Ouvrir le menu principal

Article général Pour un article plus général, voir Tour de France 2012.

Tour de France 2012
13e étape
Image illustrative de l’article 13e étape du Tour de France 2012

Saint-Paul-Trois-Châteaux à Cap d'Agde (217 km)
Résultats de l’étape
1erDrapeau : Allemagne André Greipel h 57 min 59 s
(43,693 km/h)
2eDrapeau : Slovaquie Peter Sagan m.t
3eDrapeau : Norvège Edvald Boasson Hagen m.t
Jersey red number.svg Comb.Drapeau : Danemark Michael Mørkøv
Classement général à l’issue de l’étape
Jersey yellow.svg M. jauneDrapeau : Royaume-Uni Bradley Wiggins 59 h 32 min 32 s
(40,448 km/h)
2eDrapeau : Royaume-Uni Christopher Froome + min 5 s
(40,425 km/h)
3eDrapeau : Italie Vincenzo Nibali + min 23 s
(40,421 km/h)
Classements annexes à l’issue de l’étape
Jersey green.svg M. vertDrapeau : Slovaquie Peter Sagan 296 pts
Jersey polkadot.svg M. à poisDrapeau : Suède Fredrik Kessiakoff 66 pts
Jersey white.svg M. blancDrapeau : États-Unis Tejay van Garderen 59 h 39 min 29 s
(40,370 km/h)
Jersey yellow number.svg D. jauneDrapeau : Luxembourg RadioShack-Nissan 178 h 50 min 10 s
(40,401 km/h)
Chronologie

La 13e étape du Tour de France 2012 se déroule le samedi , part de Saint-Paul-Trois-Châteaux et arrive au Cap d'Agde. Elle est remportée par André Greipel qui signe sa troisième victoire dans le Tour 2012.

Sommaire

ParcoursModifier

Le départ est donné à Saint-Paul-Trois-Châteaux, dans le département de la Drôme. La ville avait déjà accueilli le Tour l'année précédente, dans une étape vers Gap. Le parcours, long de 217 kilomètres, est essentiellement plat, avec une seule difficulté en fin de parcours : le mont Saint-Clair à Sète.

Les coureurs font un très bref passage dans le Vaucluse avant de traverser le Rhône et d'arriver dans le département du Gard au niveau de Pont-Saint-Esprit. Le peloton traverse les villes de Bagnols-sur-Cèze et Uzès, avant d'arriver dans le département de l'Hérault après Quissac, où a lieu le ravitaillement. Le sprint intermédiaire est situé quelques kilomètres plus loin au niveau de Mas-de-Londres. Le tracé redescend ensuite vers la mer Méditerranée au niveau de l'agglomération montpelliéraine, pour ensuite longer la mer sur les cinquante derniers kilomètres. Après avoir traversé Frontignan, les coureurs arrivent dans la ville de Sète pour y gravir le mont Saint-Clair, classé en 3e catégorie (1,6 km à 10,2 %). Puis les coureurs redescendent en longeant la lagune de l'étang de Thau avant l'arrivée au Cap d'Agde.

Déroulement de la courseModifier

Échappée à Lamotte-du-Rhône (km 40).
Passage du peloton au Pic Saint-Loup sur la D 1 (km 120).

Une échappée de huit coureurs se forme rapidement, elle comprend Roy Curvers (Argos-Shimano), Samuel Dumoulin (Cofidis), Pablo Urtasun (Euskaltel-Euskadi), Matthieu Ladagnous (FDJ-BigMat) et Michael Mørkøv (Saxo Bank-Tinkoff Bank) rejoints par Maxime Bouet (AG2R La Mondiale) et Jimmy Engoulvent (Saur-Sojasun) au km 7, puis Jérôme Pineau (Omega Pharma-Quick Step) au km 18. L'avance du groupe atteint rapidement min 20 s au km 33.

La poursuite est assurée par l'équipe Orica-GreenEDGE du sprinteur Matthew Goss qui travaille beaucoup pour revenir sur les échappés. Tony Gallopin (RadioShack-Nissan), l'un des coureurs français sélectionnés pour les Jeux Olympiques de Londres, qui souffrait de problèmes digestifs depuis plusieurs jours, abandonne après une cinquantaine de kilomètres[1].

Au sprint intermédiaire de Mas-de-Londres (km 126,5), l'avance de l'échappée est déjà retombée à min 50 s. Goss, probablement déçu de son déclassement de la veille derrière Sagan[2], dispute sans conviction le sprint intermédiaire. Il est devancé par Peter Sagan (Liquigas-Cannondale), qui accroit son avantage au classement par points, et André Greipel (Lotto-Belisol).

À 63 kilomètres de l'arrivée, alors que l'avance des 8 échappés est tombée à min 10 s, Mørkøv part seul. Au pied du mont Saint-Clair, avec la fatigue de son raid solitaire, son avance de 55 secondes est trop faible pour résister au retour du peloton. Dans la montée, Cadel Evans (BMC Racing) et Jurgen Van den Broeck (Lotto-Belisol) accélèrent le rythme mais ils sont facilement contrôlés par le maillot jaune Bradley Wiggins (Sky). Parmi les sprinteurs, Greipel et Sagan parviennent à garder le contact avec le groupe de tête alors que Mark Cavendish (Sky) et Goss sont lâchés.

