Ouvrir le menu principal

Équipe de France de rugby à XV au Tournoi des Six Nations 2010

L'équipe de France remporte le Tournoi des Six Nations 2010 en réussissant un Grand chelem (cinq victoires en cinq matches). Il s'agit du neuvième Grand chelem réussi par l'équipe de France dans le Tournoi, il vient après celui remporté en 2004[1]. Il s'agit du troisième Grand chelem de la France dans le Tournoi des Six Nations.

Morgan Parra est le meilleur réalisateur français, Mathieu Bastareaud, Yannick Jauzion et David Marty sont les meilleurs marqueurs français avec deux essais chacun. Trente joueurs contribuent à ce succès, dix joueurs remportent au moins un second Grand chelem (ils sont en gras dans la liste ci-après). Le troisième ligne Imanol Harinordoquy et le demi d'ouverture Frédéric Michalak remportent leur troisième Grand chelem personnel, comme Sylvain Marconnet qui ne dispute qu'une partie de match. Marc Lièvremont est le quatrième joueur/entraîneur à remporter le Grand chelem à la fois comme joueur et comme entraîneur, après Jean-Claude Skrela, Jacques Fouroux, et Clive Woodward[1].

Sommaire

Résultats des matchesModifier

Écosse - FranceModifier

Feuille de match
  ÉcosseFrance   : 9 - 18[2]

(mt : 6–15)

à Murrayfield Stadium, Édimbourg

Points marqués :

  • France: 2 essais de Bastareaud, 1 transformation de Parra et 2 pénalités de Parra

Évolution du score : 3-0, 3-5, 3-8, 6-8, 6-13, 6-15, mt 6-18, 9-18.

Arbitre : Nigel Owens  

Spectateurs : 61 584[2]
 
Introduction de Morgan Parra, sous les yeux de Chris Cusiter.
Résumé

Les Écossais ouvrent le score par une pénalité de Chris Paterson à la 10e (3-0). La mêlée française est dominatrice et permet à Mathieu Bastareaud de marquer le premier essai à la 15e (3-5). L'équipe d'Écosse monopolise le ballon en début de match mais les Français sont dangereux en contre, François Trinh-Duc est repris près de la ligne à la 23e. Les Bleus augmentent leur avantage au score par une pénalité de Morgan Parra à la 28e (3-8). Le XV du chardon réduit l'écart par une pénalité de Chris Paterson à la 31e (6-8). En conclusion d'une attaque des trois-quarts français, Mathieu Bastareaud feinte la passe vers Clément Poitrenaud et marque un deuxième essai à la 33e. Morgan Parra transforme et porte le score à 6-15 pour la France à la mi-temps. L'écart au score est maintenu en deuxième mi-temps, une pénalité de Chris Paterson à la 52e répondant à celle réussie par Morgan Parra à la 44e (9-18). La France remporte ainsi son premier match dans le tournoi 2010 sur le score de 18 à 9.

Composition des équipes

France - IrlandeModifier

Feuille de match
  FranceIrlande   : 33 - 10[3]

(mt : 17–3)

au Stade de France, Saint-Denis

Points marqués
  France

  Irlande

Évolution du score : 3-0, 10-0, 10-3, 17-3, mt, 24-3, 27-3, 27-10, 30-10, 33-10.

Arbitre : Wayne Barnes  

Spectateurs : 79 289[4]
Résumé

La première action dangereuse est à l'actif des Irlandais par Gordon D'Arcy qui perce la défense française mais est trompé par un rebond défavorable dans l'en-but. les Français ouvrent le score à la 17e par une pénalité de Morgan Parra consécutive à un plaquage sans ballon (3-0). Après une série de cinq mêlées dominées par le pack français et une progression par un maul, le talonneur William Servat marque le premier essai pour la France à la 27e. Morgan Parra transforme (10-0). Ronan O'Gara réduit l'écart à la marque en réussissant une pénalité à la 29e (10-3). Une percée de Mathieu Bastareaud est prolongée par une ouverture vers les trois-quart par François Trinh-Duc qui fait une sautée pour Yannick Jauzion qui marque le 2e essai pour les Bleus à la 31e. Morgan Parra transforme et porte ainsi le score à 17-3. C'est la marque à la mi-temps malgré une action dangereuse des Irlandais pendant les arrêts de jeu.

En seconde mi-temps, François Trinh-Duc perce à la 51e mais est repris près de la ligne. Une sautée sur Mathieu Bastareaud permet à ce dernier de transmettre à Clément Poitrenaud qui marque le troisième essai français à la 59e. Morgan Parra transforme (24-3) puis marque un drop à la 62e (27-3). Les Irlandais réduisent l'écart à la marque par un essai de David Wallace à la 64e consécutif à un débordement sur l'aile gauche. Ronan O'Gara transforme (27-10). Les Bleus aggravent le score par une pénalité de Morgan Parra à la 69e puis par un drop de Frédéric Michalak à la 78e. L'équipe de France s'impose nettement sur le score final de 33 à 10.

Composition des équipes

Galles - FranceModifier

Feuille de match
  GallesFrance   : 20 - 26[5]

(mt : 0 – 20)

au Millennium Stadium, Cardiff

Points marqués :

Évolution du score : 0-7, 0-10, 0-13, 0-20, 3-20, 6-20, 13-20, 13-23, 13-26, 20-26

Arbitre : Jonathan Kaplan  

Spectateurs : 73 767[6]
Résumé

Les Français ouvrent le score par un essai d'Alexis Palisson qui intercepte une passe de James Hook à la 6e, Morgan Parra transforme (0-7). Morgan Parra réussit deux pénalités aux 19e et 26e (0-13). François Trinh-Duc marque un deuxième essai pour les Bleus à la 39e sur une nouvelle interception. Morgan Parra réussit la transformation et porte le score à 0-20 en fin de première mi-temps.

Les Gallois reviennent au score en début de deuxième mi-temps par deux pénalités de Stephen Jones aux 46e et 50e (6-20) puis par un essai de Leigh Halfpenny à la 61e avec transformation de Stephen Jones (13-20). Une faute de Morgan Parra sur cette même action provoque son expulsion pour 10 minutes. Les Français jouent à quatorze mais résistent bien et marquent une pénalité à la 71e (13-23) par Frédéric Michalak, entré en jeu à la place de François Trinh-Duc au poste de demi de mêlée. Morgan Parra marque une nouvelle pénalité à la 78e (13-26) et assure la victoire de la France malgré un ultime essai de Shane Williams transformé par Stephen Jones (20-26). Les Bleus remportent une troisième victoire en trois matchs dans le tournoi.

Composition des équipes

France - ItalieModifier

Feuille de match
  FranceItalie   : 46 - 20[7]

(mt : 22 – 3)

au Stade de France, Saint-Denis

Points marqués :

Évolution du score : 5-0, 7-0, 10-0, 15-0, 17-0, 22-0, 22-3, 25-3, 25-6, 30-6, 32-6, 37-6, 39-6, 44-6, 46-6, 46-11, 46-13, 46-18, 46-20

Arbitre : Alan Lewis  

Spectateurs : 77 158[8]
Résumé

Les Français marquent un premier essai dès la 5e par Imanol Harinordoquy servi par Morgan Parra qui trompe la défense italienne par une feinte de passe. Morgan Parra transforme puis marque une pénalité à la 10e (10-0). Gonzalo García est exclu à la 14e, les Italiens jouent à quatorze pendant dix minutes. Les Français en profitent pour marquer un deuxième essai par David Marty à la 16e après une passe sautée de François Trinh-Duc. Morgan Parra transforme et porte le score à 17-0 pour la France. David Marty marque le 3e essai français, un doublé pour lui, après une relance de Clément Poitrenaud qui est prolongée par Imanol Harinordoquy (22-0). Les Italiens réduisent l'écart à la marque par Mirco Bergamasco qui réussit une pénalité à la 35e. La mi-temps est sifflée sur le score de 22 à 3 pour le XV de France.

En début de deuxième mi-temps, Morgan Parra marque une pénalité à la 42e (25-3). Mirco Bergamasco lui répond en réussissant une autre pénalité à la 45e (25-6). Marc Andreu perce entre les centres et marque le quatrième essai français à la 50e. Morgan Parra transforme (32-6). Yannick Jauzion marque le cinquième essai français à la 56e après une percée de Marc Andreu, l'essai est transformé par Morgan Parra (39-6). Alexandre Lapandry, entré en cours de jeu marque le sixième essai français à la 64e en prolongeant une action de Julien Malzieu. Morgan Parra transforme et porte le score à 46 à 6. Carlo Del Fava, servi par Paul Derbyshire, profite d'une erreur défensive française pour marquer un essai, transformé par Mirco Bergamasco. La France se relâche et Pablo Canavosio marque lui aussi un essai à la 72e, ajoutant 7 points au compteur italien après la transformation réussie par Bergamasco. La France réagit mais ne trouve pas la faille et s'impose finalement 46-20. Elle conserve le Trophée Garibaldi et tentera de remporter un Grand Chelem lors de la cinquième journée contre l'Angleterre.

Composition des équipes

France - AngleterreModifier

 
Morgan Parra, ici sous le maillot de l'ASM Clermont Auvergne, auteur de 9 points de l'équipe de France
Feuille de match

  FranceAngleterre   12 - 10[9]
(mt : 12 - 7 )

au Stade de France, Saint-Denis

Points marqués :

Évolution du score : 3-0, 3-7, 6-7, 9-7, 12-7, 12-10.

