Ouvrir le menu principal

Île aux Marins

île française et ancienne commune
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Île aux Chiens.

Île aux Marins
Une maison de pêcheur sur l'île aux Marins, avec la côte de l'île de Saint-Pierre en arrière plan.
Une maison de pêcheur sur l'île aux Marins, avec la côte de l'île de Saint-Pierre en arrière plan.
Géographie
Pays Drapeau de la France France
Archipel Saint-Pierre-et-Miquelon
Localisation Océan Atlantique
Coordonnées 46° 47′ 10″ N, 56° 09′ 00″ O
Point culminant le cap Baudry (35 m)
Géologie Île continentale
Administration
Collectivité d'outre-mer Saint-Pierre-et-Miquelon
Démographie
Population Aucun habitant
Autres informations
Découverte Préhistoire
Fuseau horaire UTC−03:00

Géolocalisation sur la carte : Saint-Pierre-et-Miquelon

(Voir situation sur carte : Saint-Pierre-et-Miquelon)
Île aux Marins
Île aux Marins
Îles en France

L'île aux Marins (anciennement « île aux Chiens », jusqu'en 1931) est une petite île de l'archipel de Saint-Pierre-et-Miquelon, située en face du port de Saint-Pierre. Elle est aujourd'hui inhabitée.

GéographieModifier

D'une longueur de 1 700 mètres pour une largeur variant de 100 à 700 mètres, elle se présente comme une large bande de terre plate à quelques centaines de mètres au large du port de Saint-Pierre, dans un direction grossièrement sud-ouest/nord-est. Son altitude maximale est de 35 mètres, au cap Baudry au nord de l'île.

Au nord-est se trouvent deux autres plus petites îles, l'île aux Vainqueurs et l'île aux Pigeons.

L'île aux Marins est aujourd'hui inhabitée mais quelques maisons de bois subsistent encore, disséminées principalement dans sa partie sud.

HistoireModifier

L'île a connu une forte activité jusqu'à la fin du XIXe siècle comme annexe du port de Saint Pierre pour les activités liées à la pêche à la morue avec un village ayant compté jusqu'à 600 habitants[1]. Ceux-ci étaient alors appelés « Pieds rouges[2] ».

Le , l'île est touchée par un raz-de-marée provoqué par le tremblement de terre des Grands Bancs qui submerge la partie basse de l'île et déplace quelques maisons. Aucune victime n'est à déplorer (l'île de Saint-Pierre par son orientation sera épargnée mais la côte sud de Terre Neuve sera plus durement touchée, avec de nombreux morts).

En 1931, par arrêté municipal, son nom initial de l'île aux Chiens fut changé en celui de l'île aux Marins.

L'île est rattachée à la commune de Saint-Pierre en 1945[1].

Elle est inhabitée depuis 1963[1]. Cependant, elle a connu un regain d'activité dans les années 1980 avec la rénovation des anciennes maisons de pêcheurs. Aujourd'hui l'île est seulement habitée à la bonne saison (d'environ mai à septembre).

En 2011, sept bâtiments de l'île se voient protégés au titre des monuments historiques dont la Chapelle Notre-Dame-des-Marins, et un supplémentaire en 2014 (la maison Jézéquel). Sur les 13 bâtiments protégés à Saint-Pierre-et-Miquelon, 8 se trouvent sur l'île aux Marins.

Galerie photosModifier

  Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Notes et référencesModifier

  1. a b et c INSEE, « Le recensement de la population à Saint-Pierre-et-Miquelon en 2006 », Insee Première, no 1178,‎ (lire en ligne)
  2. L'origine de ce nom reste inconnue, peut-être en rapport avec le nom similaire donné aux pécheurs à pied de la baie du Mont-Saint-Michel aux pieds rougis par le froid, une partie des habitants de l'île étant d'origine normande, selon Jacqueline Nicole-Le Hors (Des pionniers aux îles Saint-Pierre et Miquelon: une odyssée, 1986)

Sur les autres projets Wikimedia :