Ouvrir le menu principal

Établissements scolaires jésuites

page de liste de Wikipédia
Le Collège Gérôme de Vesoul bâti en 1610 en tant que collège jésuite

La Compagnie de Jésus a fondé, dès le XVIe siècle, de nombreux établissements d’enseignement secondaire et universitaire, des séminaires et des facultés de théologie ou de philosophie. Suivant des principes définis dans leur Ratio Studiorum, ils y développèrent au fil des années un système éducatif que certains appellent « éducation jésuite ».

Sommaire

En AfriqueModifier

  ÉgypteModifier

CamerounModifier

Congo (Kinshasa)Modifier

MadagascarModifier

En AmériqueModifier

En AsieModifier

En EuropeModifier

  AllemagneModifier

  AutricheModifier

  BelgiqueModifier

En communauté française de Belgique :

En communauté flamande de Belgique :

  Bosnie-HerzégovineModifier

  CroatieModifier

  EspagneModifier

  FranceModifier

Les principaux collèges fondés en France furent, dans l'ordre chronologique :

Le collège d'Harcourt (actuel lycée Saint-Louis), fondé en 1280 et dépendant de l'université, s'opposa aux jésuites. Jean-Jacques Olier (fondateur du premier séminaire en France), qui tint sa vocation de François de Sales, y fut formé.

Gabriel Compayré, grand historien de l'éducation au XIXe siècle, a écrit sur l'enseignement jésuite.

  ItalieModifier

  MalteModifier

  PologneModifier

  SuisseModifier

  République tchèqueModifier

 
Vue du Clementinum en 2008

En OcéanieModifier

  AustralieModifier

  • Collège Saint-Ignace (Riverview), à Sydney

Notes et référencesModifier