1396 en santé et médecine

événements liés à la santé et la médecine en 1396

ÉvénementsModifier

  • Les chirurgiens de Paris font d'importantes additions à leurs statuts : ils soumettent par exemple à examen le titre de bachelier, interdisent aux bacheliers de prendre des apprentis, et exigent des apprentis la connaissance du latin[1].
  • Création à Valence, en Espagne, d'un hôpital destiné par Pere Bou, son fondateur, à l'accueil des « pauvres pêcheurs malades » (« pobres pescadores enfermos[2] »).
  • Fondation d'une maison du Saint-Esprit à Abo, premier établissement de Finlande voué à l'accueil des malades mentaux[3].
  • 1396-1397 : création d'un hôpital à Strasbourg, en Alsace, futur hôpital des bourgeois, puis hôpital civil[4],[5].
  • Jeanne la Goutière, sage-femme parisienne, assiste la duchesse d'Orléans pour la naissance de Philippe à Asnières-sur-Oise[6].

PublicationsModifier

DécèsModifier

Notes et référencesModifier

  1. Ambroise Paré et Joseph-François Malgaigne (éd.), Œuvres complètes d'Ambroise Paré, vol. 1, J.-B. Baillière, , 460 p. (lire en ligne), p. CXXX.
  2. Jacqueline Guiral-Hadziiossif, Valence : Port méditerranéen au XVe siècle (1410-1525), Paris, Publications de la Sorbonne, coll. « Histoire moderne » (no 20), , 552 p. (lire en ligne), p. 97.
  3. Claude Meyers, Les Lieux de la folie : D'hier à demain dans l'espace européen, Toulouse, Érès, , 192 p. (ISBN 978-2-7492-2135-9, lire en ligne).
  4. Jean-Frédéric Hermann, Notices historiques, statistiques et littéraires sur la ville de Strasbourg, t. 1, Strasbourg, F. G. Levrault, , 396 p. (lire en ligne), p. 290.
  5. Frédérique Roussel, « Viaropa à l'Est, du nouveau », Libération.fr,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  6. a et b Ernest Wickersheimer et Guy Beaujouan (éd.), Dictionnaire biographique des médecins en France au Moyen Âge, vol. 3 : Supplément, par Danielle Jacquart, Genève, Droz, coll. « Hautes études médiévales et modernes » (no 35), , 781 p. (ISBN 978-2-600-03384-8, lire en ligne), « Jacquemette Peguilliote », p. 130, « Jeanne la Goutière », p. 191.
  7. (en) Ali Akbar Ziaee, « Persian Illustrated Anatomy from Timurid Iran », IOSR Journal of Humanities and Social Science, vol. 19, no 2,‎ , p. 49 (lire en ligne).
  8. « Anatomie de Mansur », Bibliothèque numérique mondiale (lire en ligne).
  9. Caroline Januel et Sylvie Mauris-Demourioux, L'Art médical à Lyon : Constitution des savoirs, Grand Lyon, Site Millénaire 3, , 67 p. (lire en ligne), p. 8.
  10. « Metge » signifie « médecin ».
  11. (en) Jean Dangler, « Dreaming of Valencia's Social Order in Jaume Roig's Espill », dans Wendy J. Turner (dir.) et Sara M. Butler (dir.), Medicine and the Law in the Middle Ages, Brill, coll. « European History and Culture / Medieval Law and Its Practice » (no 17), , 392 p. (lire en ligne), p. 230.
  12. Paul Delaunay, « Ernest Wickersheimer, « Les Parties d'Étienne Paste, épicier et bourgeois de Paris, 1386 », Mémoires de la Société de l'histoire de Paris et de l'Île-de-France, vol. 49,‎  », Bulletin de la Société d'histoire de la pharmacie, vol. 16, no 60,‎ , p. 145 (lire en ligne).