Sur le bord de mer qui rejoint le Cap d'Agde, Alexandre Vinokourov (Astana) et Michael Albasini (Orica-GreenEDGE) attaquent à 16 km de l'arrivée mais ils sont repris à 2,5 km du but par l'équipe Lotto-Belisol travaillant pour Greipel. Luis León Sánchez (Rabobank) tente alors sa chance mais il est repris peu avant l'arrivée par le maillot jaune Wiggins qui mène lui-même le peloton pour préparer le sprint à son coéquipier Edvald Boasson Hagen. Le sprint est finalement remporté par Greipel d'une demi-roue devant Sagan, toujours solide porteur du maillot vert, et Boasson Hagen. Wiggins conserve le maillot jaune[3].

RésultatsModifier

Classement de l'étapeModifier

Points attribuésModifier

Sprint intermédiaire
de Mas-de-Londres (km 126,5)
  Coureur Pays Équipe Point(s)
1er Pablo Urtasun   Espagne Euskaltel-Euskadi 20
2e Roy Curvers   Pays-Bas Argos-Shimano 17
3e Jérôme Pineau   France Omega Pharma-Quick Step 15
4e Matthieu Ladagnous   France FDJ-BigMat 13
5e Jimmy Engoulvent   France Saur-Sojasun 11
6e Samuel Dumoulin   France Cofidis 10
7e Maxime Bouet   France AG2R La Mondiale 9
8e Michael Mørkøv   Danemark Saxo Bank-Tinkoff Bank 8
9e Peter Sagan     Slovaquie Liquigas-Cannondale 7
10e André Greipel   Allemagne Lotto-Belisol 6
11e Matthew Goss   Australie Orica-GreenEDGE 5
12e Daryl Impey   Afrique du Sud Orica-GreenEDGE 4
13e Baden Cooke   Australie Orica-GreenEDGE 3
14e Bernhard Eisel   Autriche Sky 2
15e Michael Rogers   Australie Sky 1
Classement de l'étape
  Coureur Pays Équipe Point(s)
1er André Greipel   Allemagne Lotto-Belisol 45
2e Peter Sagan     Slovaquie Liquigas-Cannondale 35
3e Edvald Boasson Hagen   Norvège Sky 30
4e Sébastien Hinault   France AG2R La Mondiale 26
5e Daryl Impey   Afrique du Sud Orica-GreenEDGE 22
6e Julien Simon   France Saur-Sojasun 20
7e Marco Marcato   Italie Vacansoleil-DCM 18
8e Philippe Gilbert   Belgique BMC Racing 16
9e Peter Velits   Slovaquie Omega Pharma-Quick Step 14
10e Danilo Hondo   Allemagne Lampre-ISD 12
11e Vincenzo Nibali   Italie Liquigas-Cannondale 10
12e Bradley Wiggins     Royaume-Uni Sky 8
13e Janez Brajkovič   Slovénie Astana 6
14e Kevin De Weert   Belgique Omega Pharma-Quick Step 4
15e Christopher Froome   Royaume-Uni Sky 2

Cols et côtesModifier

Mont Saint-Clair (km 194)
3e catégorie
  Coureur Pays Équipe Point(s)
1er Jurgen Van den Broeck   Belgique Lotto-Belisol 2
2e Cadel Evans   Australie BMC Racing 1

Classements à l'issue de l'étapeModifier

Classement généralModifier

Classement général
  Coureur Pays Équipe Temps
1er Bradley Wiggins     Royaume-Uni Sky en 59 h 32 min 32 s
2e Christopher Froome   Royaume-Uni Sky + min
3e Vincenzo Nibali   Italie Liquigas-Cannondale + min 23 s
4e Cadel Evans   Australie BMC Racing + min 19 s
5e Jurgen Van den Broeck   Belgique Lotto-Belisol + min 48 s
6e Haimar Zubeldia   Espagne RadioShack-Nissan   + min 15 s
7e Tejay van Garderen     États-Unis BMC Racing + min 57 s
8e Janez Brajkovič   Slovénie Astana + min 30 s
9e Pierre Rolland   France Europcar + min 31 s
10e Thibaut Pinot   France FDJ-BigMat + min 51 s

Classement par pointsModifier

Classement par points
  Coureur Pays Équipe Point(s)
1er Peter Sagan     Slovaquie Liquigas-Cannondale 296 points
2e André Greipel   Allemagne Lotto-Belisol 232 pts
3e Matthew Goss   Australie Orica-GreenEDGE 203 pts

Classement du meilleur grimpeurModifier

Classement du meilleur grimpeur
  Coureur Pays Équipe Point(s)
1er Fredrik Kessiakoff     Suède Astana 66 points
2e Pierre Rolland   France Europcar 55 pts
3e Chris Anker Sørensen   Danemark Saxo Bank-Tinkoff Bank 39 pts

Classement du meilleur jeuneModifier

Classement général du meilleur jeune
  Coureur Pays Équipe Temps
1er Tejay van Garderen     États-Unis BMC Racing en 59 h 39 min 29 s
2e Thibaut Pinot   France FDJ-BigMat + min 54 s
3e Rein Taaramäe   Estonie Cofidis + 41 min 59 s

Classement par équipesModifier

Classement par équipes
  Équipe Pays Temps
1re RadioShack-Nissan     Luxembourg en 178 h 50 min 10 s
2e Sky   Royaume-Uni + 12 min 38 s
3e Astana   Kazakhstan + 25 min 19 s

AbandonModifier

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :