
Distance27,2 km
Lieu de départPau
Lieu d'arrivéePau
PaysFRA France
Partants166
Arrivants165
Vitesse moyenne46,628 km/h
Résultats de l’étape
1erFRA Julian Alaphilippe35 min 00 s
(Deceuninck-Quick-Step)
2eGBR Geraint Thomas+ 14 s
3eBEL Thomas De Gendt+ 36 s
Classement général à l’issue de l’étape
LeaderFRA Julian Alaphilippe53 h 01 min 09 s
(Deceuninck-Quick-Step)
2eGBR Geraint Thomas+ 1 min 26 s
3eNED Steven Kruijswijk+ 2 min 12 s
Classements annexes à l’issue de l’étape
Jersey green.svgPointsSVK Peter Sagan
(Bora-Hansgrohe)
Jersey polkadot.svgMontagneBEL Tim Wellens
(Lotto-Soudal)
Jersey white.svgJeuneESP Enric Mas
(Deceuninck-Quick-Step)
Jersey yellow number.svgÉquipeUSA Trek-Segafredo
Tour de France 2019, stage 13.png
12e étape14e étape
Documentation Wikidata-logo S.svg

La 13e étape du Tour de France 2019 se déroule le vendredi autour de Pau, sur un contre-la-montre individuel de 27,2 kilomètres.

Sommaire

ParcoursModifier

Ce contre-la-montre n'est pas tout plat, avec la montée vers le chrono intermédiaire de Cériset et celle de la Côte d'Esquillot, ce qui pourrait - à ce stade de la course - donner lieu à des mouvements dans le classement général. Le troisième chrono intermédiaire se trouve au sud de Jurançon et il ne restera alors plus pour les coureurs que 5,3 kilomètres à parcourir avant de passer un par un la ligne d'arrivée à Pau.

Histoire et patrimoineModifier

C’est la 71e fois que Pau recevra le Tour de France, l’histoire ayant débuté en 1930 par une victoire de l’Italien Alfredo Binda. Le camp de base, avant ou après l’escalade des Pyrénées, se prête à tous les profils comme en témoigne la liste des vainqueurs en ville, allant des grimpeurs René Vietto et Fausto Coppi aux baroudeurs comme Erik Breukink ou Pierrick Fédrigo. Chez les sprinteurs, Sean Kelly, Erik Zabel, Robbie McEwen et Marcel Kittel ont précédé Arnaud Démare, qui y a signé, l’été dernier, la seconde victoire de sa carrière sur le Tour.

Déroulement de la courseModifier

Kasper Asgreen est le premier à réaliser un gros temps de référence. Chad Haga, est par exemple à 30'' et Stefan Küng termine à près d'une minute, même s'il a été retardé par une chute sans gravité. Joey Rosskopf et Nelson Oliveira menacent le temps du Danois mais ils terminent finalement derrière, respectivement à 9'' et 11''. C'est à ce moment que le grand favori du jour Wout Van Aert s'élance.

Van Aert montre qu'il est fort et passe en tête aux deux premiers temps intermédiaires, mais un autre Belge fait encore plus fort : Thomas De Gendt. Il écrase les pédales et s'empare de tous les meilleurs temps intermédiaires. Même s'il perd un peu de temps, il coupe la ligne en première position avec 16'' d'avance sur Asgreen, qui était toujours en tête. En effet, Van Aert n'a jamais vu l'arrivée car il a été victime d'une grosse chute dans l'un des derniers virages du parcours en accrochant une barrière. Après avoir passé de longues minutes au sol, il a finalement été évacué en ambulance, touché à la jambe. Quelques minutes plus tard, c'est Max Schachmann qui se retrouve à terre, alors que lui aussi faisait un très bon chrono. L'Allemand, qui semble blessé à l'épaule et est à l'agonie, met tout de même un point d'honneur à terminer ce contre-la-montre.

Tous ces malheurs font presque oublier la course, mais personne ne vient embêter Thomas De Gendt qui est toujours confortablement en tête quand les leaders du classement général s'élancent. Et logiquement, les chronos s'affolent à nouveau. Les deux leaders de la Trek-Segafredo, passent dans le top 5 au premier intermédiaire, avec une mention spéciale pour l'Australien qui est sur les talons de De Gendt. Fuglsang, Valverde, Uran et Pinot sont également dans le coup, à moins de 5'' au premier intermédiaire. Yates et Quintana sont juste derrière, mais font un chrono correct. En revanche, Romain Bardet est déjà très loin à cet intermédiaire, à 38'' du Belge, tandis que Dan Martin est à 41''.

Au second intermédiaire, Fuglsang passe à 16'', et Bardet à 1'26'', mais c'est Uran qui fait fort en étant à 1'' seulement de De Gendt. Pinot est quant à lui à 12'', devant la plupart de ses concurrents, dont Quintana (+45''), Yates (+50''), Martin (+ 1'03''). Pendant ce temps-là, au premier intermédiaire, Kruijswijk frappe un grand coup en prenant le meilleur temps, tandis que Bernal passe dans les mêmes temps que Fuglsang, Pinot. Même Geraint Thomas ne fait pas mieux que le Néerlandais puisqu'il a une seconde de retard. Julian Alaphilippe est le dernier à passer à cet intermédiaire, et le maillot jaune réalise le meilleur temps, 5'' devant Kruijswijk !

À l'arrivée, Porte échoue finalement à 9'' du leader, qui a fini très, très bien. Bardet en termine à son tour et il est très loin, à 1'50''. Uran finit fort mais il ne bat pas le temps de De Gendt pour seulement 28 centièmes, alors que Pinot coupe la ligne à 13'' du Belge, un très bon temps pour lui. Enric Mas fait un très gros chrono lui aussi en terminant à 22''. En revanche, Quintana, Yates et Martin terminent à plus d'une minute de Pinot. Kruijswijk finit à 9'' de De Gendt, tandis que Bernal a eu un peu plus de mal dans le final et coupe la ligne avec 1' de retard. Son coéquipier Geraint Thomas arrive déjà et prend la tête pour 22''. Alaphilippe en termine à son tour, le Français a même creusé l'écart dans le final et il remporte ce contre-la-montre avec 14'' d'avance sur le Gallois.

RésultatsModifier

Classement de l'étapeModifier

 Classement de l'étape
CoureurPaysÉquipeTemps
1erJulian Alaphilippe    FranceDeceuninck-Quick-Step35 min 00 s
2eGeraint Thomas   Royaume-UniIneos+ 14 s
3eThomas De Gendt   BelgiqueLotto-Soudal+ 36 s
4eRigoberto Urán   ColombieEF Education First Pro Cycling+ 36 s
5eRichie Porte   AustralieTrek-Segafredo+ 45 s
6eSteven Kruijswijk   Pays-BasJumbo-Visma+ 45 s
7eThibaut Pinot   FranceGroupama-FDJ+ 49 s
8eKasper Asgreen   DanemarkDeceuninck-Quick-Step+ 52 s
9eEnric Mas   EspagneDeceuninck-Quick-Step+ 58 s
10eJoey Rosskopf   États-UnisCCC Team+ 1 min 01 s
Source : ProCyclingStats

Classements aux points intermédiairesModifier

Classement intermédiaire no1
Cériset (Uzos) (km 7,7)
  Coureur Pays Équipe Temps
1er Julian Alaphilippe     France Deceuninck-Quick Step en 11 min 17 s
2e Steven Kruijswijk   Pays-Bas Jumbo-Visma + s
3e Geraint Thomas   Royaume-Uni Ineos + s
4e Thomas de Gendt   Belgique Lotto-Soudal + 11 s
5e Richie Porte   Australie Trek-Segafredo   + 12 s
6e Rigoberto Urán   Colombie EF Education First + 14 s
7e Thibaut Pinot   France Groupama-FDJ + 14 s
8e Alejandro Valverde   Espagne Movistar + 15 s
9e Wout van Aert   Belgique Jumbo-Visma + 16 s
10e Jakob Fuglsang   Danemark Astana + 16 s
Classement intermédiaire no2
Côte d'Esquillot (km 15,5)
  Coureur Pays Équipe Temps
1er Julian Alaphilippe     France Deceuninck-Quick Step en 21 min 48 s
2e Geraint Thomas   Royaume-Uni Ineos + s
3e Steven Kruijswijk   Pays-Bas Jumbo-Visma + 19 s
4e Thomas de Gendt   Belgique Lotto-Soudal + 24 s
5e Richie Porte   Australie Trek-Segafredo   + 25 s
6e Rigoberto Urán   Colombie EF Education First + 25 s
7e Enric Mas   Espagne Deceuninck-Quick Step + 35 s
8e Thibaut Pinot   France Groupama-FDJ + 37 s
9e Jakob Fuglsang   Danemark Astana + 40 s
10e Emanuel Buchmann   Allemagne Bora-Hansgrohe + 40 s

Points attribuésModifier

Arrivée d'étape
Pau - Place de Verdun (km 27,2)
  Coureur Pays Équipe Point(s)
1er Julian Alaphilippe     France Deceuninck-Quick Step 20
2e Geraint Thomas   Royaume-Uni Ineos 17
3e Thomas De Gendt   Belgique Lotto-Soudal 15
4e Rigoberto Urán   Colombie EF Education First 13
5e Richie Porte   Australie Trek-Segafredo   11
6e Steven Kruijswijk   Pays-Bas Jumbo-Visma 10
7e Thibaut Pinot   France Groupama-FDJ 9
8e Kasper Asgreen   Danemark Deceuninck-Quick Step 8
9e Enric Mas   Espagne Deceuninck-Quick Step 7
10e Joey Rosskopf   États-Unis CCC 6
11e Nélson Oliveira   Portugal Movistar 5
12e Jakob Fuglsang   Danemark Astana 4
13e Bauke Mollema   Pays-Bas Trek-Segafredo   3
14e Alejandro Valverde   Espagne Movistar 2
15e Emanuel Buchmann   Allemagne Bora-Hansgrohe 1

Classements à l'issue de l'étapeModifier

Classement généralModifier

Classement général
  Coureur Pays Équipe Temps
1er Julian Alaphilippe     France Deceuninck-Quick Step en 53 h 1 min 9 s
2e Geraint Thomas   Royaume-Uni Ineos + min 26 s
3e Steven Kruijswijk   Pays-Bas Jumbo-Visma + min 12 s
4e Enric Mas     Espagne Deceuninck-Quick Step + min 44 s
5e Egan Bernal   Colombie Ineos + min 52 s
6e Emanuel Buchmann   Allemagne Bora-Hansgrohe + min 4 s
7e Thibaut Pinot   France Groupama-FDJ + min 22 s
8e Rigoberto Urán   Colombie EF Education First + min 54 s
9e Nairo Quintana   Colombie Movistar + min 55 s
10e Adam Yates   Royaume-Uni Mitchelton-Scott + min 55 s

Classement par pointsModifier

Classement du meilleur jeuneModifier

Classement général du meilleur jeune
  Coureur Pays Équipe Temps
1er Enric Mas     Espagne Deceuninck-Quick Step en 53 h 3 min 53 s
2e Egan Bernal   Colombie Ineos + s
3e David Gaudu   France Groupama-FDJ + min 50 s
4e Giulio Ciccone   Italie Trek-Segafredo + 17 min 7 s
5e Gregor Mühlberger   Autriche Bora-Hansgrohe + 27 min 41 s
6e Maximilian Schachmann   Allemagne Bora-Hansgrohe + 29 min 25 s
7e Laurens De Plus   Belgique Jumbo-Visma + 30 min 53 s
8e Tiesj Benoot   Belgique Lotto-Soudal + 36 min 0 s
9e Søren Kragh Andersen   Danemark Sunweb + 49 min 42 s
10e Gianni Moscon   Italie Ineos + 50 min 57 s

Classement du meilleur grimpeurModifier

Classement du meilleur grimpeur
  Coureur Pays Équipe Point(s)
1er Tim Wellens     Belgique Lotto-Soudal 54 points
2e Thomas De Gendt   Belgique Lotto-Soudal 37 pts
3e Giulio Ciccone   Italie Trek-Segafredo   30 pts
4e Xandro Meurisse   Belgique Wanty-Gobert 27 pts
5e Natnael Berhane   Érythrée Cofidis 20 pts
6e Tiesj Benoot   Belgique Lotto-Soudal 16 pts
7e Dylan Teuns   États-Unis Bahrain-Merida 13 pts
8e Serge Pauwels   Belgique CCC 13 pts
9e Benjamin King   Afrique du Sud Dimension Data 13 pts
10e Simon Yates   Royaume-Uni Mitchelton-Scott 10 pts

Classement par équipesModifier

Classement de l'étape
  Équipe Pays Temps
1re Trek-Segafredo     États-Unis en 159 h 16 min 27 s
2e Movistar   Espagne + 10 min 12 s
3e AG2R La Mondiale   France + 13 min 56 s
4e Bora-Hansgrohe   Allemagne + 14 min 32 s
5e Mitchelton-Scott   Australie + 18 min 58 s
6e UAE Emirates   Émirats arabes unis + 33 min 49 s
7e Groupama-FDJ   France + 34 min 50 s
8e EF Education First   États-Unis + 35 min 25 s
9e Jumbo-Visma   Pays-Bas + 39 min 34 s
10e Ineos   Royaume-Uni + 41 min 39 s

Abandon(s)Modifier

Le maillot jaune du jourModifier

Eugène Christophe qui a été le premier porteur du Maillot Jaune en 1919 mais qui l’a perdu à la veille de l’arrivée finale, est le coureur représenté sur la tunique jaune.

RéférencesModifier

Liens externesModifier