Ouvrir le menu principal

Étalondes

commune française du département de la Seine-Maritime

Étalondes
Étalondes
La mairie et la salle communale.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Seine-Maritime
Arrondissement Dieppe
Canton Eu
Intercommunalité Communauté de communes des Villes Sœurs
Maire
Mandat
Lucien Fosse
2014-2020
Code postal 76260
Code commune 76252
Démographie
Gentilé Étalondais
Population
municipale
1 069 hab. (2016 en diminution de 5,48 % par rapport à 2011)
Densité 231 hab./km2
Géographie
Coordonnées 50° 01′ 51″ nord, 1° 23′ 12″ est
Altitude Min. 43 m
Max. 99 m
Superficie 4,63 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Seine-Maritime

Voir sur la carte administrative de la Seine-Maritime
City locator 14.svg
Étalondes

Géolocalisation sur la carte : Seine-Maritime

Voir sur la carte topographique de la Seine-Maritime
City locator 14.svg
Étalondes

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Étalondes

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Étalondes

Étalondes est une commune française située dans le département de la Seine-Maritime en Normandie.

GéographieModifier

LocalisationModifier

  Le Tréport  
Flocques N Eu
O    Étalondes    E
S
Saint-Rémy-Boscrocourt

Installée en bordure du plateau qui domine la vallée de la Bresle, la commune bénéficie de la proximité des trois villes sœurs, Eu, Mers et Le Tréport. L'axe routier Eu - Dieppe ainsi que la côte de la Manche constituent également des attraits complémentaires pour cette bourgade dont la population croît régulièrement.

ToponymieModifier

Le nom de la localité est attesté sous la forme Stanelonde en 1059[1], Stenelunda en 1119.

Toponyme dérivé de stein, «  pierre » et de lundr, « bosquet ».

HistoireModifier

Un site gallo-romain est découvert en 2013 au lieu-dit la Plaine du chemin Saint-Martin. Deux habitations datées entre le Ier et le IIIe siècles, des sépultures et pas moins de 80 objets (céramiques, verreries, monnaies, bijoux, perles, outillage...) attestent d'une vie locale à cette époque[2].

Politique et administrationModifier

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
2003 En cours
(au avril 2014)
Lucien Fosse    

Population et sociétéModifier

DémographieModifier

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[3]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[4].

En 2016, la commune comptait 1 069 habitants[Note 1], en diminution de 5,48 % par rapport à 2011 (Seine-Maritime : +0,48 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
341324348337337345347360357
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
347335350329337343336348343
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
349371375430435415429409448
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2016
4614996427879171 0301 1331 1311 069
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[5] puis Insee à partir de 2006[6].)
Histogramme de l'évolution démographique
 

EnseignementModifier

Les communes d'Étalondes et Saint-Rémy-Broscrocourt se sont associées en regroupement pédagogique intercommunal en matière d'enseignement primaire. Pour l'année scolaire 2018-2019, quatre classes sont situées à Étalondes, trois à Saint-Rémy[7].

Culture locale et patrimoineModifier

Lieux et monumentsModifier

L'église Notre-Dame d'Étalondes.

La statue de la vierge Marie.

Refuge de la Société protectrice des animaux.

  Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Personnalités liées à la communeModifier

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

RéférencesModifier

  1. Cartulaire du Tréport, page 87.
  2. Le Courrier picard, édition Picardie maritime, « Le monde gallo-romain ressurgit à Bricomarché », 3 novembre 2016, p. 13.
  3. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  4. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  5. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  6. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.
  7. « Le RPI craint de perdre une classe : La baisse des effectifs de 157 à 152 entrainerait le passage de sept à six classes », Courrier picard, édition Picardie maritime,‎ , p. 12.