123e division d'infanterie (Empire allemand)

123e division d'infanterie
Création 20 mars 1915
Dissolution 4 janvier 1919
Pays Drapeau de l'Empire allemand Empire allemand
Type Division d'infanterie
Guerres Première Guerre mondiale
Batailles 1915 - Bataille de l'Artois
1916 - Bataille de la Somme
1918 - Bataille de Champagne
1918 - Bataille de Saint-Mihiel

La 123e division d'infanterie est une unité de l'armée allemande créée en qui participe à la Première Guerre mondiale. Initialement stationnée dans la région de l'Aisne, la division est transférée en Artois et participe aux combats d'automne dans cette région. En 1916, la division est engagée dans la bataille de la Somme, puis à partir du mois d'août elle est transférée sur le front de l'est.

En , la division est transférée sur le front de l'Ouest. Elle occupe un secteur du front dans la région de Verdun jusqu'en . À cette date, elle est déplacée en Champagne et combat autour de Reims. Après un mouvement de rocade, elle est stationnée dans le saillant de Saint-Mihiel et s'oppose à sa conquête par les troupes américaines. La division subit de lourdes pertes, puis placée en réserve de la Ve armée. Après la signature de l'armistice, la division est transférée en Allemagne et dissoute l'année suivante.

Première Guerre mondialeModifier

CompositionModifier

1915 - 1916Modifier

  • 245e brigade d'infanterie
178e régiment d'infanterie (de)
182e régiment d'infanterie
106e régiment d'infanterie de réserve
  • cavalerie
1er escadron du 18e régiment de hussards
5e escadron du 20e régiment de hussards (de)
  • artillerie
245e régiment d'artillerie de campagne
246e régiment d'artillerie de campagne
  • 245e compagnie de pionniers

1917Modifier

  • 245e brigade d'infanterie
178e régiment d'infanterie
351e régiment d'infanterie
106e régiment d'infanterie de réserve
  • 4e et 5e escadron du 20e régiment de hussards
  • 123e commandement d'artillerie divisionnaire
245e régiment d'artillerie de campagne
  • 123e bataillon de pionniers

1918Modifier

  • 245e brigade d'infanterie
178e régiment d'infanterie
351e régiment d'infanterie
106e régiment d'infanterie de réserve
  • 5e escadron du 20e régiment de hussards
  • 123e commandement d'artillerie divisionnaire
245e régiment d'artillerie de campagne
137e bataillon d'artillerie à pied
  • 123e bataillon de pionniers

HistoriqueModifier

La division est créée en par le regroupement des 178e, 182e régiments d'infanterie et du 106e régiment de réserve, issus du 12e corps d'armée et du 12e corps de réserve.

1915Modifier

  • 2 -  : concentration et formation de la division.
  • -  : mouvement vers le front et occupation d'un secteur le long de l'Aisne.
  • -  : retrait du front, transport par V.F. dans la région de Lille, mise en réserve de l'OHL.
  • -  : mouvement vers le front, occupation de secteurs de front dans la région d'Arras, puis en Artois.
  • -  : engagée dans la bataille de l'Artois dans le secteur de Souchez, elle participe à une contre-attaque allemande sur Loos-en-Gohelle le [1].
  • 14 -  : retrait du front, repos dans la région de Lille.
  • -  : mouvement vers le front, organisation et occupation d'un secteur de front en Flandres, au sud du canal reliant Ypres à Comines.

1916Modifier

  • 15 -  : retrait du front, repos dans la région de Bruges.
  • -  : combats dans le secteur de Vive-Saint-Éloi.
  • -  : retrait du front, repos dans la région de Menin et de Courtrai.
  • 5 -  : mouvement vers la Somme, engagée dans la bataille de la Somme dans le secteur de Hardecourt-aux-Bois et de Maurepas, les pertes atteignent les 6 000 hommes[1].
  • -  : retrait du front, repos. À partir du , transport par V.F. vers le front de l'est.
  • -  : organisation et occupation d'un secteur du front vers Krewo, Smarhon, le lac Naratch et Tweretsch.
 : le 182e régiment d'infanterie est remplacé le 425e régiment d'infanterie.
 : le 425e régiment d'infanterie est remplacé par le 351e régiment d'infanterie[1].

1917Modifier

1918Modifier

Chefs de corpsModifier

Grade Nom Date
Generalmajor/Generalleutnant Karl Lucius -
Generalmajor Otto von Ompteda -

Notes et référencesModifier

NotesModifier

RéférencesModifier

  1. a b c et d US Army 1920, p. 621
  2. a b c d et e US Army 1920, p. 622

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

  : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

  • (en) United States Army, American Expeditionary Forces, Intelligence Section, Histories of Two Hundred and Fifty-one Divisions of the German Army which Participated in the War (1914–1918), Washington, Government Print Office, (ISBN 5-87296-917-1, lire en ligne)
  • (de) Gunter Wegner, Stellenbesetzung der Deutschen Heere, 1815-1939 Die Höheren Kommandostellen, vol. 1, Osnabrück, Bibliophile Books, (ISBN 3-7648-1780-1)

Articles connexesModifier

Liens externesModifier