Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Melchior.

Îles Melchior
Les Îles Melchior
Les Îles Melchior
Géographie
Continent Drapeau de l'Antarctique Antarctique
Archipel Archipel Palmer
Localisation Océan Austral
Coordonnées 64° 19′ S, 62° 57′ O
Nombre d'îles Plus de 15
Île(s) principale(s) Île Eta, Île Omega
Administration
Statut Libre accès - Traité sur l'Antarctique

Drapeau de l'Antarctique Antarctique
Pays Revendications territoriales en Antarctique
Province d'Argentine Terre de Feu, Antarctique et Îles de l'Atlantique Sud

Province du Chili Province de l'Antarctique chilien

Royaume-Uni Territoire antarctique britannique

Géolocalisation sur la carte : Antarctique

(Voir situation sur carte : Antarctique)
Îles Melchior
Îles Melchior

Géolocalisation sur la carte : péninsule Antarctique

(Voir situation sur carte : péninsule Antarctique)
Îles Melchior
Îles Melchior

Les îles Melchior, parfois appelées archipel Melchior, sont un groupe d'îles australes, couvertes de glace, situées près du centre de la baie de Dallmann (en), dans l'archipel des Îles Palmer. Revendiquées par l'Argentine qui y a installé une base scientifique, par le Chili et par le Royaume-Uni, elles sont régies par le Traité sur l'Antarctique.

Sommaire

HistoireModifier

Les îles sont vues pour la première fois par une expédition allemande sous la direction de Eduard Dallmann, en 1873-1874, sans qu'un nom leur soit donné à cette époque. Il y a en réalité deux îles, nommées alors l'île Omega, au sud de l'île Êta.

Elles sont de nouveau observées par l'expédition arctique de 1903-1905 dirigée par l'explorateur Jean-Baptiste Charcot, qui appelle « Île Melchior » ce qui lui paraît être une grande île plus à l'Est que les autres. Charcot la nomme ainsi en l'honneur du vice-amiral Jules Melchior (1844-1908).

Les principales îles de cet archipel sont les suivantes :

AdministrationModifier

Le statut administratif de ces îles est régi par le Traité sur l'Antarctique signé en 1959 et par les conventions ultérieures. Ces actes diplomatiques affirment le libre accès aux îles, leur caractère démilitarisé, et encouragent la préservation du cadre naturel, la recherche scientifique et la coopération internationale.

Plusieurs pays revendiquent ces îles : l'Argentine, le Chili et le Royaume-Uni.

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier