1172 en santé et médecine

événements liés à la santé et la médecine en 1172

ÉvénementsModifier

  • Consécutive à un raz-de-marée, une épidémie fait « une grande quantité de victimes » dans le diocèse de Léon en Bretagne[1].
  • « À Venise, un tribunal spécial [est] chargé de l'inspection des drogues et un capitolare medicorum et speciatorum [doit] assister à toutes les préparations d'un certain prix[2] ».
  • -1172 : la peste qui sévit à Constantinople se répand à Venise, rapportée par les navires du doge Vital II Michele[3].

FondationsModifier

NaissanceModifier

BibliographieModifier

  • Michel Fournié, « Rocamadour, un sanctuaire Plantagenêt », dans Sedes Sapientiae, 2016[8].
    — Dans cette étude du Livre des miracles composé en 1172 et qui consigne les miracles attribués à la Vierge du sanctuaire de Rocamadour, l'auteur accorde une large place à la catégorie des miracles de guérison, qui constituent plus de la moitié des phénomènes recensés.

RéférencesModifier

  1. Noël Spéranze (ill. Mona Eusa et Yuna Roazon), Kastell Paol, Saint-Pol-de-Léon, Rennes, éditions Nadoz Vor, , 68 p. (ISBN 978-2-402-20244-2, lire en ligne), p. 44.
  2. Eugène-Humbert Guitard, « Ce qui a permis à l'Italie de faire progresser dans tout l'Occident l'art de guérir », Revue d'histoire de la pharmacie, vol. 58, no 204,‎ , p. 45 (lire en ligne).
  3. (en) Louise Buenger Robbert, « Venice and the Crusades », dans Norman P. Zacour (dir.), Harry W. Hazard (dir.) et Kenneth M. Setton (dir.), A History of the Crusades, vol. 5 : The Impact of the Crusades on the Near East, Madison, The University of Wisconsin Press, , 624 p. (ISBN 0-299-09140-6, lire en ligne), p. 412.
  4. Léo Moulin, La Vie quotidienne des religieux au Moyen Âge, Paris, Hachette, , cité dans Pierre C. Lile, « La Médecine monastique dans l'Occident médiéval », Bulletin du Centre d'étude et d'histoire de la médecine de Toulouse, no 22,‎ , p. 6 et suiv. (lire en ligne).
  5. Barra O'Donnabhain, « Archaeology Field School Description », Archaeology and Anthropology Field Schools, University College Cork, 2011 [lire en ligne (page consultée le 2 décembre 2018)].
  6. Arnaud Baudin, « Vitry-en-Perthois au Moyen Âge ou la Mutation inachevée d'un bourg castral Champenois », Mémoires de la Société des sciences et arts de Vitry-le-François, vol. 41,‎ , p. 39 (lire en ligne).
  7. H. Leclère, « El-Kofti », dans Amédée Dechambre (dir.), Dictionnaire encyclopédique des sciences médicales, t. 33 : EGY-EMB, G. Masson, (lire en ligne), p. 558-559.
  8. Michel Fournié, « Rocamadour, un sanctuaire Plantagenêt ? : Une relecture du Livre des miracles », dans Sophie Brouquet (dir.), Sedes Sapientiae : Vierges noires, culte marial et pèlerinages en France méridionale, Toulouse, Presses universitaires du Midi, (lire en ligne), § 32-46 en ligne.