E
ە
Graphies
Isolée ە
Finale ـە
Utilisation
Écriture alphabet arabe
Alphabets kazakh, kirghiz, kurde sorani, ouïghour, ouzbek, turkmène

E ‹ ە › est une lettre additionnelle de l’alphabet arabe qui est utilisée dans l’écriture du kazakh, du kirghiz du Xinjiang, du Pakistan et d’Afghanistan, de l’ouïghour, de l’ouzbek d’Afghanistan, du turkmène d’Iran et d’Afghanistan, et d’autres langues d’Asie centrale, ainsi que dans l’écriture du kurde sorani.

UtilisationModifier

En kurde sorani, ‹ ە › (avec la forme isolée ‹ ئە ›, la forme initiale ‹ ە › et la forme médiane ‹ ـە ›) représente une voyelle mi-ouverte antérieure non arrondie /ɛ/, par exemple dans le mot ‹ سەر › (« tête »).

Représentations informatiquesModifier

Le e arabe peut être représenté avec les caractères Unicode (arabe) suivants :

lettres représentations chaînes
de caractères
points de code descriptions note
lettre ە ەU+06D5 U+06D5 lettre arabe e
lettre ه هU+0647 U+0647 lettre arabe heh suivi par l’antiliant sans chasse en position médiane.


BibliographieModifier

  • (en) Julie D. Allen (dir.) et Unicode Consortium, « Arabic, Range: 0600–06FF », dans The Unicode Standard, Version 8.0, (lire en ligne)
  • (en) Roozbeh Pournader, The right hehs for Arabic script orthographies of Sorani Kurdish and Uighur (no L2/14-136), (lire en ligne)