Þórðarbók

Le Þórðarbók est un manuscrit islandais, rédigé au XVIIe siècle (au plus tard en 1670) par Þórður Jónsson[1]. Il s'agit d'une version du Landnámabók basée sur une version médiévale de l'œuvre, le Melabók, et une version moderne, le Skarðsárbók[1].

Le Melabók est le texte le plus fidèle au Styrmisbók (lui-même basé sur l'œuvre originale), car les deux autres versions médiévales conservées (le Sturlubók et le Hauksbók) ont également utilisé d'autres sources, notamment les sagas[1]. Comme le Melabók est aujourd'hui très fragmentaire (bien plus qu'à l'époque de la rédaction du Þórðarbók), l'étude du Þórðarbók qui en est en partie dérivé n'en est que plus importante[1].

Notes et référencesModifier

  1. a b c et d (en) Hermann Pálsson et Paul Edwards, The Book of Settlements : Landnámabók, (ISBN 9780887553707, lire en ligne), p. Introduction