Île de la Piboulette

île française

Île de la Piboulette
Écluse de Caderousse
Écluse de Caderousse
Géographie
Pays Drapeau de la France France
Localisation Rhône
Coordonnées 44° 05′ 36″ N, 4° 43′ 10″ E
Point culminant 28[1] m
Géologie Île fluviale
Administration
Région Occitanie
Département Vaucluse
Ville Caderousse
Autres informations
Géolocalisation sur la carte : Vaucluse
(Voir situation sur carte : Vaucluse)
Île de la Piboulette
Île de la Piboulette
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Île de la Piboulette
Île de la Piboulette
Catégorie:Île en France

L'île de la Piboulette est une île située sur le Rhône, appartenant administrativement à Caderousse, dans le département du Vaucluse en région Provence-Alpes-Côte d'Azur.

DescriptionModifier

Elle s'étend sur plus de 3,7 km de longueur et à la forme d'une poire. Sa largeur maximale est d'environ 1,1 km pour une largeur minimale de moins de 200 m.

La départementale 238 la traverse par l'écluse de Caderousse et longe sa côte nord-est durant 1,7 km.

L'île est classée parmi les Zones Naturelles d’Intérêt Écologique, Faunistique et Floristique (ZNIEFF)[2]. Une trentaine de castors y a été répertoriée en 1953[3].

HistoireModifier

 
Hannibal traversant le Rhône

Les historiens proposaient l'île de la Piboulette comme un des lieux possibles où Hannibal aurait pu traverser le Rhône [4],[5],[6]. Si Hannibal traversa bien le Rhône dans la région pour se rendre en Italie en passant par les Alpes, des études récentes n'envisagent pas son passage sur l'île[7].

L'île est ravagée le 10 janvier 1574 par les Huguenots[8].

En 1809, alors propriété privée de Mme Gramont, l'île était reliée aux rives du Rhône par deux bacs à traille, l'un côté Vaucluse, l'autre côté Gard.

Le 30 mai 1841, une tornade dévasta l'île et en arracha de nombreux arbres[9].

Dès 1856, des travaux d'endiguement sont effectués par le duc de Grammont[10] puis un nivellement est fait en 1866[11].

En 1883, une proposition de bacs est soutenue par les municipalités de Caderousse et Orange. Leurs installations sont en partie financées par ces communes, qui prennent en charge les rampes et chemins d'accès. Ils furent utilisés jusqu'à la Seconde Guerre mondiale[12].

En 1924, un séisme se fit ressentir sur l'ile qui provoqua des lézardes au chateau[13]

Au centre de l'île, très boisée et giboyeuse avant les aménagements du Rhône, se trouvait avant la Première Guerre mondiale, le château de la Piboulette, en réalité grand pavillon de chasse construit par un certain Lafarge pour accueillir de nombreux convives. Propriété agricole après la Guerre, un incendie détruit le château dans les années 2000. Les bâtiments qui restent sont de nos jours occupés par un Groupement Forestier qui exploite les bois de l’île[14].

Une scène du roman Le Château des Oliviers, 20 ans après de Frédérique Hébrard, Catherine Velle et François Velle (Flammarion, 2013), se passe sur l'île[15].

Notes et référencesModifier

  1. Mesure sur elevationmap
  2. Classement de l'île
  3. La Terre et la vie, vol. 100-101, 1953, p. 135
  4. Le passage du Rhône et des Alpes par Hannibal par Emmanuel Davin, Bulletin de l'Association Guillaume Budé (1958)
  5. Une révolution sensationnelle dans l'histoire des peuples par Chanoine René Bailet, Bulletin de l'Association Guillaume Budé (1960)
  6. Serge Lancel, Hannibal, Fayard, 1995, p. 120
  7. Philippe Leveau, Le franchissement du Rhône par Hannibal : le chenal et la navigation fluviale à la fin de l'âge de fer, PUF, Revue archéologique no 35, 2003, p. 25-50 disponible sur Cairn.info
  8. Guillaume Gronfier, Le Trésor d'Ancézunes, 2012, p. 168
  9. L'Institut, section 1, 1841, p. 203
  10. Jacques Bethemont, Le thème de l'eau dans la vallée du Rhône, 1998, p. 140
  11. Journal d'agriculture pratique no 1, vol. 37, p. 296
  12. Édition Archives départementales de Vaucluse, « Passage d'une rive à l'autre », (ISBN 2860840214)
  13. Les "séismes" de la Piboulette en septembre 1924 Première note par J. Lambert et J. Vogt, BRGM (1982)
  14. Caderousse : le Château de la Piboulette hier et aujourd’hui (avec photographies anciennes et modernes).
  15. Le Château des Oliviers, 20 ans après, 2013, p. 46

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier