Érigone fille d'Égisthe

Fille d'Égisthe et Clytemnestre

Dans la mythologie grecque, Érigone (en grec ancien Ἠριγόνη / Êrigónê) est la fille d’Égisthe et de Clytemnestre.

Érigone
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Nom dans la langue maternelle
ἨριγόνηVoir et modifier les données sur Wikidata
Père
Mère
Enfant

Érigone est une des accusatrices d’Oreste (son demi-frère) lors de son procès sur l’Aréopage pour le meurtre de leur mère Clytemnestre. Dans certaines traditions, elle se suicide lorsque celui-ci est acquitté. D’autres traditions évoquent cependant un fils d’Oreste et d’Érigone, nommé Penthilos.

Deux tragédies, l’Électre de Sophocle (v. 589) et l’Électre d’Euripide (v. 62) font allusion a Érigone et à son frère Alétès, sans pour autant les nommer[1].

Sources antiquesModifier

Notes et référencesModifier

  1. Euripides, Electra, introduction and commentary, par J. D. Denniston, Oxford, Clarendon Press, 1979, p. 104