Ouvrir le menu principal

Étage médiolittoral

Étage médiolittoral
Étagement littoral
Image illustrative de l’article Étage médiolittoral
Étagement des algues, des lichens et de la faune littorale
Étage supérieur
Étage supralittoral
Limite supérieure Haute mer de Vives Eaux
Étage inférieur
Étage infralittoral
Limite inférieure Basse mer de Mortes Eaux
Représentation schématique des différents étages littoraux en fonction du jeu des marées. Les niveaux indiqués correspondent à des valeurs moyennes.

L'étage médiolittoral est la partie du littoral de balancement des marées où il y a alternance d'immersions et d'émersions.

Cet étage est délimité vers le haut par le niveau moyen des hautes mers de vive-eau et vers le bas par le niveau moyen des basses mer de morte-eau.

Il est caractérisé par la présence des algues brunes de la famille des fucales. Les ceintures algales sont, de haut en bas, pour l'horizon supérieur : la ceinture de Pelvetia canaliculata. L'espèce vit en mélange avec Ulva lactuca, Ulva compressa ou l'épiphyte Ceramium ciliatum ; pour l'horizon moyen : les ceintures de Fucus spiralis, Fucus vesiculosus, Fucus serratus et Ascophyllum nodosum, la dominance de l'une ou l'autre de ces deux dernières espèces étant fonction du mode (Ascophyllum l'emportant d'autant plus que le mode est plus calme). En mélange avec ces algues brunes nettement prédominantes, s'installent peu d'espèces (Ralfsia verrucosa, Mesophyllum lichenoïdes et Lithophyllum incrustans, algues encroûtantes, Catenella caespitosa et Hildenbrandia rubra ubiquiste) ; pour l'horizon inférieur : ceinture de Himanthalia elongata, à laquelle se mélangent Mastocarpus, Osmundea, Alaria esculenta, Chorda filum et Chondrus crispus qui se retrouvent aussi dans l'étage inférieur[1].

DéfinitionModifier

Par rapport aux maréesModifier

Par rapport aux conditionsModifier

Formation/composition géologiqueModifier

EnsoleillementModifier

Temps d'immersionModifier

Autres critèresModifier

Mode abritéModifier

Mode semi-battuModifier

Mode BattuModifier

FloreModifier

FauneModifier

Le rôle joué par l'HommeModifier

Notes et référencesModifier

  1. Jacqueline Cabioc'h, Jean-Yves Floc'h, Alain Le Toquin, Charles François Boudouresque, Alexandre Meinesz, Marc Verlaque, Guide des algues des mers d'Europe, Delachaux et Niestlé, , p. 36-38

Voir aussiModifier