Île de Ioannina

village grec

Île de Ioannina
Νήσος Ιωαννίνων (gr)
L'île de Ioannina
L'île de Ioannina
Géographie
Pays Drapeau de la Grèce Grèce
Localisation Lac de Ioannina
Coordonnées 39° 40′ 36″ N, 20° 52′ 30″ E
Superficie 0,432 km2
Point culminant 522 (430 m)
Administration
Périphérie Épire
District Ioannina
Commune Ioannina
Démographie
Population 219 hab. (2011)
Densité 506,94 hab./km2
Autres informations
Géolocalisation sur la carte : Grèce
(Voir situation sur carte : Grèce)
Île de Ioannina
Île de Ioannina
Île en Grèce

L’île de Ioannina (grec moderne : Νήσος Ιωαννίνων) est une île située au milieu du lac de Ioannina, en Épire, Grèce, et rattachée à la  municipalité de Ioannina. Sa superficie est de 0,2 km2 ; sa plus grande longueur est de 800 m et sa plus grande largeur de 500 m. Sa population était de 347 habitants en 2001 et de 219 en 2011. Elle est accessible par bateau ou ferry à partir de la ville de Ioannina[1].

L'île de Ioannina, au milieu du lac Pamvotis.

HistoireModifier

L'île est mentionnée dès le XIIIe siècle, lorsque le premier monastère, celui d'Agios Nikolaos de Philanthropénoi, a été construit en 1291[2]. Peu de temps après, un second monastère a été construit, le monastère Agiou Nikolaou Ntiliou ou Agiou Nikolaou Stratigopoulou[3]. Pendant la domination ottomane, la communauté monastique dans l'île s'est développée, si bien que deux autres monastères ont été fondés au cours du XVIe ou de la fin du XVe siècle, le monastère Agiou Nikolaou Méthodiou et le monastère de Podromou. Au cours du XVIIe siècle, trois nouveaux monastères ont été construits : le monastère de Saint-Pantaléon, le monastère de la Métamorphosis tou Sôtiros et le monastère de Profiti Ilia. Le petit village de l'île s'est développé probablement au cours du XVIIe siècle et a prospéré sous le règne d'Ali Pacha. C'est en ce lieu qu'Ali Pacha, chassé par l'armée ottomane, mourut en 1822[4].

Lieux d'intérêtModifier

 
Carte interactive de l'Île de Ioannina
  • Monastère d'Agios Nikolaos de Philanthropenoi. Construit en 1291 ou 1292, c'est le plus ancien monastère de l'île. Il est situé au sud-est du village[2].
  • Monastère d'Agios Nikolaos Ntiliou. Il est situé au sud du monastère d'Agios Nikolaos de Philanthropenoi et a été construit peu de temps après ce monastère[3] .
  • Monastère d'Agia Eléousa. Il est situé au sud de monastère d'Agios Nikolaos Ntiliou. Initialement, le monastère portait le nom de monastère d'Agios Nikalaos Méthodatos. Il a été construit probablement au XVIe siècle[5].
  • Monastère de Profitis Ilias. Il est situé au point le plus haut de l'île et a été construit probablement au cours du XVIIe siècle, à la place d'une église plus ancienne[5].
  • Monastère de la Métamorphosis tou Sôtiros. Il est situé dans la partie sud-ouest de l'île, construit probablement au début du XVIIe siècle[5].
  • Monastère de Prodromos. Il est situé au sud-est du village et date du début du XVIe siècle.
  • Monastère d'Agios Panteleimonas. Il est situé près de monastère de Prodromos. Ali-Pacha a été assassiné à cet endroit[4],[5].
  • Le village est un bon exemple d'architecture traditionnelle de l’Épire, avec ses maisons en pierre aux toits d'ardoise. Il est situé dans la partie nord de l'île.
 
L'île et la ville de Ioannina, sur le lac Pamvotis.

Notes et référencesModifier

  1. Kallikratis law Greece Ministry of Interior (el)
  2. a et b (en) « Monastery of Agios Nikolaos of Philanthropenoi », odysseus.culture.gr (consulté le 9 mai 2015)
  3. a et b (en) « Ιερές μονές στο νησάκι των Ιωαννίνων », matia.gr (consulté le 9 mai 2015)
  4. a et b (en) « Ιωάννινα: Το νησί των μύθων », ethnos.gr (consulté le 9 mai 2015)
  5. a b c et d (en) « Τα Μοναστήρια του Νησιού των Ιωαννίνων. », romiosini.org.gr (consulté le 11 mai 2015)

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier