10 000 mètres féminin aux Jeux olympiques d'été de 2008

10 000 m féminin aux Jeux olympiques de 2008
Généralités
Sport Athlétisme
Organisateur(s) CIO
Lieu(x) Pékin
Date
Site(s) Stade national de Pékin

Palmarès
Tenant du titre Xing Huina
Vainqueur Tirunesh Dibaba
Deuxième Shalane Flanagan
Troisième Linet Masai

Navigation

L'épreuve du 10 000 mètres féminin aux Jeux olympiques de 2008 a eu lieu le 15 août 2008 dans le Stade national de Pékin.

Il n'y a pas eu de course de qualification, 31 concurrentes ont participé à la finale. La Turque Elvan Abeylegesse, arrivée deuxième, est disqualifiée en 2017. L'Américaine Shalane Flanagan a ainsi récupéré sa médaille d'argent tandis que la Kényane Linet Masai grimpe sur le podium.

RecordsModifier

Avant cette compétition, les records dans cette discipline étaient les suivants :

Record du monde 29 min 31 s 78 Wang Junxia   Chine Pékin
Record olympique 30 min 17 s Derartu Tulu   Éthiopie Sydney

MédailléesModifier

Or Argent Bronze
  Tirunesh Dibaba   Shalane Flanagan   Linet Masai

RésultatsModifier

La Néerlandaise Lornah Kiplagat emmène la course sur des bases très rapides. Puis, dès la mi-course, la Turque Elvan Abeylegesse passe en tête et impose un rythme qui fait exploser une à une toutes les concurrentes. Kiplagat est distancée alors que quatre athlètes se détachent, Abeylegesse, l'Éthiopienne Tirunesh Dibaba et les deux Kényanes Lucy Wangui et Linet Masai. Sous l'impulsion d'Abeylegesse, les deux Kényanes lâchent prise.

Dans le dernier tour, Dibaba place une accélération et part conquérir le titre olympique dans un temps qui est le deuxième temps de l'histoire. Abeylegesse obtient l'argent en battant le record d'Europe de Paula Radcliffe.

La troisième place, devenue deuxième après disqualification de la Turque en 2017, revient à l'Américaine Shalane Flanagan qui a réussi à revenir sur les athlètes kényanes.

Rang Pays Athlète Temps
    Éthiopie Tirunesh Dibaba 29 min 54 s 66 (OR)
DQ   Turquie Elvan Abeylegesse DQ en 2017
    États-Unis Shalane Flanagan 30 min 22 s 22 (AR)
    Kenya Linet Masai 30 min 26 s 50 (WJR)
5   Russie Mariya Konovalova 30 min 35 s 84 (PB)
6   Russie Inga Abitova 30 min 37 s 33 (SB)
7   Kenya Lucy Wangui 30 min 39 s 96 (PB)
8   Pays-Bas Lornah Kiplagat 30 min 40 s 27 (SB)
9   Nouvelle-Zélande Kimberley Smith 30 min 51 s 00
10   États-Unis Kara Goucher 30 min 55 s 16 (PB)
11   Japon Kayoko Fukushi 31 min 01 s 14 (SB)
12   Grande-Bretagne Joanne Pavey 31 min 12 s 30 (PB)
13   Allemagne Sabrina Mockenhaupt 31 min 14 s 21 (PB)
14   Éthiopie Ejegayehu Dibaba 31 min 22 s 18
15   Pays-Bas Hilda Kibet 31 min 29 s 69
16   Chine Yingying Zhang 31 min 31 s 12 (SB)
17   Japon Yoko Shibui 31 min 31 s 13
18   Kenya Peninah Arusei 31 min 39 s 87
19   Russie Tatyana Khmeleva-Aryasova 31 min 45 s 57
20   Japon Yukiko Akaba 32 min 00 s 37
21   Chine Xue Bai 32 min 20 s 27
22   Hongrie Anikó Kálovics 32 min 24 s 83
23   Grande-Bretagne Kate Reed 32 min 26 s 69
24   Belgique Nathalie De Vos 32 min 33 s 45 (SB)
25   Inde Preeja Sreedharan 32 min 34 s 64
26   États-Unis Amy Begley-Yoder 32 min 38 s 28
27   Mexique Dulce María Rodríguez 32 min 58 s 04
28   Chine Xiaoqin Dong 33 min 03 s 14
29   Espagne Isabel Checa 33 min 17 s 88
30   Éthiopie Mestawet Tufa abandon
31   Maroc Asmae Leghzaoui abandon
32   Ukraine Nataliya Berkut non-partant
Records et Performances

  AR : Record continental (area record)
  CR : Record des championnats (championship record)
  MR : Record du meeting (meet record)
  NR : Record national (national record)
  OR : Record olympique (olympic record)
  PB : Record personnel (personal best)
  SB : Meilleure performance personnelle de la saison (season's best)
  WL : Meilleure performance mondiale de l'année (world leader)
WJR : Record du monde junior (world junior record)
  WR : Record du monde (world record)

Circonstances et Conditions

DNF : N'a pas terminé (did not finish)
DNS : N'a pas pris le départ (did not start)
  DQ : Disqualification (disqualification)
    Q : Qualifié « directement » au prochain tour (ou à la prochaine compétition), lors d'une compétition majeure, grâce au classement ou à la réalisation des minima (automatic qualifier)
    q : Qualifié au prochain tour (ou à la prochaine compétition), lors d'une compétition majeure, grâce au repêchage ou à la réalisation de l'une des meilleures performances parmi celles des « non qualifiés directement » (grâce au meilleur temps ou à la meilleure distance par exemple) (secondary qualifier)