10e cérémonie des Razzie Awards

La 10e cérémonie des Golden Raspberry Awards a eu lieu le à l'hôtel Hollywood Roosevelt pour désigner le pire de ce que l'industrie cinématographique a pu offrir en 1989.

À l'occasion de cette cérémonie, des prix spéciaux furent décernés pour désigner les pires interprétations des années 1980. Contrairement aux autres années, aucune récompense ne fut décerné à la Pire révélation.

La liste des nominés est ci-dessous, avec en gras celui qui a reçu le titre.

Pire filmModifier

Star Trek 5 : L'Ultime Frontière (Star Trek V: The Final Frontier) (Paramount), produit par Harve Bennett

Pire acteurModifier

William Shatner dans Star Trek 5 : L'Ultime Frontière (Star Trek V: The Final Frontier)

Pire actriceModifier

Heather Locklear dans Le Retour de la créature du lagon (The Return of Swamp Thing)

Pire second rôle masculinModifier

Christopher Atkins dans Listen to Me

Pire second rôle fémininModifier

Brooke Shields (dans son propre rôle) dans Cannonball III (Speed Zone!)

Pire réalisateurModifier

William Shatner pour Star Trek 5 : L'Ultime Frontière (Star Trek V: The Final Frontier)

Pire scénarioModifier

Harlem Nights, écrit par Eddie Murphy

Pire chanson "originale"Modifier

"Bring Your Daughter to the Slaughter" de L'Enfant du cauchemar (A Nightmare on Elm Street 5: The Dream Child), écrit par Bruce Dickinson

Pire film de la décennie 1990Modifier

Maman très chère (1981, Paramount)

Pire acteur de la décennieModifier

Sylvester Stallone, pour Cobra, Haute Sécurité (Lock Up), Le Bras de fer (Over the Top), Rambo 2 : La Mission (Rambo: First Blood Part II), Rambo 3, Rocky 4, Le Vainqueur (Rhinestone) et Tango et Cash

Pire actrice de la décennieModifier

Bo Derek pour Bolero et Tarzan, the Ape Man

Pire révélation de la décennieModifier

Pia Zadora pour The Lonely Lady et Butterfly

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier

Liens internesModifier

Liens externesModifier