État d'Imo

état du Nigeria

Imo
Administration
Pays Drapeau du Nigeria Nigeria
Capitale Owerri
Date de création
Gouverneur Hope Uzodinma
Code ISO NG-IM
Démographie
Population 4 485 075 hab. (2005)
Densité 811 hab./km2
Géographie
Coordonnées 5° 29′ nord, 7° 02′ est
Superficie 553 000 ha = 5 530 km2
Latitude 4° 45' à 7° 15' Nord
Longitude 6° 50' à 7° 25' Est
Localisation
Localisation de Imo
Carte de localisation de l'État.

Imo est un État du sud-est du Nigeria bordé au nord par l'État d'Anambra, l'État de Rivers à l'est et au sud et l'État d'Abia à l'ouest.

HistoireModifier

L'État a été créé le d'une division de l'État du Centre-Est. Il tire son nom de la rivière Imo qui coule le long de la frontière orientale de l'État. Cette même rivière tire elle-même son nom d'une famille illustre du Nigeria qui étaient les chefs des territoires faisant partie de l'État d'Imo avant la ratification d'un gouvernement plus formel [1].

L'État d'Imo a été créé à Ngwoma et les réunions pour la création de l'État ont commencé après la guerre du Biafra[2] ont été présidéespar l'Eze S. E. Onukogu[3],[4]. En 1991, une partie en est séparée pour former le nouvel État d'Abia et une autre pour faire partie de l'État d'Ebonyi[3].

La capitale de l'État est Owerri et son surnom d'État est le "Eastern Heartland"[5].

GéographieModifier

PhysiqueModifier

Imo est bordé par les États de Rivers au sud-ouest, d'Anambra au nord-ouest et d'Abia à l'est[6],[7] L'État se situe entre les latitudes 4°45'N et 7°15'N et la longitude 6°50'E et 7°25'E avec une superficie d'environ 5 100 km2[8].

Les principales villes, outre la capitale Owerri, sont Okigwe, Orlu, Oguta, Nkwerre et Mbaise.

ClimatiqueModifier

La saison des pluies commence en avril et dure jusqu'en octobre[9], avec des précipitations annuelles variant de 1 500 mm à 2 200 mm[8],[10]. Une température annuelle moyenne supérieure à 20 °C crée une humidité relative annuelle de 75 % avec une humidité atteignant 90% en saison des pluies.

La saison sèche connaît deux mois d'harmattan de fin décembre à fin février. Les mois les plus chauds se situent entre janvier et mars[8],[9],[10]. Avec une forte densité de population et une agriculture excessive, le sol s'est dégradé et une grande partie de la végétation indigène a disparu[8]. Cette déforestation a déclenché une érosion des sols qui est aggravée par de fortes pluies saisonnières qui ont entraîné la destruction de maisons et de routes[8],[11].

DivisionsModifier

L'État d'Imo est divisé en 27 zones de gouvernement local : Aboh-Mbaise, Ahiazu, Ehime-Mbano, Ezinihitte, Ideato North, Ideato South, Ihitte-Uboma, Ikeduru, Isiala-Mbano, Isu, Mbatoli, Ngor-Okpala, Njaba, Nkwerre, Nwangele, Obowo, Oguta, Ohaji-Egbema, Okigwe, Orlu, Orsu, Oru East, Oru West, Owerri Municipal, Owerri North, Owerri West et Unuimo.

 
Blason du gouvernement de l'Etat d'Imo

PolitiqueModifier

L'État est dirigé par un gouverneur, élu pour quatre ans. Depuis le , la fonction est occupée par Hope Uzodinma, du Congrès des progressistes (APC).

ÉconomieModifier

Ressources naturellesModifier

L'État d'Imo possède plusieurs ressources naturelles importantes économiquement, dont le pétrole brut, le gaz naturel, le plomb, le carbonate de calcium, l'énergie solaire et éolienne, le zinc[6],[12].

Il dispose d'une flore importante comprenant l'iroko, l'acajou, l'obèche, le bambou, l'hévéa et le palmier à huile. De plus, de l'argile blanche, du sable fin et du calcaire se trouvent dans l'état[6].

AgricultureModifier

L'agriculture est la principale activité économique, mais en raison de la surexploitation et de la forte densité de population, le sol s'est considérablement dégradé. Difficultés financières avec offres de crédits insuffisantes, faibles investissements en capital, utilisation d'outils rudimentaires pour n'en citer que quelques-uns, l'agriculture connaît des difficultés dans cet état[6],[13]. Le secteur agricole de l'État d'Imo a besoin de l'intervention du gouvernement de l'État et d'autres grandes entreprises privées.

