Ōkuninushi

divinité shintō

Ōkuninushi (大国主?) est un kami du shintoïsme. Son nom signifie littéralement « Maître de la grande terre » et il passe pour être un dieu créateur de nations, de l'agriculture, des affaires et de la médecine. Il est également considéré comme le dieu du mont Miwa, puis du mont Hiei et le protecteur de certains complexes religieux.

Ōkuninushi
Ōkuninushi Bronze Statue.jpg
Statue en bronze d'Ōkuninushi au Izumo-taisha.
Biographie
Domiciles
Père
Mère
Kushinada hime (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Fratrie
Takiribime (d)
Oyatsuhime and Tsumatsuhime (d)
Isotakeru (d)
Suseri-hime (d)
Ukanomitama
Toshigami
Yamato no ookunitama no kami (d)
Kumanokusubi (d)
Amatsuhikone (d)
Tagitsuhime (d)
Ikutsuhikone (d)
Ichikishimahime (d)
Amenohohi (d)
Oshihomimi (d)
Wakumusubi (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoints
Suseri-hime (d)
Ya kami hime (d)
Nunakawa hime (d)
Kamuyatate hime no mikoto (d)
Takiribime (d)
Tagitsuhime (d)
Totori no kami (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfants
Kotoshironushi (en)
Oomononushi (en)
Honoakari (d)
Yamato no ookunitama no kami (d)
Saruta-hiko
Ōyama kui no kami (d)
Takehiratorinomikoto (d)
Torinarumi no kami (d)
Ki no mata no kami (d)
Ajisukitakahikone
Takeminakata (en)
Hitokotonushi (d)
Shitateruhime (d)
Honoakari (d)
Amenowakahiko (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Ses autres noms incluent notamment :

  • dans le Kojiki : Ōnamuji no kami, Ashiharashiko no o no kami, Yachihoko no kami, Utsushi kunitama no kami ;
  • dans le Nihongi : Ōmononushi no kami, Kunitsukuri ōnamuchi no mikoto, Ashihara no shikoo, Yachihoko no kami, Ōkunitama no kami, Utsushi kunitama no kami.

Ōkuninushi no kami aurait été le seigneur de la province d'Izumo avant de devenir le vassal de Ninigi-no-Mikoto, un trône qu'il avait reçu de Susanoo no Mikoto et qu'il tenta de défendre par des intrigues avant de céder sans combattre face à Takemikazuchi no kami, dieu de la guerre et des éclairs. En compensation de sa soumission à Ninigi, il est mythologiquement promu au rang de maître du monde invisible des esprits et de la magie, et dans les faits, Izumo conserve une certaine autonomie religieuse par rapport à la dynastie de Yamato et au shintoïsme d'Ise. Ainsi, l'un de ses rôles les plus importants est d'accueillir en son sanctuaire d'Izumo le rassemblement annuel des dieux, lors du « mois sans dieu ».

D'après Hirata Atsutane, après la mort, les corps des Japonais vont au yomi, tandis que leurs âmes deviennent des kamis au sein du royaume spirituel de Ōkuninushi.

Source de la traductionModifier

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier