Ouvrir le menu principal

1289 en santé et médecine

événements liés à la santé et la médecine en 1289
Chronologies
Années :
1286 1287 1288  1289  1290 1291 1292
Décennies :
1250 1260 1270  1280  1290 1300 1310
Siècles :
XIIe siècle  XIIIe siècle  XIVe siècle
Millénaires :
Ier millénaire  IIe millénaire  IIIe millénaire
Chronologies géographiques
Chronologies thématiques
Croisades Santé et médecine
Calendriers
Romain · Chinois · Grégorien · Hébraïque · Hindou · Hégirien · Persan · Républicain

ÉvénementsModifier

  • Le pape Nicolas IV, par la bulle Quia sapientia, réunit les écoles de médecine, de droit et des arts de Montpellier en un studium generale, mais dans les faits, l'université des médecins restera toujours indépendante[1].
  • Le même pape Nicolas IV autorise l'hôtel-Dieu de Bayeux à percevoir un « denier à Dieu » sur toutes les marchandises vendues et achetées dans la ville « ad opus pauperum » (« pour les pauvres », tant passants, qui séjournent une nuit, que malades, logés en permanence[2]).
  • Fondation des léproseries de Bouvignes, dans le comté de Namur, et de Fosses, dans la principauté de Liège[3].

RéférencesModifier

  1. Geneviève Dumas, Santé et société à Montpellier à la fin du Moyen Âge, Brill Academic Publishers, coll. « Medieval Mediterranean » (no 102), , 608 p. (ISBN 978-90-04-28239-1, lire en ligne), p. 66.
  2. François Neveux, « Les Marginaux et le Clergé dans la ville et le diocèse de Bayeux aux XIVe et XVe siècles », Cahier des Annales de Normandie, vol. 13, no 1 « Marginalité, déviance et pauvreté en France (XIVe-XIXe siècles) »,‎ , p. 20 (lire en ligne).
  3. Pierre de Spiegeler, Les Hôpitaux et l'Assistance à Liège Xe-XVe siècles : Aspects institutionnels et sociaux, université de Liège, Droz, coll. « Bibliothèque de la faculté de philosophie et lettres » (no 249), , 229 p. (lire en ligne), p. 58.