1112 en santé et médecine

événements liés à la santé et la médecine en 1112
Chronologies
Années :
1109 1110 1111  1112  1113 1114 1115
Décennies :
1080 1090 1100  1110  1120 1130 1140
Siècles :
XIe siècle  XIIe siècle  XIIIe siècle
Millénaires :
Ier millénaire  IIe millénaire  IIIe millénaire
Chronologies géographiques
Chronologies thématiques
Croisades Santé et médecine
Calendriers
Romain · Chinois · Grégorien · Hébraïque · Hindou · Hégirien · Persan · Républicain

FondationsModifier

  • Première mention de l'hôtel Saint-Ladre d'Orléans, dans une charte où le roi Louis VI le Gros cède aux lépreux de la ville ses droits sur l'église de Chécy[1].
  • 1112[2],[3] ou [4] : fondation de l'ordre de Saint-Lazare, hospitaliers voués à l'accueil et aux soins des pèlerins atteints de la lèpre, dont la première mention ne remonte cependant qu'à [5].
  • 1112- : la confrérie des bourgeois d'Angers fonde la léproserie Saint-Lazare, sans doute réservée aux hommes, et destinée à recevoir dix à douze résidents[6].

PersonnalitésModifier

NaissancesModifier

RéférencesModifier

  1. Léon Le Grand, « Eugène Jarry, Notes et documents sur la maladrerie (hôtel Saint-Ladre) d'Orléans (extrait du tome 25 des Mémoires de la Société archéologique et historique de l'Orléanais), Orléans, impr. Paul Pigelet, , 72 p., in 8o [compte rendu] », Bibliothèque de l'École des chartes, vol. 81,‎ , p. 342 (lire en ligne).
  2. Joshua Prawer (trad. Gérard Nahon), Histoire du royaume latin de Jérusalem, t. 1 : Les Croisades et le Premier Royaume latin, Paris, éditions du CNRS, coll. « Histoire », , 686 p. (ISBN 978-2-271-05874-4, lire en ligne), p. 357.
  3. François-Alexandre Aubert de La Chesnaye Des Bois, Dictionnaire militaire, ou Recueil alphabétique de tous les termes propres à l'art de la guerre [etc.], t. 2, Paris, Gissey, (lire en ligne), p. 169.
  4. Étienne Dambreville, Abrégé chronologique de l'histoire des ordres de chevalerie, Paris, chez Hacquart, , 388 p. (lire en ligne), p. 27.
  5. (en) David Marcombe, Leper Knights : The Order of St. Lazarus of Jerusalem in England, c.1150-1544, Woodbridge, The Boydell Press, , 320 p. (ISBN 0-85115-893-5, lire en ligne), p. 7.
  6. Jacques-Guy Petit (dir.) et Jean-Paul Saint-André (dir.), Médecine et hôpitaux en Anjou : Du Moyen Âge à nos jours, Rennes, Presses universitaires de Rennes, coll. « Histoire », , 336 p. (ISBN 978-2-7535-0828-6, lire en ligne), p. 47.
  7. Ernest Wickersheimer et Guy Beaujouan (éd.), Dictionnaire biographique des médecins en France au Moyen Âge, vol. 1, Genève, Droz, coll. « Hautes études médiévales et modernes » (no 34/1), (1re éd. 1936) (ISBN 978-2-600-04664-0, lire en ligne), « Gautier », p. 169.
  8. Ernest Wickersheimer et Guy Beaujouan (éd.), Dictionnaire biographique des médecins en France au Moyen Âge, vol. 3 : Supplément, par Danielle Jacquart, Genève, Droz, coll. « Hautes études médiévales et modernes » (no 35), (ISBN 978-2-600-03384-8, lire en ligne), « Giraud », p. 93.
  9. (en) Frances Garrett, « Buddhism and the Historicising of Medicine in Thirteenth-Century Tibet », Asian Medicine, vol. 2, no 2,‎ , p. 205 (lire en ligne).
  10. « Gʹyu-thog Yon-tan-mgon-po, 1126-1202 », Library of Congress, [lire en ligne].
  11. Lucien Leclerc, Histoire de la médecine arabe, t. 2, New York, Burt Franklin, coll. « Research and Source Works » (no 18), 528 p. (lire en ligne), p. 36-37.