Ouvrir le menu principal

Patinoire de l'Île Lacroix

patinoire municipale sur l'île Lacroix
(Redirigé depuis Île Lacroix (patinoire))
Patinoire Guy-Boissière
Île Lacroix
Patinoire de l'île Lacroix-1.jpg
Généralités
Adresse
Centre Sportif Guy-Boissière
Avenue Jacques-Chastellain
76 100 Rouen Drapeau de la France France
Construction et ouverture
Ouverture
14 janvier 1992
Architecte
Artefact & Groupe 3 Architectes (1992) / Octant (2020)
Utilisation
Clubs résidents
Équipement
Capacité
2 747 places assises (3 279 en 2020)
Dimensions
Patinoire de détente - 52 × 26
Patinoire des Dragons - 60 × 30
Localisation
Coordonnées
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Red pog.svg
Localisation sur la carte de la Seine-Maritime
voir sur la carte de la Seine-Maritime
Red pog.svg
Localisation sur la carte de Rouen
voir sur la carte de Rouen
Red pog.svg

L'île Lacroix, du nom de l'île où elle est implantée, est le nom donné à la patinoire de Rouen. Elle fait partie du centre sportif Guy-Boissière, anciennement centre sportif du docteur Duchêne[1]. Elle a été réalisée par les cabinets d'architecture rouennais Groupe 3 Architectes et Artefact et a été ouverte le 14 janvier 1992.

Le nom a changé en mars 2006 afin d'honorer la mémoire de Guy Boissière ancien entraîneur des Vikings de Rouen[2].

La patinoire est répartie en deux salles :

  • la patinoire de détente, qui mesure 56 mètres sur 26, accueille le grand public ;
  • la patinoire olympique, qui mesure 60 mètres sur 30, d'une capacité d'accueil de 2 747 places assises, sert aux compétitions et accueille notamment les matchs de hockey sur glace de l'équipe du Rouen hockey élite 76.

Au terme de dix années de dérogations, la patinoire ferme à l'été 2010 de façon à permettre la mise aux normes européennes du fluide frigorigène circulant sous les deux glaces (détente et olympique) : du R507 remplace le fréon. En parallèle, les bandes et les balustrades d'origine sont également remplacées[3]. En 2020, après 17 mois de travaux, la patinoire s'offrira une importante réhabilitation, un cube vidéo, un show lumineux, 548 places[4] et 7 loges supplémentaires sont attendus dans cette nouvelle extension imaginée par le cabinet d'architecture Octant[5].

Notes et référencesModifier

  1. Du nom du docteur Auguste Duchêne (1905-1967), adjoint au maire de Rouen, chargé des sports, de 1965 à 1967.
  2. (fr) Délibération de la mairie de Rouen sur http://www.rouen.fr.
  3. (fr) Article sur http://www.rhe76.com.
  4. (fr) Article sur https://www.paris-normandie.fr.
  5. (fr) Article sur https://france3-regions.francetvinfo.fr.

Articles connexesModifier