Škoda Transportation

Škoda Transportation
logo de Škoda Transportation

Création 1859 : création de Škodovy závody
Dates clés 1er mars 1995 : Škoda Dopravní Technika s.r.o.
2004 : Škoda Transportation s.r.o
Fondateurs Drapeau : Tchéquie Emil Škoda
Forme juridique Société par actions de droit tchèque (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Siège social Pilsen
Drapeau de la Tchéquie Tchéquie
Direction Tomáš Ignačák
Actionnaires PPF Beer Topholdco (d) (100%)
Activité Constructeur ferroviaireVoir et modifier les données sur Wikidata
Produits Locomotives, trolleybus, tramways
Société mère PPF Group
Filiales Škoda Electric (d), ŠKODA VAGONKA (d), Škoda Pars (d), Transtech (en), ŠKODA CITY SERVICE (d), Poll (d), ŠKODA TVC (d) et Vagonmash (d)
Effectif 5.600 employés en 2015
Site web www.skoda.cz
Chiffre d'affaires 9 904 757 000 couronne tchèque ()[1]Voir et modifier les données sur Wikidata
Résultat net -379 725 000 couronne tchèque ()[1]Voir et modifier les données sur Wikidata

Škoda Transportation S.A. est une société tchèque de construction mécanique et électrique dont le siège social est implanté à Pilsen, en République tchèque. Elle est spécialisée dans l'ingénierie des transports avec les trains, les tramways et les trolleybus. C'est un des plus grands spécialiste mondial de la traction électrique.

Locomotive Škoda 109E
Škoda 15T ForCity tram à Prague
Škoda 7Ev rame train
ČD Class 471 rame ferroviaire à 2 niveaux

HistoireModifier

La société a été créée par Emil Škoda en 1859 à Pilsen, ville située alors dans le Royaume de Bohême, dans l'Empire d'Autriche et intégré dans la Tchéquie en 1918. La holding Škoda a été divisée en deux branches : Škoda Auto et Škoda Holding.

Le , la compagnie Škoda Holding a été renommée Škoda Dopravní Technika s.r.o. et, depuis le elle opère sous le nom Škoda Transportation s.r.o.. Depuis le , la société est devenue une société privée par actions[2].

Depuis cette date, Škoda Holding, propriétaire de Škoda Transportation, a racheté un certain nombre de sociétés dans le secteur des transports. In 2014, Škoda Transportation a réalisé un chiffre d'affaires de 16,4 milliards CZK.

En 2015, Škoda démarre son expansion internationale avec la reprise du constructeur ferroviaire finlandais Transtech[3].

En 2021, Škoda est pressenti comme repreneur potentiel de l'usine de trains Alstom de Reichshoffen, qui est une condition de l'Union Européenne pour valider le rachat de Bombardier par Alstom.

ProductionsModifier

Dans les années 1990, Škoda Dopravní technika a modernisé 26 tramways Tatra T3 de Pilsen pour les transformer en type T3M.0 (Škoda 01T, 1993-1999) et 20 tramways T3 de Liberec pour les transformer en type T3M.04 (Škoda 02T, 1995-1999). En 1997, le premier tramway Škoda 03 T aussi appelé LTM 10.08, «Astra», «Anitra», a été produit et vendu jusqu'en 2006 a cinq sociétés de transports urbains en République tchèque[4],[5]. D'autres modèles ont suivi, certains exportés[6].

Entre 1996 et 2011, Škoda Transportation a modernisé les rames du métro de Prague type 81-71 en 81-71M[6]. En 2003, la société a dévoilé un nouveau prototype de rame de métro : 6Mt[7]. D'autres contrats comprenaient la production et la modernisation des rames 81-553 (Slavutych) pour Kazan et le Métro de Kiev et fabrique actuellement des rames Ne-va pour le métro de Saint-Pétersbourg[8]. La société produit des locomotives électriques Škoda 109E (séries ČD Class 380 et 381 ZSSK) et modernise des locomotives 71E 71Em (série 163 → 363.5 série ČD Cargo)[9].

DB Regio Oberbayern a commandé en 2013, 6 locomotives de type 109 E 3 (BR 102) et 36 voitures à deux niveaux. De type Bo'Bo' d'une puissance de 6400 kW et d'un poids de 89 tonnes, elles sont aptes à 200 km/h et sont affectée au dépôt de Munich Hbf, pour un service Munich - Nuremberg. Ce n'est qu'en 2021, que toute la série a été livrée [10].