Arbitre : Bryce Lawrence  

Spectateurs : 80 066[10]
Résumé

L'équipe de France est celle qui a disputé le match contre l'Italie, à l'exception du centre Mathieu Bastareaud qui remplace David Marty. Six changements ont été faits dans la composition du XV anglais par Martin Johnson, le plus important étant la mise sur le banc des remplaçants de Jonny Wilkinson qui est remplacé par Toby Flood[11]. Dès la quatrième minute, François Trinh-Duc passe un drop mais au renvoi, Ben Foden, lancé par Toby Flood, remonte 30 mètres et marque un essai en coin, transformé par Flood. La France réagit et reprend l'avantage après trois pénalités de Morgan Parra aux 18e, 24e et 34e (12-7). Jonny Wilkinson réduit l'écart à la 67e en passant une pénalité de 50m excentrée côté droit (12-10). Le score n'évoluera plus et le XV de France s'impose pour la cinquième fois dans le Tournoi, réussissant ainsi le neuvième Grand Chelem de son histoire.

Sur la totalité du tournoi, la France est clairement la meilleure équipe du tournoi des six nations 2010, mais l'équipe du dernier match est un pâle fantôme de l'équipe qui impressionne lors des quatre premières journées[12]. L'Angleterre, sévèrement critiquée pour son jeu stérile est l'équipe la plus entreprenante au Stade de France[12].

Composition des équipes

ClassementModifier

No  Nation Joués V N D PM PE Diff Pts
1   France 5 5 0 0 135 69 66 10
2   Irlande (T) 5 3 0 2 106 95 11 6
3   Angleterre 5 2 1 2 88 76 12 5
4   Galles 5 2 0 3 113 117 -4 4
5   Écosse 5 1 1 3 83 100 -17 3
6   Italie 5 1 0 4 69 137 -68 2
Vainqueur du Tournoi
V victoires ; N matches nuls ; D défaites
PM points marqués ; PE points encaissés ; Diff différence de points PM - PE
T tenante du titre.

Attribution des points : contrairement à bien d'autres compétitions de rugby à XV, le Tournoi des Six Nations n'a pas encore adopté de système de points bonus. Deux points sont attribués pour une victoire, un point pour un match nul, aucun point en cas de défaite.

Règles de classement[13] : 1. points de classement Pts ; 2. différence de points de matches ; 3. nombre d'essais marqués ; 4. titre partagé.

Statistiques individuellesModifier

Meilleurs marqueurs d'essaisModifier

Rang Joueur Équipe Essais
1 Mathieu Bastareaud   France 2
- Yannick Jauzion   France 2
- David Marty   France 2
4 Marc Andreu   France 1
- Imanol Harinordoquy   France 1
- Alexandre Lapandry   France 1
- Alexis Palisson   France 1
- Clément Poitrenaud   France 1
- William Servat   France 1
- François Trinh-Duc   France 1

Meilleurs marqueurs de pointsModifier

Rang Joueur Équipe Points Essais Transf. Pén. Drops
1 Morgan Parra   France 61 0 11 12 1
2 Mathieu Bastareaud   France 10 2 0 0 0
- Yannick Jauzion   France 10 2 0 0 0
- David Marty   France 10 2 0 0 0
5 François Trinh-Duc   France 8 1 0 0 1
6 Frédéric Michalak   France 6 0 0 1 1
7 Marc Andreu   France 5 1 0 0 0
- Imanol Harinordoquy   France 5 1 0 0 0
- Alexandre Lapandry   France 5 1 0 0 0
- Alexis Palisson   France 5 1 0 0 0
- Clément Poitrenaud   France 5 1 0 0 0
- William Servat   France 5 1 0 0 0

ÉquipeModifier

Notes et référencesModifier

  1. a et b (en) « Marc Lievremont praises Grand Slam-winning French team », sur news.bbc.co.uk, BBC, (consulté le 21 mars 2010)
  2. a et b « Écosse 9-18 France », sur www.lequipe.fr, L'Équipe, (consulté le 7 février 2010)
  3. « France 33-10 Irlande », sur www.rugbyrama.fr, Midi olympique, (consulté le 13 février 2010)
  4. « France 33-10 Irlande », sur www.lequipe.fr, L'Équipe, (consulté le 13 février 2010)
  5. « Galles 20-26 France », sur www.rugbyrama.fr, Midi olympique, (consulté le 27 février 2010)
  6. (en) Sean Davies, « Wales 20-26 France », sur news.bbc.co.uk, BBC, (consulté le 27 février 2010)
  7. « France 46-20 Italie », sur www.rugbyrama.fr, Midi olympique, (consulté le 14 mars 2010)
  8. « France - Italie », sur www.lequipe.fr, L'Équipe, (consulté le 15 mars 2010)
  9. « France 12-10 Angleterre », sur www.rugbyrama.fr, Midi olympique, (consulté le 21 mars 2010)
  10. « France - Angleterre », sur www.lequipe.fr, L'Équipe, (consulté le 21 mars 2010)
  11. « Jonny Wilkinson remplaçant », sur www.lequipe.fr, L'Équipe, (consulté le 17 mars 2010)
  12. a et b (en) « France 12-10 England », sur news.bbc.co.uk, BBC, (consulté le 21 mars 2010)
  13. « Règles du Tournoi RBS des 6 Nations », sur www.rbs6nations.com, Six Nations Rugby Ltd (consulté le 15 janvier 2010)

Liens externesModifier