Ouvrir le menu principal
Cet article traite de l'équipe masculine. Pour l'équipe féminine, voir Équipe de France de football féminin.
Drapeau : France Équipe de France
Écusson de l' Équipe de France
Généralités
Confédération UEFA
Emblème Le coq gaulois
Couleurs bleu, blanc, rouge
Surnom Les Bleus, Les Tricolores
Stade principal Stade de France
Classement FIFA en stagnation 18e (12 janvier 2011)[1]
Personnalités
Sélectionneur Drapeau : France Raymond Domenech (41v,24n,14d) puis Drapeau : France Laurent Blanc (4v,0n,2d)
Plus sélectionné Florent Malouda (12)
Meilleur buteur Karim Benzema But inscrit But inscrit But inscrit
Rencontres officielles historiques
Premier match France Drapeau : France 0-2 Drapeau : Espagne Espagne
()
Plus large victoire Bosnie-Herzégovine Drapeau : Bosnie-Herzégovine 0-2 Drapeau : France France
()
France Drapeau : France 2-0 Drapeau : Roumanie Roumanie
()
France Drapeau : France 2-0 Drapeau : Luxembourg Luxembourg
()
Plus large défaite France Drapeau : France 0-2 Drapeau : Espagne Espagne
()
France Drapeau : France 0-2 Drapeau : Mexique Mexique
()
Palmarès
Coupe du monde Phase de groupes en 2010
Éliminatoires du championnat d'Europe de football 2012, groupe D 1re du groupe D

Maillots

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Extérieur

L'équipe de France de football participe en 2010 à la Coupe du monde de football en Afrique du Sud dont elle est éliminée au premier tour en prenant la dernière place de son groupe. Après cette compétition, Laurent Blanc succède à Raymond Domenech au poste de sélectionneur pour entamer à partir du 3 septembre les éliminatoires de l'Euro 2012.

Coupe du monde 2010Modifier

La saison 2010 des Bleus démarre par un match amical dans un Stade de France copieusement rempli le 3 mars, face à l'Espagne championne d'Europe en titre et comptant parmi les principaux favoris pour la Coupe du monde. La Roja s'impose 2-0.

Le 26 mai 2010, les Bleus battent le Costa Rica sur le score de 2-1 au Stade Félix-Bollaert à Lens, pour leur premier match de préparation pour la Coupe du monde de football 2010. Pour sa première sélection, le Marseillais Mathieu Valbuena inscrit son premier but et offre la victoire à la France. Les Bleus ont montré de belles choses offensivement mais aussi de petites carences défensives. Le deuxième match préparatoire à cette Coupe du monde se solde par un match nul 1-1 contre la Tunisie, le 30 mai 2010 et le troisième match par une défaite 1-0 contre la Chine, le 4 juin 2010 à La Réunion. Le milieu de terrain Lassana Diarra a dû déclarer forfait pour la Coupe du monde au cours de la préparation en raison d'une drépanocytose. Il n'a pas été remplacé par Raymond Domenech puisque le groupe comprenait déjà un joueur de plus (soit 24 joueurs) pour pallier l'éventuel forfait de William Gallas, incertain à cause d'une blessure à la cuisse mais qui figure finalement dans la liste pour ce Mondial.

Lors de la Coupe du monde, l'équipe de France fait match nul face à l'Uruguay (0-0) le 11 juin au Cap puis est battue par le Mexique (2-0) le 17 juin à Polokwane. L'ambiance devient alors délétère, avec l'exclusion de Nicolas Anelka qui a insulté le sélectionneur Raymond Domenech lors de la mi-temps de ce match, un doigt d'honneur de William Gallas à David Astorga, journaliste de TF1, qui s'approchait de lui pour recueillir sa réaction après cette défaite, de multiples rumeurs d'incidents, des joueurs qui refusent de s'entraîner et la démission du directeur général délégué de la FFF Jean-Louis Valentin. Finalement, la France est dominée par l'Afrique du Sud (2-1) le 22 juin à Bloemfontein. Elle est éliminée de la Coupe du monde au premier tour avec un bilan identique à celui de son Euro 2008 : un nul, deux défaites, un but marqué. Après cette compétition, Laurent Blanc succède à Raymond Domenech au poste de sélectionneur.

Le dernier champion du monde 1998 (Thierry Henry) prend sa retraite internationale. Celle-ci marque donc la fin d'une époque commencée en 1989 avec l'arrivée en équipe nationale de Laurent Blanc et de Didier Deschamps sous les ordres de Michel Platini.