Škoda Transportation holdingModifier

Škoda Transportation est la société mère du groupe qui comprend plusieurs secteurs d'activité d'ingénierie électrique :

  • Škoda Electric, constructeur de matériel électrique de traction pour trolleybus, tramway, locomotive et rames automotrices.
  • Škoda Vagonka, constructeur de wagons voyageurs. La société a été créée en 1900 sous le nom "Staudinger Waggonfabrik A.G.",
  • Škoda City Service, société de services et de maintenance des véhicules de transports en commun de la ville de Pilsen,
  • Škoda TVC, entreprise d'usinage,
  • Transtech Oy, constructeur finlandais d'autocars à deux étages et de tramways à plancher bas,
  • Pars nova, entreprise spécialisée dans la transformation et modernisation de wagons ferroviaires,
  • Lokel, société spécialisée dans la conception, le développement, la production de systèmes de contrôle et de surveillance des trains (SMTC),
  • POLL, société axée sur le développement et la production de systèmes électroniques,
  • Sibelektroprivod, fabricant russe de moteurs électriques de traction pour trolleybus et trains,
  • Ganz-Skoda Electric, constructeur hongrois de moteurs électriques de traction pour trolleybus.


En 2010, la société Trading RS Sp. z o.o.[11] a été créée en Pologne pour représenter toutes les entreprises de transport Škoda dans le pays.

En 2011, Škoda Transportation rachète la société de transport par autobus Autobusová doprava - Miroslav Hrouda s.r.o. de Zbiroh[12], pour tester les nouveaux autobus hybrides.

En 2013, Škoda Transportation crée une filiale à Munich, en Allemagne, Skoda Transportation Deutschland GmbH pour la vente, l'assistance technique et la maintenance des matériels. Cette société assure le développement des affaires en Allemagne, Autriche et Suisse. Cette même année, Škoda Transportation rachète Lokel, société concepteur et fabricant d'instruments électroniques basé à Ostrava[13].

En 2015, Škoda Transportation a acquis une participation majoritaire dans le fabricant finlandais Transtech Oy et en 2016, crée une filiale aux États-Unis, sous le nom de Skoda Transportation USA LLC.

La holding employait près de 5 600 personnes en 2015, avec un chiffre d'affaires atteignant 17 milliards de couronnes tchèques.

Autres activitésModifier

Škoda Transportation a plusieurs autres activités à son actif comme l'environnement, la recherche et l'innovation. En collaboration avec l'Université de Bohême de l'Ouest à Pilsen, Škoda Transportation gère le Centre des sciences Techmania à Pilsen, qui vise à stimuler l'intérêt des jeunes pour les sciences et la technologie. L'exposition, qui évolue constamment à mesure que de nouveaux programmes sont ajoutés, accueille chaque année des dizaines de milliers d'écoliers et d'étudiants qui apprennent de manière engageante les différents principes des mathématiques et de la physique[14],[15].


RéférencesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. a et b rapport annuel, consulté le  
  2. Commercial register - Škoda Transportation a.s., Available at http://or.justice.cz
  3. « CAF et Skoda candidats à la reprise de Reichshoffen », sur ville-rail-transports.com (consulté le 22 septembre 2020)
  4. Mara Robert, « Tatra T3 1960–2000. 40 let tramvají Tatra T3 », K-Report Pavel Malkus,‎ , p. 95 (ISBN 80-903012-0-7)
  5. Černý Martin, « Malý atlas městské dopravy 2002 », Gradis Bohemia,‎ , p. 50–51 (ISBN 80-902791-5-5)
  6. a et b Havlíček Petr, « Vozový park pražského metra je kompletní », Městská doprava,‎ , p. 67
  7. Heller Petr & Lang Petr, « Nový vůz metra ŠKODA 6Mt », Městská doprava,‎ , p. 15–18
  8. « Metro » (consulté le 21 mars 2018)
  9. « Tramvaje » (consulté le 21 mars 2018)
  10. Railpassion N° 283, mai 2021
  11. « Společnosti ŠKODA » (consulté le 21 mars 2018)
  12. Úplný výpis z obchodního rejstříku - Autobusová doprava-Miroslav Hrouda s.r.o., C 18423 vedená u Krajského soudu v Plzni. Dostupné na http://or.justice.cz
  13. Škoda Transportation přebírá dopravce Autobusová doprava - Miroslav Hrouda s.r.o., BUSportál.cz, 9. 11. 2011, dabra
  14. Science Centrum pomůže technickým oborům. Plzeňský deník, 7. 6. 2007
  15. Techmania poučí i pobaví. Plzeňský deník, 14. 3. 2007.

Liens extérieursModifier