Exploration pétrolière et gazièreModifier

Il y a plus de 163 puits de pétrole à plus de 12 endroits différents dans l'État[6]. Les principales compagnies pétrolières opérant dans l'État sont Addax Petroleum, Chevron (entreprise), Shell et Agip[6]. Certains des conseils gouvernementaux locaux riches en pétrole établis comprennent Ohaji/Egbema, Oguta, Oru Est, Iho, Oru Ouest, Obowo et Ngor Okpala[14].

Industries en développementModifier

De nombreuses opportunités d'investissement existent dans l'État d'Imo, notamment l'exploration pétrolière et gazière, les usines chimiques, les brasseries, les centrales hydroélectriques, les centrales électriques au gaz, les moulins à grains, la production d'amidon, les noix de cajou, la production de concentrés de jus de fruits et de légumes, les usines de traitement de graines multi-huiles intégrées, de la céramique, du transport fluvial et de l'industrie de la palme[6].

Par exemple; le brasseur Heineken, par l'intermédiaire de sa filiale Nigerian Breweries, détient des investissements importants dans l'État d'Imo[15]. La société gère la brasserie Awo-omamma qui dispose d'une usine à plusieurs lignes[16].

De nombreux investissements pétroliers et gaziers sont en cours de réflexion[6]. Le gouvernement fédéral a été appelé à inspecter les zones riches en pétrole récemment découvertes, ce qui pourrait favoriser le développement économique et la création d'emplois[17]. Les parcs industriels et les zones de transformation pour exploiter les produits agricoles et minéraux donneraient une impulsion majeure à la croissance économique et à l'industrialisation de l'État[6]. Le lac Oguta, le Palm Beach Holiday Resort à Awo-omamma et une foule d'autres sites touristiques le long des rives de la rivière Njaba, longue de 26 km, présentent des points importants pour le tourisme[18].

 
Attraction touristique les Statues de l'Etat d'Imo

CultureModifier

Imo est un des États du Nigeria qui se distinguent par leur uniformité linguistique, l'Igbo étant la langue commune de tous ses habitants.

PersonnalitésModifier

  • Benjamin Anyene, médecin spécialiste des réformes de la santé publique et de la vaccination.

RéférencesModifier

  1. (en) « Physical Setting: Imo State » [archive du ], sur OnlineNigeria.com, Devace Nigeria (consulté le )
  2. (en) « Civil war breaks out in Nigeria », sur HISTORY (consulté le )
  3. a et b (en-US) « History Of Imo State », sur Nigeria Zip Codes, (consulté le )
  4. (en-US) Media Nigeria, « About Imo State, Nigeria. », sur Media Nigeria, (consulté le )
  5. (en) « Nigeria's 36 States and Their Slogans », sur nigerianfinder.com (consulté le )
  6. a b c d e f g h et i (en) « Exploring the resource control option – Imo State, by Futureview CEO, Elizabeth Ebi », Vanguard NGR,‎ (lire en ligne [archive du ], consulté le )
  7. (en) « Imo | state, Nigeria », sur Encyclopedia Britannica (consulté le )
  8. a b c d et e « About Imo State » [archive du ], Imo State, Nigeria, Imo State Government (consulté le )
  9. a et b (en) « Climate and Weather - climate info and current weather in Nigeria » [archive du ], sur www.wordtravels.com (consulté le )
  10. a et b (en) « Regions Used to Interpret the Complexity of Nigeria » [archive du ], sur Geographical Alliance of Iowa, University of Northern Iowa (consulté le )
  11. Emeka Ihiegbulem, « Nigeria: Erosion - Ihioma Network Appeals to FG » [archive du ], sur AllAfrica, (consulté le )
  12. « Industries in Imo State » [archive du ], sur Imo State Government, Imo State, Nigeria (consulté le )
  13. (en) C. E. Onyenweaku, Ifeanyi N. Nwachukwu et T. C. Opara, « Productivity Growth in Food Crop Production in Imo State, Nigeria », sur mpra.ub.uni-muenchen.de, (consulté le )
  14. (en) Vanguard, Nigeria, « Imo Govt discovers more crude oil », Vanguard NGR,‎ (lire en ligne [archive du ], consulté le )
  15. (en) « HEINEKEN majority owned subsidiaries Nigerian Breweries plc and Consolidated Breweries plc to merge » [archive du ], www.theheinekencompany.com, (consulté le )
  16. (en) « Nigerian Breweries invests N3bn in Awo-Omamma, N18bn in Aba Breweries », beverageindustrynews.com.ng,‎ (lire en ligne [archive du ], consulté le )
  17. « Imo Govt discovers more crude oil » [archive du ], vanguardngr.com, (consulté le )
  18. (en) « Niger Delta Region Land and People » [archive du ], sur www.nddc.gov.ng, Federal Republic of Nigeria (consulté le )