Laurent Blanc sélectionneurModifier

Le , le match amical contre la Norvège est le premier des Bleus après la Coupe du monde de football de 2010 et les vives polémiques ayant secoué l'équipe de France comme la grève de l'entraînement[2]. Afin de faire oublier la mauvaise image de cette équipe, Laurent Blanc décide d'exclure les 23 joueurs français présents lors de cette coupe du monde[3]. Au terme de la rencontre, la France s'incline 2 buts à 1. Malgré cette défaite, ils ont néanmoins montré une certaine combativité sur le terrain, saluée par la presse[4].

Le , pour le premier match des éliminatoires de l'Euro 2012, l'équipe de France s'incline 1 à 0 face à la Biélorussie au Stade de France. Durant la rencontre, les Bleus n'ont pas su concrétiser leur domination à cause d'un manque criant de réalisme, contrairement au Biélorusse Sergey Kislyak qui marqua le but de la victoire en toute fin de match. Le retour de cadres comme Malouda et Lloris n'aura pas été suffisant face à l'inexpérience du niveau international de certains nouveaux comme Jérémy Ménez, Hoarau et M'Vila. C'est la seconde défaite en deux matchs depuis que Laurent Blanc est à la tête de l'équipe de France, aucun sélectionneur n'avait connu pire début depuis Gérard Houllier en 1992[5].

Le , pour le deuxième match des éliminatoires de l'Euro 2012, l'équipe de France s'impose 2 à 0 face à la Bosnie-Herzégovine au stade Asim Ferhatović Hase de Sarajevo. Les buts de Karim Benzema[6] et Florent Malouda dans les vingt dernières minutes, ont été l'aboutissement d'une rencontre totalement dominée et maîtrisée par les Bleus. C'est la première victoire de l'équipe de France depuis sept matchs, et aussi la première depuis que Laurent Blanc en est le sélectionneur[7].

Le , contre la Roumanie au stade de France, les Bleus de Laurent Blanc remportent ce match capital 2 à 0 sur le fil. Les entrés en seconde période de Rémy et Gourcuff ont été prépondérantes, en marquant chacun un but dans les dix dernières minutes[8].

Le , face à la modeste équipe du Luxembourg au stade Saint-Symphorien, les Tricolores font le strict minimum en gagnant une nouvelle fois 2 à 0, grâce à des buts Benzema et Gourcuff, l'un au milieu de la première mi-temps et l'autre dans le dernier quart du match[9].

Le , onze ans après la victoire 2 à 0 de la « génération Zidane » dans le prestigieux stade de Wembley, l'équipe de France récidive en s'y imposant de nouveau mais cette fois-ci sur le score de 2 à 1. Face à une équipe d'Angleterre diminuée par les absences notamment de Terry, Lampard et Rooney, Laurent Blanc aligne une équipe portée sur l'offensive avec Gourcuff, Nasri, Malouda, Valbuena et Benzema, titulaires. Ces deux derniers s'illustrant particulièrement en inscrivant les deux buts français, l'ancien lyonnais au bout d'un quart d'heure de jeu à la suite d'un beau mouvement collectif, et « petit vélo » après dix minutes en seconde mi-temps sur une reprise de volée. La réduction du score de Crouch en toute fin de match, n'eut aucun incident sur une rencontre largement dominée par les Bleus[10],[11],[12]. Cette victoire met un terme et de la meilleure des façons, à une année largement mouvementée par de nombreuses péripéties. À noter que c'était le dernier match du partenaire historique des Tricolores depuis 1972, l'équipement Adidas, qui est remplacé pour les sept prochaines années par l'américain Nike[13].

Quarante-six joueurs différents ont été sélectionnés tout au long de cette année 2010, ce qui constitue un record historique.

Évolution du coefficient FIFAModifier

Le tableau ci-dessous présente les coefficients mensuels de l'équipe de France publiés par la FIFA durant l'année 2010[14].

Évolution du classement FIFA de l'équipe de France en 2010
Mois janv. fév. mars avril mai juin juillet août sept. oct. nov. déc.
Rang   7   7   7   8   10   9   21   21   27   18   21   18

