Éric Bouvet

photographe français, photojournaliste

Éric Bouvet est un photojournaliste français né le à Paris[1].

Éric Bouvet
Éric Bouvet (2021)
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (63 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Autres informations
Site web
Distinctions

Il est lauréat de cinq World Press Photo Awards, du Frontline Club Award, et de deux Visa d’Or News. Son travail est diffusé par l’agence photo VII.

Carrière modifier

Éric Bouvet commence sa carrière de photographe en 1981 après des études d’arts et d’industries graphiques à l’école Estienne à Paris.

Il travaille comme photojournaliste pour l’agence Gamma à partir de 1981, où il rencontre sa femme Véronique, rédactrice photo[2], et commence une carrière de free-lance en 1990. Il collabore pour les plus grands médias internationaux[2]. Sa première image de renommée internationale est issue d’un reportage sur Omayra Sanchez, petite fille prisonnière des décombres à la suite de l’éruption du volcan Nevado del Ruiz en Colombie en 1985.

Il couvre de nombreux points-chauds de la planète (Tchétchénie, Liban, Iran, Irak, ex-Yougoslavie, Somalie, Sri Lanka, Soudan, Guerre du Golfe, Libye, Afghanistan, Ukraine, etc.[3]), et rend compte par ses reportages de nombreux évènements (les funérailles de Khomeini, la chute du mur de Berlin, la Révolution de velours à Prague, la libération de Nelson Mandela, etc.). Il est l’un des rares photojournalistes à être présent lors de l’attaque de la résidence de Kadhafi, Bab al-Azizia.

En 2000, Éric Bouvet participe à une commande du ministère de la Culture, « Avoir 20 ans en France ».

En 2013, le musée de l’Armée, aux Invalides, lui achète ses images des soldats français en Afghanistan[4].

Il a par ailleurs couvert la bataille de Kiev le sur la place Maïdan[5],[6].

Il est présent aux Rencontres d'Arles pour des workshops depuis vingt éditions. Sa faculté de pédagogue l’amène à partager l’amour de la photographie lors de nombreux workshops chaque année en France, ainsi que dans différents pays européens (Suisse, Espagne, Turquie, Croatie).

Son livre Jusqu’au bout (une descente aux enfers avec des commandos russe en Tchétchénie) a été adapté au théâtre en 2012 par la compagnie MAP d’Angers, mis en scène par le réalisateur David Ropars.

Il travaille depuis 2011 avec une chambre photographique de grand format[7], pour obtenir un regard plus documentaire : « La chambre photographique est une manière de travailler avec du temps et du recul, même si je travaille vite, je sais ce que je veux quand j’arrive sur une scène, car je n’y ferai qu’une vue[8]. »

Pendant la crise du coronavirus en mars 2020, il parcourt le département de l’Oise, premier foyer de contagion local, avec sa chambre. Ces images sont publiées par le quotidien Le Monde[8].

En 2021, Éric Bouvet publie son journal de bord Éric Bouvet - 40 ans de photojournalisme, livre au format de grand magazine édité à compte d’auteur après une campagne de financement participatif sur Internet[9].

En mars 2022, il couvre l’invasion de l'Ukraine par la Russie avec le soutien financier du magazine Polka, de Tomi Comiti Production et de l’agence photo VII, et publie une chronique quotidienne mêlant photographies et voix sur ses comptes Facebook et Instagram intitulée « Sonorama », imaginée et réalisée par Amaury Mestre de Laroque[10],[11],[12].

En juillet 2022, son travail en Ukraine est présenté aux rencontres de la photographies de Arles[13]. Avec Amaury Mestre de Laroque, il propose ses carnets de voyage, les sonoramas à la Nuit de l'année aux papeteries Étienne[14].

À Perpignan, en septembre 2022, dans le cadre festival international du photo-journalisme, une mention spéciale du jury du Visa d’Or de l’Information numérique France Info[15] a été décerné à « Ukraine 2022 : Les « sonoramas » du reporter Eric Bouvet", un projet indépendant réalisé avec Amaury Mestre de Laroque et diffusé sur Youtube[16], pour la force et l'intimité des témoignages d'un photographe au jour le jour sur un terrain de guerre ».

Publications modifier

  • Femmes du Rwanda, avec Jean-Marie Quémener, éditions Catleya, 1999
  • La Dernière Mine, éditions de La Martinière, 2005
  • Jusqu’au bout, édition Yann Linsart, 2013
  • L’Orchestre à l’œuvre, édition l’Œil d’or, 2018
  • Éric Bouvet - 40 ans de photojournalisme, autoédition, 2021[9]

Expositions modifier

Prix et récompenses modifier

Collections publiques modifier

Notes et références modifier

  1. Biographie.
  2. a b et c « Visa pour l’image : Éric Bouvet, photographe de guerre et d’amour », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  3. a et b Source : voir sur PAJ.
  4. « Afghanistan : dans la vallée d’Ouzbîn avec Eric Bouvet | Le blog des collections », sur collections.musee-armee.fr (consulté le ).
  5. Vidéo filmée par Jérôme Sessini montrant Éric Bouvet pris au piège, avec le peuple de Maïdan, par les snipers.
  6. « En attendant la grande bataille de Kyiv, par Éric Bouvet », sur Polka Magazine, (consulté le ).
  7. a et b Alain Génestar, « Éric Bouvet, lauréat du prix Polka du photographe de l’année 2020 », sur Polka Magazine,
  8. a et b « En images : dans l’Oise, quand le coronavirus a arrêté le temps », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  9. a et b « Eric Bouvet, le journal des quarante ans », sur reponsesphoto.fr, (consulté le ).
  10. « À Irpin, la fuite des civils après les bombardements, par Éric Bouvet », sur Polka Magazine, (consulté le ).
  11. Michel Puech et Jean-Louis Vinet, « Éric Bouvet en direct de Kiev »  , sur a-l-oeil.info, (consulté le ).
  12. « Eric Bouvet : ce qu'un photographe de guerre ne peut pas photographier », sur Radio France, (consulté le )
  13. Les Rencontres d'Arles, « Éric Bouvet », sur www.rencontres-arles.com (consulté le )
  14. Les Rencontres d'Arles, « ARLES 2022 : SOLIDARITÉ ENVERS LE PEUPLE UKRAINIEN », sur www.rencontres-arles.com (consulté le )
  15. « Le Visa d’or de l’Information numérique décerné au webdocumentaire «Africa’s Rising Cities» », sur RFI, (consulté le )
  16. « Sonorama - YouTube », sur www.youtube.com (consulté le )
  17. « Éric Bouvet », sur Visa pour l’image (consulté le )
  18. Musée de l'Armée, « Expo photo "L'Afghanistan et nous 2001-2009", Musée de l'Armée, Invalides - Paris », (consulté le ).
  19. Source: Interview sur photographie.com.
  20. « Burning Man », sur Visa pour l’image (consulté le )
  21. « Eric BOUVET, Photographe, Photo-journaliste » [PDF], sur isabelleburon.com, (consulté le ).
  22. « Des photographies pour voir la vie en rose », sur ladepeche.fr, (consulté le ).
  23. « 1981-2021 : 40 ans de photographie - Hors cadres », sur Visa pour l’image (consulté le )
  24. « Éric Bouvet: “Je gagne mal ma vie, mais ma photo est bien plus intéressante” », sur L'Echo, (consulté le )
  25. Site du prix Bayeux-Calvados
  26. (en) « 2014 », sur Frontline Club (consulté le )
  27. Voir sur basedescollections.musee-armee.fr.

Voir aussi modifier

Documentaires modifier

Liens externes modifier

Podcasts modifier