Ouvrir le menu principal

Étolos

personnage de la mythologie grecque
Étolos
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Fonctions
Roi d’Élide (d)
Roi d’Étolie (d)
Biographie
Père
Fratrie

Péon; Épéios; Eurycyde; Naxos;

Pisos
Conjoint
Pronoe (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfants

Étolos (en grec ancien Αἰτωλός/Aitôlós) est roi d'Élis, dans le Péloponnèse, puis roi d’Étolie. Il est le fils d'Endymion et d'une Nymphe[1]. Il a pour frère et sœurs : Péon, Épéios, Eurycyde (ou Eurypyle), Naxos et Pisos. Il a comme femme Pronoé, fille de Phorbas (en). Ils eurent deux fils : Pleuron et Calydon.

MytheModifier

Pour choisir lequel de ses fils lui succéderait, Endymion leur fit courir une course à Olympie. Le gagnant devait monter sur le trône à la mort d'Endymion. Épéios gagna la course et devint roi. Péon s'exila en Macédoine. Étolos resta dans le Péloponnèse et monta sur le trône à la mort d'Épéios. Mais, ayant tué Apis, le roi du pays, les fils de la victime l'obligèrent à s'exiler. Son exil le mena au nord du golfe de Corinthe, à l'embouchure du fleuve Achéloos, où il fut hébergé par les fils d'Apollon et de Phthie : Doros, Laodocos et Polypétès. Il tua ses hôtes et chassa les Curètes afin de régner sur le pays. C'est après sa mort que le pays prit le nom d'Étolie[2],[3],[4].

Notes et référencesModifier

  1. Pierre Grimal, Dictionnaire de la mythologie grecque et romaine, Paris, Presses Universitaires de France, , p. 17
  2. Apollodore, Bibliothèque, p. I, VII 6 et 7
  3. Pausanias, Description de la Grèce, p. V, I, 2 à 8
  4. Pindare, Olympiques, p. I, 28