Étang de Bages-Sigean

étang lagunaire de l'Aude, France

Étang de Bages-Sigean
Image illustrative de l’article Étang de Bages-Sigean
Panorama de Bages.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Département Aude
ancienne région Languedoc-Roussillon
Géographie
Coordonnées 43° 05′ 30″ nord, 3° 00′ 07″ est
Superficie 55 km2
Géolocalisation sur la carte : région Occitanie
(Voir situation sur carte : région Occitanie)
Étang de Bages-Sigean
Géolocalisation sur la carte : Aude
(Voir situation sur carte : Aude)
Étang de Bages-Sigean

L'étang de Bages-Sigean est un étang lagunaire situé au bord de la mer Méditerranée, dans la région du Languedoc-Roussillon et le département de l'Aude.

ÉtymologieModifier

Il doit son nom aux communes riveraines de Sigean et Bages.

Géomorphologie, HistoireModifier

Dans l'Antiquité, l'étang de Bages formait un golfe ouvert sur la Méditerranée.
Occupant aujourd'hui une superficie de 5500 hectares, l'étang communique avec la mer par le grau de Port-la-Nouvelle. Plusieurs îles de l'étang appartiennent au Conservatoire du littoral.

EnvironnementModifier

En , 28 pêcheurs de l'étang ont déposé une plainte pour « trouble de jouissance anormale du voisinage, générateur d'un préjudice financier pour les marins pêcheurs ». Les juges ont condamné plusieurs entreprises au prorata de leur responsabilité établie par l'expert : la Comurhex, qui a participé à 50 % de l'eutrophisation de l'étang par apports d'azote chroniques ou accidentels de 1990 à 1998, devra payer 239 371  de dommages-intérêts[1].

Le , 60 litres de matière active (fuite dans une cuve de 34 m3) de chlorpyriphos-éthyl (puissant insecticide) ont été perdus dans l'étang par la Sté Occitane de Fabrications et de Technologie (SOFT), industriel de l'agrochimie basé à Port-La-Nouvelle[2].

Les 23 et 24 , des déversements de fluor et d'uranium provenant de l'usine Comurhex de Malvési sont constatés dans l'étang[3]. L'accident n'a été rendu public qu'un jour et demi après. Des agents de l'Onema ont plusieurs fois mis en garde la Comurhex mais la direction n'en a jamais tenu compte[4].

En , la Comurhex est à nouveau condamnée à 60 000 euros d'amende pour avoir déversé des substances nuisibles dans l'environnement entre le et le [5].

Liens externesModifier

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et référencesModifier

  1. Le Midi-Libre - 23 février 2007 : Pollution de l'étang de Bages : AREVA (Comurhex) condamnée !
  2. Gilles Bocquené, IFremer, Présentation ; Les pesticides en milieu marinDépartement Biogéochimie et EcotoxicologieIfremer Nantes, Séminaire « Phytosanitaires et Lagunes », Réseau de Suivi Lagunaire - Séminaire phytosanitaire ; 5 décembre 2006 - Espace Odysséum Montpellier
  3. Fuite à la Comurhex, réactions des écologistes, publié le 26 août 2009
  4. Pollution chimique: la Comurhex à l'amende, Midi Libre, 17 décembre 2012
  5. L'Indépendant - 17/12/2011 : La Comurhex condamnée pour des déversements