Ouvrir le menu principal
Eric Feldbusch
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 85 ans)
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
Instrument

Désiré-François Feldbusch, dit Éric est né à Grivegnée (près de Liège) le et mort à Wavre le est violoncelliste et compositeur belge.

Sommaire

BiographieModifier

Après des études au Conservatoire Royal de Liège, puis à la Chapelle Musicale Reine Élisabeth et dans la classe de Maurice Maréchal à Paris, il devient professeur en 1963 puis directeur au Conservatoire de Mons en 1963. Il dirige la section francophone du Conservatoire royal de Bruxelles de 1974 à 1987. Il mène en parallèle une carrière internationale d’interprète qui le conduit en Belgique, France, Italie, Allemagne, Suisse, Autriche, Luxembourg, Grande Bretagne, Pays-Bas, Espagne, Tchécoslovaquie, Congo, Égypte, Israël et aux États-Unis. En 1949, il est membre-fondateur, avec Henri Koch, Emmanuel Koch et Louis Poulet, du « Quatuor Municipal de la Ville de Liège » et, en 1964 également, membre-fondateur du « Trio Reine Élisabeth de Belgique » avec Carlo Van Neste au Violon, et Naum Sluszny au Piano. Il est soliste à l’Orchestre Philharmonique de Liège de 1960 à 1964.

Œuvres (Choix)Modifier

On compte plus de cent cinquante-six opus (hors œuvres de jeunesse), de tendances essentiellement soit postsérielles, soit post-dodécaphoniques ou encore polytonales embrassant toutes les formes musicales : mélodies, musique de chambre, œuvres concertantes, pour orchestre symphonique ou orchestre d’harmonie, opéra et ballet. Feldbusch commence à élaborer son style, après avoir découvert la musique d'Alban Berg.

  • Variations sur un air connu (1955)
  • Les moineaux de Baltimore (1958)
  • Shêma Israël pour orchestre à cordes (1962)
  • Trois poèmes de Federico Garcia Lorca pour récitant et orchestre (1964)
  • Thrène pour une Enfance Foudroyée d’après Evtouchenko (1966)
  • Kadisch pour baryton, violon et cordes. (1974)
  • Triade, prix triennal de composition décerné par l’Académie royale des sciences, des lettres et des beaux-arts de Belgique (1977)
  • Orestès tragédie lyrique d’après Eschyle (1969)
  • El Diablo Cojuelo, ballet (1972)
  • Dichroïsme II, pour orchestre symphonique (1983)
  • Concerto pour violoncelle et orchestre (1988)
  • Variations sur un thème de Nicolas Alfonso (1991)
  • 5 quatuors à cordes (1955, 1958, 1963, 1971, 2002)

DistinctionsModifier

  • Médaille de la résistance armée
  • Grand Officier de l'Ordre de la Couronne et de l'Ordre Lépold II.
  • Prix de Virtuosité du Gouvernement Belge à l’unanimité et avec les félicitations du Jury, 1939
  • Prix Pablo Casals, 1947
  • Prix d’honneur au premier Concours International de Violoncelle de Prague, 1950n 1972, * Prix Fuga pour sa contribution à la promotion de la musique belge, 1984
  • Prix SABAM de la Musique Sérieuse, 1997

Liens externesModifier