Les matchsModifier

Date Stade Adversaire Score Comp Buteurs français
3 mars 2010 Stade de France
Saint-Denis, France
  Espagne 0-2 A -
26 mai 2010 Stade Félix-Bollaert
Lens, France
  Costa Rica 2-1 A Sequeira   22e (csc), Valbuena   83e
30 mai 2010 Stade du 7 novembre
Radès, Tunisie
  Tunisie 1-1 A Gallas   61e
4 juin 2010 Stade Michel-Volnay
St-Pierre de La Réunion, France
  Chine 0-1 A -
11 juin 2010 Green Point Stadium
Le Cap, Afrique du Sud
  Uruguay 0-0 CM (1er tour) -
17 juin 2010 Peter Mokaba Stadium
Polokwane, Afrique du Sud
  Mexique 0-2 CM (1er tour) -
22 juin 2010 Free State Stadium
Bloemfontein, Afrique du Sud
  Afrique du Sud 1-2 CM (1er tour) Malouda   70e
11 août 2010 Ullevaal Stadion
Oslo, Norvège
  Norvège 2-1 A Ben Arfa   48e
3 septembre 2010 Stade de France
Saint-Denis, France
  Biélorussie 0-1 QCE -
7 septembre 2010 Stade Asim Ferhatović Hase
Sarajevo, Bosnie-Herzégovine
  Bosnie-Herzégovine 0-2 QCE Benzema   72e, Malouda   78e
9 octobre 2010 Stade de France
Saint-Denis, France
  Roumanie 2-0 QCE Rémy   83e, Gourcuff   93e
12 octobre 2010 Stade Saint-Symphorien
Metz, France
  Luxembourg 2-0 QCE Benzema   22e, Gourcuff   76e
17 novembre 2010 Wembley
Londres, Angleterre
  Angleterre 1-2 A Benzema   16e, Valbuena   55e

BilanModifier

Classement
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
# France 17 13 5 2 6 13 13 0

Résultats détaillésModifier

Match amical France   0 - 2   Espagne Stade de France
Saint-Denis, France

21h00
  Historique des rencontres
(0-2) Villa   21e
S. Ramos   45+1e
Spectateurs : 79 021
Arbitrage :   Craig Thomson
Rapport
Match amical France   2 - 1   Costa Rica Stade Félix-Bollaert
Lens, France

  Historique des rencontres
Sequeira   22e (csc)
Valbuena   83e
(1-1) Hernández   11e Arbitrage :   Vladislav Bezborodov
Rapport
Match amical Tunisie   1 - 1   France Stade du 7 novembre
Radès, Tunisie

  Historique des rencontres
Jemâa   5e (1-0) Gallas   61e Arbitrage :   Adel Rai
Rapport
Match amical France   0 - 1   Chine Stade Michel-Volnay
Saint-Pierre, La Réunion, France

18h00
  Historique des rencontres
(0-0) Deng   68e Spectateurs : 10 403
Arbitrage :   Pedro Proença
Rapport
Coupe du monde 2010
(1er tour)
  Uruguay 0 – 0   France Green Point Stadium, le Cap

20h30
  Historique des rencontres
(0–0) Spectateurs : 64 100
Arbitrage :   Yuichi Nichimura
Rapport
Coupe du monde 2010
(1er tour)
  France 0 – 2   Mexique Peter Mokaba Stadium, Polokwane

20h30
  Historique des rencontres
(0–0) Hernández   65e
Blanco   79e (P)
Spectateurs : 35 370
Arbitrage :   Khalil Al Ghamdi
Rapport
Coupe du monde 2010
(1er tour)
  France 1 - 2   Afrique du Sud Free State Stadium, Bloemfontein

16h00
  Historique des rencontres
Malouda   70e (0-2) Khumalo   20e
Mphela   37e
Spectateurs : 39 415
Arbitrage :   Oscar Ruiz
Rapport
Match amical Norvège   2 - 1   France Ullevaal Stadion, Oslo

21h15
  Historique des rencontres
Huseklepp   50e   72e (0-0) Ben Arfa   48e Spectateurs : 15 165
Arbitrage :   Carlos Velasco Carballo
Rapport
Qualification Euro 2012 France   0 - 1   Biélorussie Stade de France, Saint-Denis

21h00
  Historique des rencontres
(0-0) Kislyak   86e Spectateurs : 76 395
Arbitrage :   William Collum
Rapport
Qualification Euro 2012 Bosnie-Herzégovine   0 – 2   France Stade Asim Ferhatović Hase, Sarajevo

21h00
  Historique des rencontres
(0–0) Benzema   72e
Malouda   78e
Spectateurs : 35 000 environ
Arbitrage :   Felix Brych
Rapport
Qualification Euro 2012 France   2 – 0   Roumanie Stade de France, Saint-Denis

  Historique des rencontres
Rémy   83e
Gourcuff   93e
(0–0) Spectateurs : 79 299
Arbitrage :   Pedro Proença
Rapport
Qualification Euro 2012 France   2 – 0   Luxembourg Stade Saint-Symphorien, Metz

  Historique des rencontres
Benzema   22e
Gourcuff   76e
(1–0) Spectateurs : 30 000
Arbitrage :   Matej Jug
Rapport
Match amical Angleterre   1 – 2   France Wembley Stadium, Londres

