Ouvrir le menu principal

Éric Antoine (magicien)

acteur, prestidigitateur, auteur de textes humoristiques, français
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Éric Antoine et Antoine.
Éric Antoine
Description de cette image, également commentée ci-après
Éric Antoine au Casino de Paris le 3 juillet 2012.
Naissance (43 ans)
Enghien-les-Bains, Val-d'Oise
Nationalité Drapeau de France Français
Pays de résidence France
Profession
Conjoint
Calista Sinclair-Antoine

Éric Antoine, né le à Enghien-les-Bains (Val-d'Oise), est un magicien-humoriste d'un nouveau genre, « humourillusioniste »[1], et metteur en scène de théâtre[2] français.

BiographieModifier

Éric Antoine est né le 23 septembre 1976 à Enghien-les-Bains[3]. Il est l'aîné des trois enfants d'un père entrepreneur et d'une mère psychothérapeute d'origine italienne[4],[5].

De confession juive ashkénaze, cet admirateur de Woody Allen s'inspire notamment de l'humour juif[6].

Durant son adolescence, il souffre d'une très importante crise de croissance[7]. Souvent alité, il se passionne alors pour la magie. Il suit sans grande conviction des études de médecine puis de psychologie[réf. nécessaire].

Il se forme aux métiers de la scène en suivant l'École internationale de théâtre de Jacques Lecoq et prenant des cours au Charpentier Art Studio où il apprend le mime, le mélodrame, la comédie ou le jeu de clown[3],[2].

C'est dans cette école de Jacques Lecoq qu'il rencontre en sa femme Calista[8] avec qui il a deux enfants[7].

Il écrit, met en scène et interprète en 2000 l'un de ses premiers spectacles, la journée d’un magicien dans lequel il allie la comédie et la magie. Suivent plusieurs spectacles dont en 2005, Satisfait ou remboursé, au théâtre Trévise[2].

Éric Antoine se fait connaître grâce à la première saison de l'émission La France a un incroyable talent, diffusée en 2006 sur M6[9].

Entre 2009 et 2011, il sillonne la France pour son spectacle Réalité ou Illusion ?[10].

Il enchaîne avec des représentations en 2011 au Petit Montparnasse à Paris pour son spectacle Mysteric[11] ; puis, en 2012, au Casino de Paris[12],[13]. Son quatrième spectacle se nomme Magic Delirium[14].

Dans ses spectacles, il est accompagné d'un assistant habillé en noir et persuadé d'être invisible, nommé Bernard Black[Note 1] et joué par son épouse australienne Calista Sinclair-Antoine[15]. Dans le spectacle Magic Delirium, elle joue deux personnages : Bernard Black et une assistante de magicien féministe nommée Lindsay Sinclair.

Il participe aussi à des émissions TV, comme Rire contre le racisme ou dans Vivement Dimanche, dont il est l'un des chroniqueurs depuis 2010[3]. En 2015, il intègre le jury de l'émission télévisée La France a un incroyable talent diffusée sur M6[16].

Mesurant 2,07 m[8], il dit lui-même « 2 m + 7 cm d'érection capillaire »[Note 2] ; il se décrit lui-même comme « le plus grand magicien du monde, par la taille, pas par le talent »[17]. Cette « érection capillaire » est produite avant chaque spectacle[réf. souhaitée], Éric Antoine tirant sur ses cheveux et y applique un spray pour donner un air de savant fou[Note 3].

En 2018, il achète le théâtre d'Aix[18].

SpectaclesModifier

 
Éric Antoine en plein numéro lors du Festival de l'humour de Montreux 2010.

TélévisionModifier

Galerie de photographiesModifier

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Son nom Black apparaît dans son spectacle Mysteric.
  2. Lors de son interview au Grand Soir 3 du 9 décembre[Quand ?].
  3. Interview présente dans les bonus du DVD du spectacle Réalité ou Illusion ?

RéférencesModifier

  1. « Éric Antoine, « l’humourillusioniste » qui dépoussière la magie », sur le site internet du journal Le Progrès, (consulté le 3 juin 2015).
  2. a b et c « La biographie d'Éric Antoine », sur le site internet du magazine Première , (consulté le 3 juin 2015).
  3. a b et c « Éric Antoine », sur le site de la radio France Inter (consulté le 1er mars 2019).
  4. « Biographie. Le plus grand magicien de ce siècle », sur le site ericantoine.com (consulté le 22 juillet 2019).
  5. « Eric Antoine », sur le site du magazine Gala (consulté le 22 juillet 2019).
  6. « Eric Antoine, le magicien à l'humour juif », sur le site du journal Actualité Juive, (consulté le 1er mars 2019).
  7. a et b Élise Petter, « Éric Antoine : il se moque de sa taille et de celle de ses fils », sur le site du magazine féminin Terrafemina, (consulté le 1er mars 2019).
  8. a et b Anaëlle Grondin, « Eric Antoine, l'«humorillusionniste» qui veut déringardiser la magie », sur 20minutes.fr, (consulté le 1er mars 2019).
  9. Aurélie Domaine, « Eric Antoine, ancien candidat, sera dans le jury », sur le site de de Paris Match, (consulté le 22 juillet 2019).
  10. « Eric Antoine - Réalité ou Illusion ? », sur le site theatreonline.com (consulté le 22 juillet 2019).
  11. « Éric Antoine : Mystéric », sur le site de L'Officiel des spectacles (consulté le 22 juillet 2019).
  12. « Éric Antoine : Mysteric », sur le site de la chaîne de télévision France 2, (consulté le 1er mars 2019).
  13. « Eric Antoine présente Mystéric au Casino de Paris : Gagnez vos places », sur le site sortiraparis.com (consulté le 22 juillet 2019).
  14. « Les Spectacles », sur le site ericantoine.com (consulté le 22 juillet 2019).
  15. « Éric Antoine toujours plus délirant avec Magic Délirium », sur le site du journal Le Figaro, (consulté le 1er mars 2019).
  16. Émilie Geffray, « La France a un incroyable talent : Éric Antoine intègre le jury », sur FIGARO, (consulté le 18 décembre 2018)
  17. « Éric Antoine, le magicien humoriste, et ce mardi soir au Cadran d'Évreux », sur le site du journal Paris Normandie, (consulté le 3 juin 2015).
  18. Jean-Jacques Fiorito, « Aix : ce soir, l'humoriste magicien est aussi le patron du théâtre », sur laprovence.com, .
  19. « Éric Antoine », sur le site internet du magazine Première (consulté le 26 août 2015).
  20. « Éric Antoine fête le 31 », sur le site internet de la chaîne de télévision RTS Un, (consulté le 4 juin 2015).
  21. « La soirée magique d'Éric Antoine », sur France-Télévision

AnnexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Liens externesModifier