Ouvrir le menu principal

Équipe de France de rugby à XV au Tournoi des Cinq Nations 1977

Équipe de France de rugby à XV au Tournoi des Cinq Nations 1977
Généralités
Sport Rugby à XV
Site web officiel www.ffr.fr

Navigation

L'équipe de France a remporté le Tournoi des Cinq Nations 1977 en réussissant un Grand Chelem (quatre victoires en quatre matches). Il s'agit du deuxième Grand Chelem réussi par l'équipe de France dans le Tournoi, il vient après celui remporté en 1968. L'entraîneur de l'équipe est le Dacquois Jean Desclaux.

Faits remarquables, l'équipe de France n'a encaissé aucun essai au cours des quatre matches disputés, et surtout la même équipe de quinze joueurs a disputé et gagné les quatre rencontres, performance encore inégalée.

Alain Paco n'aurait jamais dû jouer le dernier match face à l'Irlande en raison d'une appendicite mais le fit à la demande de ses collègues du XV de France. Jean-Luc Averous n'était pas prévu dans le XV de départ lors du premier match contre les Gallois, mais il remplaça finalement pour l'ensemble du Tournoi Guy Novès qui avait dû déclarer forfait sur blessure pour la première rencontre.

Sommaire

Les joueursModifier

Les remplaçantsModifier

Ils n'ont donc pas remporté ce Tournoi, mais le reste du groupe France, aujourd'hui tombé dans l'oubli, était composé de:

Résultats des matchesModifier

L'équipe de France remporta ses quatre matches comme suit :

Points marqués par les FrançaisModifier

Match contre le pays de GallesModifier

  • Jean-Pierre Romeu (8 points) : 1 transformation, 2 pénalités
  • Dominique Harize (4 points) : 1 essai
  • Jean-Claude Skrela (4 points) : 1 essai

Match contre l'AngleterreModifier

  • François Sangalli (4 points) : 1 essai

Match contre l'ÉcosseModifier

  • Jean-Pierre Romeu (7 points) : 2 transformations, 1 pénalités
  • Alain Paco (4 points) : 1 essai
  • Dominique Harize (4 points) : 1 essai
  • Robert Paparemborde (4 points) : 1 essai
  • Roland Bertranne (4 points) : 1 essai

Match contre l'IrlandeModifier

  • Jean-Michel Aguirre (8 points) ; 1 transformation, 2 pénalités
  • Jean-Pierre Bastiat (4 points) : 1 essai
  • Jean-Pierre Romeu (3 points) : 1 pénalité