Ouvrir le menu principal

Principauté épiscopale de Wurtzbourg

(Redirigé depuis Évêché de Wurtzbourg)
Page d'aide sur l'homonymie Pour le diocèse moderne, voir Diocèse de Wurtzbourg.
Principauté épiscopale de Wurtzbourg

Hochstift Würzburg (de)

1168 – 1803

Drapeau Blason
Description de cette image, également commentée ci-après
Évéchés de Wurtzbourg et de Bamberg
Informations générales
Statut Principauté ecclésiastique
Capitale Wurtzbourg
Langue allemand
Religion Église catholique romaine

Entités suivantes :

La principauté épiscopale de Wurtzbourg (en allemand : Hochstift Würzburg) est une principauté ecclésiastique du Saint-Empire romain germanique.

HistoireModifier

Le diocèse est créé en 743, et devient à la fin du VIIIe siècle, suffragant du diocèse de Mayence (→ Province ecclésiastique de Mayence).

Au XVIIIe siècle, le prince-évêque de Wurtzbourg est aussi évêque de Bamberg. En 1803, l’évêché est médiatisé et annexé à l'Électorat de Bavière. Après la défaite de l’Autriche en 1805, la Bavière donne Wurtzbourg à l’ancien grand-duc de Toscane, Ferdinand III, qui devient grand-duc de Wurtzbourg.

Ce nouvel État, qui porte d'abord le nom d’Électorat de Wurtzbourg (Kurfürstentum Würzburg) jusqu'en 1806, puis celui de grand-duché de Wurtzbourg (Großherzogtum Würzburg) après la dissolution du Saint-Empire, rejoint la Confédération du Rhin le 30 septembre 1806, et acquiert Schweinfurt en 1810. Par un traité austro-bavarois du 3 juin 1814, il est dissous et retourne à la Bavière. Ferdinand III retrouve le grand-duché de Toscane après le congrès de Vienne.

Le diocèse catholique de Wurtzbourg est rétabli en 1821 sans pouvoir temporel.

La résidence des princes-évêques de Wurtzbourg est aujourd'hui classée au patrimoine mondial de l'UNESCO, et demeure l'un des plus beaux exemples de l'architecture baroque allemande.

Évêques de Wurtzbourg, 743–1808Modifier

Grand-duché de Wurtzbourg 1805-1814Modifier