Ouvrir le menu principal

« Íxquac » (également orthographié « ixquahuac » ou « ixquauac ») est le nom nahuatl du couteau de sacrifice en silex[1] utilisé pour les sacrifices humains rituels en Mésoamérique. Ce mot signifie « gros visage »[2] ; l'explication la plus couramment apportée au sens de ce mot est qu'il faisait allusion aux décorations donnant la forme d'un visage à un grand nombre d'ixquac retrouvés par les archéologues[2]. Ce terme est parfois remplacé, par métonymie, par le mot nahuatl « técpatl » signifiant « silex ».

Certains íxquac étaient pourvus d'un manche[2].

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Sommaire

Notes et référencesModifier

  1. Graulich 2005, p. 279.
  2. a b et c Graulich 2005, p. 278.

AnnexesModifier

Articles connexesModifier

BibliographieModifier