11e cérémonie des Victoires de la musique

11e édition des Victoires de la musique

11e cérémonie des Victoires de la musique
Award-star-gold-3d.svg Victoires de la musique
Détails
Date
Lieu Palais des congrès de Paris
Présentateur Arthur et Michel Drucker
Site web http://www.lesvictoires.com
Résumé
Artiste masculin Maxime Le Forestier
Artiste féminine Véronique Sanson
Album de chansons Défoule sentimentale d'Alain Souchon
Chanson Pour que tu m'aimes encore de Céline Dion
Chronologie

La 11e cérémonie des Victoires de la musique a lieu le au Palais des congrès de Paris. Elle est présentée par Arthur et Michel Drucker.

PalmarèsModifier

Les gagnants sont indiqués ci-dessous en tête de chaque catégorie et en caractères gras[1].

Artiste interprète masculinModifier

 
Maxime Le Forestier, artiste masculin de l'année

Artiste interprète féminineModifier

GroupeModifier

Artiste interprète ou groupe francophoneModifier

Révélation variétés masculineModifier

Révélation variétés féminineModifier

Groupe révélationModifier

AlbumModifier

Album de musique de variété instrumentaleModifier

ChansonModifier

ConcertModifier

Spectacle musicalModifier

Producteur français de spectacleModifier

Vidéo-clipModifier

  • Larsen de Zazie, réalisé par Philippe André
    • Bienvenue chez moi de Florent Pagny, réalisé par Thierry Rajic
    • Pour que tu m'aimes encore de Céline Dion, réalisé par Michel Meyer

HumoristeModifier

Album de musiques traditionnellesModifier

Compositeur de musique de filmModifier

Artistes à nomination multipleModifier

  • Céline Dion (3)
  • Johnny Hallyday (3)
  • Maxime Le Forestier (3)
  • Michel Sardou (2)
  • Zazie (2)

Artiste à récompenses multiplesModifier

  • Céline Dion (2)

PolémiqueModifier

La chanteuse Stephend est nommée la catégorie révélation féminine de l'année face à Axelle Renoir — que d'aucuns trouvent « prometteuse[3] » — et à Ophélie Winter, qualifiée de favorite par Le Parisien[4].

Stephend, pratiquement inconnue, décroche le trophée. C'est la stupéfaction parmi le public, le discours de remerciement de la chanteuse est couvert par les huées de la salle[4]. Ceci entraîne une polémique car les activités de Stephend restent confidentielles[note 1],[5],[6].

Il est rendu public par la suite que le producteur de la chanteuse, Denys Limon, est l'associé de Claude Fléouter, producteur exécutif de la cérémonie des Victoires de la musique, créée 11 ans plus tôt à l'initiative des deux hommes et de Pascale Tardy[7]. Claude Fléouter tentera de s'expliquer en déclarant avoir voulu disqualifier Stephend durant les votes[8]. Trois procès s'ensuivent[9].

La carrière de Stephend souffre par la suite de cette polémique. Elle déclare subir un « préjudice moral et […] artistique[10] ». Avec un autre producteur, elle poursuit alors ses activités d'auteur-compositeur-interprète.

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Stephend sort en 1994 deux singles et un album, tous passés inaperçus. L'album se voit alors retiré de la vente car c'est un échec commercial. Son seul fait d'armes est d'avoir assuré la première partie de Michel Sardou en 1995.

RéférencesModifier

Liens externesModifier