Études de droit en France

Études de droit en France
Image illustrative de l’article Études de droit en France
Certification du ministère de l'Enseignement supérieur garantissant son contrôle et l'authenticité du diplôme.
Pays Drapeau de la France France
Drapeau de l’Union européenne Union européenne
Établissements Université
Direction Ministère de l'Enseignement supérieur
Taux de réussite 43 % pour l'année scolaire 2019-2020
Sélection
Diplômes requis Licence
Accès Bac + 3 (Niveau 6)
Diplôme
Durée de la formation 2 ans
Diplôme délivré Diplôme national de master
Niveau du diplôme
au RNCP
Bac + 5 (Niveau 7)
Grade Master
Débouchés
Diplômes accessibles Doctorat

En France, les études de droit se réalisent dans les facultés de droit ou écoles de droit ont reçu depuis 1984 l'appellation administrative d'unités de formation et de recherche en droit (UFR de droit).

Elles sont une composante des universités destinées à former des étudiants à l'étude du droit et des sciences politiques afin de les préparer aux professions juridiques ou judiciaires. L'expression « faculté de droit » continue à être utilisée couramment.

Avant la réforme dite Licence-Master-Doctorat (LMD), les universités avaient le monopole de la délivrance des diplômes sanctionnant l'accomplissement d'études à dominante juridique. Depuis, certains établissements (privés et publics) accrédités et contrôlés par l'État peuvent aussi délivrer de tels diplômes. Elles assurent aussi la formation continue. Il existe à nouveau depuis 2008 des filières d'enseignement et de recherche privées qui délivrent les diplômes de droit.

La Conférence des doyens de droit et science politique est l'association loi de 1901 regroupant l'ensemble des directeurs d'UFR de droit en France.

Professions des études de droitModifier

 
Façade de la Faculté de droit de l'Université de Paris 1 Panthéon Sorbonne.
 
Façade de la Faculté de droit de l'Université de Paris 1 Panthéon Sorbonne.

Les études de droit sont utiles pour exercer des fonctions judiciaires, indispensables pour les offices ministériels, et les professions juridiques réglementées :

Enfin, elles peuvent conduire l'étudiant à exercer en tant que salarié comme juriste d'entreprise, d'une association ou d'une collectivité publique (fonction publique).

Elles peuvent aussi conduire, après la soutenance d'une thèse, à des fonctions d'enseignant dans les universités ou les écoles qui dispensent des formations juridiques :

Liste des diplômes de droitModifier

AnciensModifier

Concernant le DES, le DEA et le DESS on parlait de troisième cycle universitaire.

ActuelsModifier

Liste de toutes les optionsModifier

  • Pas d'options pour la licence.
  • Master en droit privé
    • Option droit privé de la famille
    • Option droit immobilier
    • Option droit des affaires
    • Option droit des assurances
    • Option droit de la consommation
    • Option droit social
    • Option droit de la propriété intellectuelle, industrielle et commerciale
    • Option droit de la presse, de la publicité et de l'internet,
    • Option droit pénal
    • Option administration et liquidation des entreprises en difficulté
    • Option droit notarial
  • Master en droit public
    • Option droit administratif
    • Option droit fiscal
    • Option droit des collectivités locales
    • Option droit de la construction et de l'urbanisme
    • Option droit international

Options professionnalisantesModifier

Parmi eux, il existe deux masters de droit professionnalisant, l'un facilitant l'accès à la profession de notaire, l'autre simplifiant l'accès aux fonctions d'administrateur judiciaire et de mandataire judiciaire.

Liste des facultés de droitModifier

 
 
Amiens
 
Angers
 
Besançon
 
Bordeaux
 
Brest
 
Caen
 
Clermont-Ferrand
 
Dijon
 
Grenoble
 
Lille
 
Limoges
 
Lyon
 
Marseille
 
Montpellier
 
Nancy
 
Nantes
 
Nice
 
Paris
 
Poitiers
 
Reims
 
Rennes
 
Rouen
 
Strasbourg
 
Toulouse
 
Tours
Études de droit en France (France)

Au printemps 2008, il est possible de suivre des études juridiques, au moins jusqu'en deuxième année de licence, dans 87 villes où il existe soit une UFR de droit ou une de leurs annexes délocalisées, soit une faculté libre de droit.

Île-de-FranceModifier

Auvergne-Rhône-AlpesModifier

Provence-Alpes-Côte d'AzurModifier

Hauts-de-FranceModifier

Pays de la LoireModifier

BretagneModifier

Grand EstModifier

OccitanieModifier

Nouvelle-AquitaineModifier

Centre-Val de LoireModifier

Bourgogne-Franche-ComtéModifier

NormandieModifier

CorseModifier

Outre-merModifier

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier

Liens externesModifier