  Historique des rencontres
Crouch   86e (0–1) Benzema   16e
Valbuena   55e
Spectateurs : 85 600
Arbitrage :   Claus Bo Larsen
Rapport

Les joueursModifier

Joueurs                          
Gardiens de but
Hugo Lloris (Lyon) 90 90 90 90 90 90 90 90 90 90 90  
Steve Mandanda (Marseille) 90
Stéphane Ruffier (AS Monaco) 90
Défenseurs
Bakary Sagna (Arsenal) 90 90 90 45   90 90 90 90 90 87
Michaël Ciani (Bordeaux) 90
Julien Escudé (FC Séville) 90
Patrice Évra (Manchester United) 90 90   64     90   90     90   sanc. sanc. sanc. sanc. sanc.
William Gallas (Arsenal, puis Tottenham) 45   64     90 90 90 90
Sébastien Squillaci (FC Séville, puis Arsenal) 45    26    90
Éric Abidal (FC Barcelone) 90 45   90 90 90   90
Marc Planus (Bordeaux) 45   
Gaël Clichy (Arsenal) 26    90 90 90 90 90
Anthony Réveillère (Lyon) 45    90 90 3   
Adil Rami (Lille OSC) 90 90 90 90 90   90
Rod Fanni (Rennes) 90  
Philippe Mexès (AS Roma) 90   90 90 90   90 45  
Aly Cissokho (Lyon) 90
Mamadou Sakho (Paris SG) 45   
Milieux
Jérémy Toulalan (Lyon) 90 45   90 90 90   90   susp. sanc.
Lassana Diarra (Real Madrid) 90 45   
Franck Ribéry (Bayern Munich) 74   84   45   62   90   90 90 sanc. sanc. sanc.
Yoann Gourcuff (Bordeaux, puis Lyon) 90 90 64   90 75   25   susp. susp. 16      90   85  
Florent Malouda (Chelsea) 16    76   90 62   15    90 45      90   80     90 63   77  
Alou Diarra (Bordeaux) 45    82     90   90     90   22   
Abou Diaby (Arsenal) 14    26    28    90 90 90   90 90 90
Samir Nasri (Arsenal) 79   74   27    90
Yann M'Vila (Rennes) 74   90 90 90 90
Moussa Sissoko (Toulouse FC) 45  
Charles N'Zogbia (Wigan Athletic) 45  
Yohan Cabaye (Lille OSC) 16   
Jérémy Ménez (AS Roma) 45    70  
Hatem Ben Arfa (Marseille, puis Newcastle) 45     
Blaise Matuidi (AS Saint-Étienne) 10   
Attaquants
Nicolas Anelka (Chelsea) 77   45   64   62   71   45   sanc. sanc. sanc. sanc. sanc.
Thierry Henry (FC Barcelone, puis Red Bull New York) 65     45    45    28    19    35   
Djibril Cissé (Panathinaïkos) 13    14    55
Sidney Govou (Lyon, puis Panathinaïkos) 25    65   76   72   85   69   8   
Mathieu Valbuena (Marseille) 25      18    21    56    90   68   68    
André-Pierre Gignac (Toulouse FC, puis Marseille) 6    26    28    5    45    45  
Loïc Rémy (OGC Nice, puis Marseille) 45   34   22      17    23   
Guillaume Hoarau (Paris SG) 61   90 73   5   
Jimmy Briand (Rennes, puis Lyon) 11   
Karim Benzema (Real Madrid) 29    90   86   63     67    
Louis Saha (Everton) 10   
Kevin Gameiro (FC Lorient) 10   
Dimitri Payet (AS Saint-Étienne) 4    27    13   

MaillotModifier

L'équipe de France porte en 2010 un maillot confectionné par l'équipementier Adidas.

Couleurs Bleu, blanc et rouge
Marque Adidas
Domicile
Domicile bis
Extérieur

Audiences télévisuellesModifier

Jour de diffusion Match Compétition Diffuseur Téléspectateurs Part d'audience
France – Espagne Amical TF1 6 900 000 29,6%
France – Costa Rica 7 800 000 31,3%
Tunisie – France 8 600 000 35,0%
France – Chine 4 600 000
Uruguay – France Coupe du monde (Phase de groupe) 14 990 000 57,0%
Mexique – France 14 850 000 55,0%
France – Afrique du Sud 8 410 000 73,0%
Norvege – France Amical 8 220 000 45,0%
France – Biélorussie Qualifications Euro 2012 8 720 000 37,0%
Bosnie-Herzégovine – France M6 8 090 000 32,0%
France – Roumanie TF1 8 310 000 37,0%
France – Luxembourg 9 440 000 37,0%
Angleterre – France Amical 7 700 000 31,4%

Notes et référencesModifier