Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gardiner.
Étienne Gardiner
Der-kanonikus-stephan-gardiner.jpg
Portrait par Quentin Massys, Galerie Liechtenstein, Vaduz
Fonctions
Évêque catholique
Évêque de Winchester
Évêque diocésain
Diocèse de Winchester
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 72 ans)
LondresVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Formation
Activités
Autres informations
Religions
Lieu de détention

Étienne Gardiner (en anglais Stephen[1] Gardiner), né à Bury St Edmunds Suffolk, le , et mort à Londres, le , est un religieux catholique et homme politique anglais. Il fut lord chancelier sous le règne de Marie Ire.

Sommaire

BiographieModifier

Par descendance illégitime, il est le petit-fils de Jasper Tudor.

Remarqué par le cardinal Thomas Wolsey qui en fait son secrétaire, Gardiner est connu pour son opposition au calviniste Thomas Cranmer. Il sert aussi sous Henri VIII, dont il essaye vainement de débusquer les tendances protestantes de la dernière épouse, Catherine Parr. Mais, en 1546, il perd la confiance du roi.

Durant le règne d'Édouard VI, il est enfermé à la tour de Londres, dont la nouvelle reine Marie Tudor, devenue Marie Ire, le libère, avant d'en faire son chancelier.

Gardiner dans des œuvres de fictionModifier

Notes et référencesModifier

  1. Pour l'explication sur le doublet « Étienne » et « Stéphane » voir l'article consacré au prénom Étienne. Étienne est le nom traditionnel retenu en français.

Liens externesModifier